Il y a 1 notes dans les archives du XIX ème Siècle.


Le critère de recherche était: [Mas du Brau]

Note(s)
Note N° : 160
Descripteur connexe de cette note : [Isnard,154]
03-06-1864, Jean Auguste Cyprien Gautier, N°92 N° 160 Vente Comparait : Monsieur Eugène Isnard, propriétaire et négociant demeurant et domicilié à Saint Remy, agissant aux présentes au nom et comme mandataire de Madamr Marie-Grâce Isnard, sa tante, rentière sans profession, veuve de Mr Jacques-Joseph Durand, en son vivant propriétaire, demeurant et domiciliée à Mouriès, au terme de sa procuration passée devant Me Gautier, notaire soussigné le 4 avril dernier ... lequel Mr Isnard, en sa qualité, a vendu à Messieurs 1° Jules Second, propriétaire et négociant demeurant et domicilié à Aureille et 2° Joseph André, propriétaire et négociant demeurant et domicilié à Mouriès ..... les parcelles ci-après désignées, situées sur le territoire de Mouriès : 1°- une contenance de 29 ares à prendre du côté du nord par une ligne droite tirée de l'est à l'ouest sur un plus grand corps de terre en labour, section D, mas du Brau, désigné par le n°42 du plan cadastral de Mouriès de ladite section. 2°- un bâtiment servant de pigeonnier, même section et quartier, n°35 dudit plan, contenant 3 ares 50 centiares. 3°- un terrain en jardin, même section et quartier, désigné par le n°36 dudit plan, contenant 23 ares 5 centiares. 4°- un autre terrain, labour et jardin, même section et quartier, n°37 dudit plan, contenant 14 ares 30 centiares. 5°- un terrain inculte, même section et quartier, n°38 dudit plan, contenant 21 ares 75 centiares. 6°- un autre terrain inculte servant d'aire, même section et quartier, n°39 dudit plan, contenant 14 ares 50 centiares. 7°- une terre complantée en mûriers, même section et quartier, n°40 du plan cadastral, contenant 60 ares 50 centiares. 8°- un vaste bâtiment connu sous le nom du mas du Brau, même section et quartier, n°41 et 41 bis du plan cadastral, comprenant habitation, maison de fermier, relarg et dépendances, contenant 29 ares, y compris dans lesdits bâtiments un moulin à huile, ses accessoires et ses engins, sans en rien excepter ni réserver. 9°- la contenance de 68 ares 93 centiares à prendre du côté du levant par une ligne droite tirée du nord au midi, sur un verger d'oliviers, section E, quartier de l'Eglise vieille, n°261 du plan cadastral de Mouriès. 10°- un terrain inculte, même section et quartier, n°261 bis du même plan, contenant 10 ares 50 centiares. Toutes les parcelles ci-dessus désignées forment une dépendance du domaine appelé Mas du Brau ; elles ont été mesurées et bornées contradictoirement entre les parties. 11°- une partie du domaine appelé Mas de Jacquet, section D dite Mas de Jacquet, comprenant des bâtiments de ferme, écurie, avec moulin à huile, pâtures, oliviers et mûriers. Cette partie contient 3 hectares 13 ares 64 centiares ; elle est désignée par les n°8, 8 bis, 10 de la section D du plan cadastral de Mouriès ; elle comprend la totalité dudit domaine de Jacquet, sauf les n°1, contenant 1 hectare 55 ares 45 centiares et 10 bis contenant 43 ares 38 centiares réservés à la venderesse. 12°- une propriété entourée de mur, comprenant un bâtiment inachevé, située dans l'enceinte de Mouriès, section B, n°847 et 847 bis du plan cadastral, contenant 53 ares 19 centiares. Tel que lesdits biens s'étendent, poursuivent et comportent, avec leurs droits et facultés, aisances et dépendances, servitudes actives et passives, sans en rien excepter ni réserver. Ledit Mr Isnard, en sa qualité, subrogeant les acquéreurs dans les entiers droits de propriété de Madame veuve Durand, venderesse, sur les biens vendus qui lui appartenaient pour les avoir recueilli dans la succession de Mr Jacques-Joseph Durand, son mari, en son vivant propriétaire demeurant à Mouriès, où il est décédé en 1846 et dont elle a été instituée légataire universelle suivant son testament passé devant Me Laville, notaire à Mouriès le 07-03-1846 enregistré le 25 mai suivant. La présente vente comprend tous les droits que la venderesse peut avoir sur l'écoulement des eaux de Servannes, sans rechercher ni guarantir contre la venderesse. Et en outre le droit d'usage commun avec la venderesse ou ses ayants droits sur un puits dépendant dudit domaine du Mas du Brau, situé sur le n°78 de la section D du plan cadastral de Mouriès. ..... La présente vente est faite en bloc pour tous les biens vendus, moyennant le prix de 21643 francs ..... (Marie-Grâce Isnard, veuve Durand, avait 70232, 50 francs de dette à couvrir par d'autres ventes faites par Me Laville)