Il y a 8 notes dans les archives du XVIII ème Siècle.


Le critère de recherche était: [Garcin]

Note(s)
Note N° : 52
Descripteur connexe de cette note : [Roussan,259]
Descripteur connexe de cette note : [Servan,234]
Descripteur connexe de cette note : [Bertrand,152]
20-02-1766, Jean Pierre Lieutard, f°408 v° N° 52- 322- 4 Quittance pour M. de Servant contre Louis Garcin ...... a confessé avoir receu des hoirs de feu noble Antoine de Servant, Sr de Roussan, et par les mains de Dlle Marie Bertrand, fermière de la terre de Roussan et de Grandville .....
Note N° : 226
Descripteur connexe de cette note : [Lagoy,73]
28-06-1743, Jean Pierre Lieutard, f°284 r° N° 226-1617- 8 Arrentement pour Mr le marquis de Lagoy contre Louis Garcin ... a été présent, Messire Jean-Baptiste de Meyran Lacetta, chevalier, seigneur de Nans, marquis de Lagoy, lequel ... a arranté ... à Louis Garcin, ménager dudit Saint Remy, son fermier du ténement du château, icy présent ... le moulin à huille que ledit seigneur marquis a dans sa terre de Lagoy, pour le faire tourner dans le tems de la récolte des huilles, et c'est pour le tems et terme de 6 années et 6 saisons qui prendront leur commencement à la récolte des huilles prochaine et finiront par celle de 1748, et c'est à la moitié et bonne miège des huilles, des l'enfers et des grignons ou marcs des ollives qu'on est coutume de percevoir dans lesdits moulins .....
Note N° : 228
Descripteur connexe de cette note : [Lagoy,73]
24-05-1741, Jean Pierre Lieutard, f°476 r° N° 228-1630- 6 Arrantement du château pour Mr le marquis de Lagoy contre Louis Garcin ... a été présent, Messire Jean-Baptiste de Meyran Lacetta, chevalier, seigneur de Nans, marquis de Lagoy, lequel ... a arranté ... à Louis Garcin, de feu Guilleaume, mesnager de cette ville de Saint Remy ... les ténements du château dudit Lagoy et du Mazet, avec toutes les terres, tant cultes que incultes, prés, vignes, vergers d'olliviers et amandiers qui en dépendent pour le temps et terme de 6 années .....
Note N° : 371
Descripteur connexe de cette note : [Rue du Barry,279]
Descripteur connexe de cette note : [Blanc,389]
24-08-1771, Claude Vincent Ailhaud, f°145 v° N° 26- 257- 17-MAI N°371 Transaction entre Estienne Garcin et Grégoire Blanc ... Sébastien Barbier de cette ville de Saint Remy épousa Dlle Marguerite de Vaquery de Valmont, de ce mariage il naquit 2 garçons qui furent apellés Louis et Joseph Barbier et 2 filles qui furent apellées Thérèze et Catherine Barbier. Marguerite de Valmont prédécéda son mary et institua son mary pour son héritier à la charge de rendre son vechière heridite à ses 4 enfans par son testament du 15-05-1729, reçu par Me Peyre des Baux ..... Louis Barbier, l'un des enfans de Sébastien fit son testament le 09-12-1755, notaire Me Durand ... dans lequel il institua son père pour son héritier et mourut à l'armée en cette volonté. Après son décès et le 05-09-1759, Joseph Barbier, second fils de Sébastien Barbier, fit son testament par devant le même notaire, dans lequel il institua égallement son père pour son héritier, sous la condition qu'il rendroit son hérédité à celuy ou ceux de ses frères et soeurs qu'il voudroit élire par acte reçu par Blain, un de nous, le 24-12-1768. Sébastien Barbier déclara élire à laditte succession Antoine et Louis Garcin, ses petits fils, enfans d'Estienne Garcin et de Catherine Barbier. Sébastien Barbier étant décédé en l'année 1770, abintestat, et, Grégoire Blanc, mary de Thérèze Barbier, et en qualité de son procureur par acte reçu par Ailhaud, l'un de nous, vouloit se pourvoir en justice ... etc... etc... d'où partage amiable ..... dans la succession : ... une maison scituée dans l'enceinte de cette ville, rue de l'Hospital, qui a esté estimée ... 2400 # ... les parties conviennent ... que la maison scituée dans l'enceinte de cette ville, rue de l'Hôpital, ne pouvant être divisée sans un grand préjudice pour les parties ... sera vendue par licitation ... à la réquisition de l'une des parties
Note N° : 372
Descripteur connexe de cette note : [Viret,219]
Descripteur connexe de cette note : [Rue du Barry,279]
Descripteur connexe de cette note : [Blanc,389]
10-05-1774, Claude Vincent Ailhaud, f°281 v° N° 27- 274- 29-MAI N°372 Vente de maison, terrain et dépendances par licitation pour Jacques Trouche et Antoine Viret contre Estienne Garcin et Thérèse Barbier ... ont été présens Thérèse Barbier de cette ville de Saint Remy, fille à feus Dlle Marguerite de Vaqueiri de Valmont et Sébastien Barbier, et d'yceux cohéritière, femme en seconde noces et libre dans ses actions civiles de Grégoire Blanc, travailleur du lieu de Saint Gilles en Languedoc, pour n'avoir avec son dit mary aucun contrat civil de mariage, d'une part, et Estienne Garcin, travailleur de cette dite ville de Saint Remy, son beau frère, en qualité de père et légitime administrateur des personnes et biens d'Antoine et Louis Garcin, ses 2 enfans, jceux héritiers abinstestat de Catherine Barbier, leur mère, autre fille et cohéritière desdits Barbier et de Vaqueiri de Valmont, d'autre part, lesquelles parties ont exposé que, lors du partage fait entre elles des biens et succession desdits feus Barbier et de Vaqueiri de Valmont, père et mère, et de ceux, à eux encore obvenus par le décès de Louis et Joseph Barbier, frères et beau frère desdites parties, et par contrat passé devant nous, dit notaire, et Me Blain, notre confrère, le 24-08-1771 entre ledit Estienne Garcin ... et ledit Grégoire Blanc, mary de ladite Barbier, et son procureur fondé par acte en nos écritures du 06-05 même année ... elles seroient lors convenues que la maison sujette à partage, située dans l'enceinte de cette ville, rue du Barry ou de l'Hôpital, ne pouvant se diviser sans un grand préjudice pour les parties, suivant la déclaration faite par les experts qui procédèrent à la visite et estimation de ladite maison, seroit vendue par licitation pour le prix en provenant être partagé entre les parties en deux portions égalles ..... ... (lesdites parties) se seroient assemblées en l'étude de nous, dit notaire, pour procéder à ladite licitation et adjudication au plus offrant et dernier enchérisseur ..... se seroit présenté Jacques Trouche, négotiant originaire de cette ville, résidant à Arles, fils à Henry Trouche, ménager, vivant résidant audit Saint Remy, qui auroit offert de ladite maison et ses dépendances, ensemble de la partie dudit terrein qui se trouve du côté du couchant et que les parties occupent des régalles de sa Majesté, jusques et seulement à la lignement de la muraille du côté de la bise de la maison d'Antoine Viret, ménager de cette ville, la somme de 2000 # et dont ladite maison, dépendances et partie dudit terrain ont pour confronts, du levant la rue du Barry ou de l'Hôpital, du couchant, en total, le grand chemin et fossé de la ville entre deux, du midy maison dudit Viret et le restant dudit terrein, bise Sr Joseph Constans et les remparts joignant la grande maison dudit Sr Constant; et ledit Antoine Viret, ménager dudit Saint Remy, se seroit présenté et auroit offert de la partie restante dudit terrein, depuis ledit allignement mentionné en l'offre dudit Trouche, en quoi que ledit restant conciste, la somme de 60 #, confrontant ladite partie dudit terrein restante, du levant maison dudit Viret, couchant le grand chemin et fossé entre deux, bise la partie restante et du midy maison du Sr Dallen .....
Note N° : 402
23-03-1794, Joseph Dominique Seytour, N°150 N° 105-1132- 7-MAI N°402 Vente par les hoirs de Marie Garcin à Joseph Chauvet, à Jacques Garcin et à Louis Tardieu le 3 germinal an 2 ... hoirs de Marie Garcin, veuve de Jean Baptiste Aubert ... ont vendu ... à Louis Tardieu, cultivateur de la même commune, fils majeur et séparé de Jean-Baptiste Tardieu ... une maison de laditte succession de Marie Garcin, veuve Aubert, située dans l'enceinte de cette commune, rue du Petit Puits, composée d'un rez de chaussée, d'une chambre audessus et d'un grenier sur laditte chambre, avec sa montée d'escalier, confrontant du levant et bise maison d'Anne Ollivier, belle mère dudit Tardieu, couchant la rue et du midi maison de Pierre Gony ... pour et moyenant le prix et somme de 900 #
Note N° : 490
Descripteur connexe de cette note : [Gros,339]
13-09-1747, Jean Pierre Lieutard, f°246 r° N° 82- 962- 28-TER N°490 Echange entre Jean et Dominique Gros, père et fils ... ont été présents Jean et Dominique Gros, père et fils, ménagers de cette ville, lesquels ... ont fait permutation et échange des propriétés cy-après désignées et confrontées. en premier lieu ledit Gros père donne en échange audit Dominique Gros, son fils, 1 saumée 4 eyminées 94 dextres terre à prendre sur une plus grande contenance que ledit Gros père possède dépendante de son ténement dit de la Tour, situé en ce terroir, quartier du Val de Lavis, et du côté du midi tirant au couchant, confrontant du levant terre restante apellée le bois de Guerre et Jean-Baptiste Gros, du midi le chemin voisinier, du couchant la Dlle Durand et de bise Louis Pagnon, Barthélemi Garcin et autres terres dudit Gros père, par lui acquises de Jean Jean , et en second lieu 1 eyminée 19 dextres, aussi terre du même ténement de la Tour et audit quartier, laquelle eyminée 19 dextres a été prise derrière le bâtiment et à la façade d'icellui du côté de la bise en tirant depuis la draye du mas jusques à la terre désemparée par ledit Gros père audit Jean-Baptiste Gros, son fils, et confrontera du levant ladite draye du mas, du midi la portion du bâtiment dont sera cy-après parlé, du couchant ledit Jean-Baptiste Gros et de bise le vieux chemin d'Arles. Et ledit Dominique Gros a donné en contre échange audit Gros, son père, une propriété de terre et verger d'olliviers, y ayant quelque peu de vigne complantée qu'il possède en ce terroir, quartier de Gavon, de la contenance de 7 eyminées et la même que ledit Gros, son père, lui avoit désemparé dans son contrat de mariage du 06-02-1735, receu par nous, notaire, confrontant du levant le chemin du Martègues, du midi la draye, du couchant la montagne et de bise Jean Garcin et Me Durand, notaire ..... ... toujours présent ledit Jean Gros père, lequel pour donner moyen à son fils de s'entretenir plus commodément et pour l'égaliser avec ledit Jean-Baptiste Gros, son autre fils, a remis ... en avancement d'hoirie audit Dominique Gros, son fils ... une partie dudit mas et bâtiment de la Tour qui est celle du milieu, séparée du restant, avec les petits membres qui sont attenants du côté de la bise et le relard qui est du côté du levant, ensemble une petite cour qui est sur le derrière, entre le relard du bâtiment désemparé audit Jean-Baptiste Gros et le susdit bâtiment du milieu, comme aussi la faculté du puits pour y puiser de l'eau et faire abreuver son bétail, qui sera commun avec les autres propriétaires du restant dudit bâtiment, ensemble la porte d'entrée et la draye sous la réserve que ledit Gros père, de jouir, sa vie durant, d'un petit membre bas qui servoit autrefois d'empilage, et d'entrer par la porte dudit bâtiment, comme encore ledit Gros père se réserve sa vie durant, une pension viagère de 18 # que ledit Dominique Gros a promis et promet lui payer à chaque fête Saint Michel .....
Note N° : 676
29-10-1705, Paul Bertrand, nf° N°676 Sans titre (vente par Jacques Poulet à son frère Pierre) ... estably en sa personne Jacques Poulet, Me bourrelier, natif de cette ville, habitant à celle de Tarascon, lequel ayant la propriété de la moitié de tous les biens fonds de l'héritage tant de feu François Poulet son père que de feu Jeanne Garcin sa mère, lesquels biens étant en comun et indivis entre ledit Jacques Poulet et Pierre Poulet son frère, mesnager habitant en cette ville, et prévoyant lesdits frères que les biens de leur héritage estant partagés et divisés ils seroint de moins de valeur et eux en seroint plus incomodés pour prévenir le tout par des médiations d'amis, lesdits frères ont convenu que ledit Jacques Poulet vendrait ainsin que par le présent acte ... la moitié de tout l'héritage desdits François Poulet et Jeanne Garcine, père et mère des parties, apartenant et compétant audit Jacques Poulet ... à son frère Pierre Poulet ... pour une somme totale de 1040 livres .....