Il y a 4 notes dans les archives du XIX ème Siècle.


Le critère de recherche était: [Maison commune = Mairie]

Note(s)
Note N° : 197
01-12-1802, Joseph Dominique Seytour, n°97 N°197 Vente à Joseph George par les frères Vicary (10 frimaire an 11) ... ont été présents les citoyens Charles et César Vicary, frères, propriétaires fonciers, nés en cette ville, demeurant le premier à Tarascon et le second à Aix, lesquels ... ont vendu ... au citoyen Joseph George, teinturier de cette ville ... une maison située en cette ville, rue Jaume Comte où elle a une entrée au dessous de la terrasse qui est au bout des rues de Blancard et de Saint Martin et de la susditte de Jaume Comte, ayant la principale entrée par une cour au couchant et midi de laditte maison du côté de la même rue et une autre entrée par la rue du Château, étant compris dans cette vente et comme faisant partie de laditte maison, un jardin au rez de chaussée au midi de laditte terrasse, le passage qui donne entrée à la ditte maison par la rue du Château, les pièces qui sont au dessus de ce passage appartenants au citoyen Lieutard, une cour séparée par un mur en deux portions au bout intérieur dudit passage, l'écurie et les pièces au dessus visant dans laditte cour, un ciel ouvert au nord et une partie d'un ciel ouvert au midi ... sous la réserve qui est stipulée en faveur des vendeurs de deux pièces au rez de chaussée dont l'une et l'autre qui sont contigües servants de celier, communiquants à la remise d'une autre maison que les vendeurs possèdent sur le Cour, de toutes les pièces au dessus des susdittes au rez de chaussée, le tout étant au midi de la maison vendue, et la partie méridionale dudit ciel ouvert du midi qui sera séparée du restant au nord par un mur qui sera emplacé à l'alignement du coin entre le levant et le nord de la maison des Orphelines, lequel mur se dirigeant du couchant au levant, sera élevé jusques à la hauteur de Turier ..... Laquelle maison, isle 4, n°44 (pour 84), telle qu'elle est vendue, confronte du levant la maison d'Henry Laurent, la rue du Château, la maison du citoyen Lieutard et, par le ciel ouvert, les pièces réservées, du midi lesdittes pièces réservées, la partie méridionale du ciel ouvert au midi, aussi réservée, et la maison des Orphelines, du couchant la rue Jaume Comte, la maison de Catherine Chastel, veuve de Jean Michel, et par le ciel ouvert du midi, laditte maison des Orphelines, et du nord laditte maison d'Henry Laurent, la maison d'André Noailles ou de son épouse, laditte maison de Catherine Chastel et le carreffour desdittes rues de Blancard et de Saint Martin ..... Les parties conviennent que la propriété ou la jouissance du terrain au midi et au couchant de laditte maison et au levant de l'arceau qui appuye d'un côté contre la maison des Orphelines et de l'autre contre le mur dudit jardin, appartiendra soit particulièrement à l'acquéreur soit en commun avec les Orphelines ..... Cette vente est faite ... pour et moyenant le prix et somme de 5000 fr ..... La moitié et issue du loyer que la municipalité supporte de la partie de laditte maison dont elle est locataire et deux autres loyers appartiendra à l'acquéreur le 7 vendémiaire prochain (30-09-1803), jour d'échéance de l'issue desdits loyers .....
Note N° : 198
10-03-1820, AC, M1 N°198 Saint Remy, le 10 mars 1820 Monsieur le maire J'ai reçu votre lettre du 8 du courant par laquelle vous m'annoncés que ma maison servant actuellement d'hôtel de ville, est et demeurera à ma disposition au 1er janvier 1821, la commune devant jouir à cette époque d'un nouveau local à ce destiné. J'ai l'honneur de vous répondre que je me déclare suffisamment averti & que vous pouvez vous dispenser d'autres formalités à ce sujet. J'ai l'honneur d'être avec respect, Monsieur le Maire, votre très humble & très obéissant serviteur George à Mr le Maire à Saint Remy
Note N° : 199
06-10-1803, AC, L43 N°199 Le préposé des revenus communaux de la ville de Saint Remy payera au citoyen Joseph George, teinturier, acquéreur de la maison des frères Vicary, la somme de cent soixante quinze francs pour reste et entier payement de la rente de sa maison occupée par la mairie pendant le courant de l'an onze, et c'est pour la dernière paye échue le sixième jour complémentaire an onze, à raison de trois cents cinquante francs l'année, ainsi convenu avec les frères Vicary. A Saint Remy, le trois vendémiaire an douze de la République française Barbier fils, maire B.P. 175 fr Pour acquit à Saint Remy le 13ème vendémiaire an douze de la République George Vu et admis : Dallen, Barbier (au dos: en faveur de Joseph George, puisé dans l'article 5 du budget du 3 vendémiaire an 12 [26-09-1803])
Note N° : 200
1802-1820, AC, L43, L6 N°200 Commune ancienne Le premier budget prévoyant un loyer pour la maison commune est du 3 fructidor an 10 (21-08-1802) pour l'an 11. La maison commune occupait alors le presbytère qui doit être rendu à sa 1ère destination. La 1ère location est faite par les frères Vicary qui vendront à Joseph George. Loyers payés au Sieur Joseph George, teinturier dans L, n°43 26-09-1803 175 frs pour le 2ème semestre an 11 (3 vendémiaire an 12) dans L, n°6 22-11-1804 190 frs pour le 1er semestre an 13 (1er frimaire an 13) ........... 22-11-1805 400 frs pour le courant de 1806 (?) ........... 10-02-1807 200 frs pour le 1er semestre 1807 30-06-1807 200 frs pour le 2ème semestre 1807 04-02-1808 200 frs pour le 1er semestre 1808 ........... 31-05-1809 200 frs pour le 1er semestre 1809 01-07-1809 200 frs pour le 2ème semestre 1809 31-03-1810 200 frs pour le 1er semestre 1810 ........... 31-01-1811 200 frs pour le 1er semestre 1811 ........... 01-01-1812 200 frs pour le 1er semestre 1812 03-09-1812 200 frs pour le 2ème semestre 1812 21-01-1813 200 frs pour le 1er semestre 1813 03-08-1813 200 frs pour le 2ème semestre 1813 21-03-1814 200 frs pour le 1er semestre 1814 06-07-1814 200 frs pour le 2ème semestre 1814 23-06-1815 200 frs pour le 1er semestre 1815 08-09-1815 200 frs pour le 2ème semestre 1815 24-03-1816 200 frs pour le 1er semestre 1816 15-07-1816 200 frs pour le 2ème semestre 1816 27-01-1817 200 frs pour le 1er semestre 1817 31-07-1817 200 frs pour le 2ème semestre 1817 27-02-1818 200 frs pour le 1er semestre 1818 24-09-1818 200 frs pour le 2ème semestre 1818 30-01-1819 200 frs pour le 1er semestre 1819 04-07-1819 200 frs pour le 2ème semestre 1819 21-01-1820 200 frs pour le 1er semestre 1820 05-09-1820 200 frs pour le 2ème semestre 1820 Par lettre du 8 mars 1820, le maire de Saint Remy remet à la disposition du Sieur George sa maison, servant d'Hôtel de Ville à partir du 1er janvier 1821. Réponse du Sieur George en date du 10-03-1820 dans M-1.