Il y a 9 notes dans les archives du XVII ème Siècle.


Le critère de recherche était: [Aubert]

Note(s)
Note N° : 322
Descripteur connexe de cette note : [testaments,201]
Descripteur connexe de cette note : [Expilly,203]
19-01-1639, Jean Badinenc, f°33 v° N°322 Testement de Jacques Expilly, bourgeois de la ville de Saint Remy ... estably personnellement, Jacques Expilly, bourgeois de la présente ville de Saint Remy, lequel ... lègue ..... à Anne et autre Anne Espillys, ses filles légitimes et naturelles et de Marguerite Aubert, sa femme ..... héritiers universels, Marguerite, sa femme, et Jean-François Expilly .....
Note N° : 354
Descripteur connexe de cette note : [Pénitents blancs,185]
Descripteur connexe de cette note : [Nautet,308]
Descripteur connexe de cette note : [couvents : Clarisses,243]
Descripteur connexe de cette note : [Queissac, Queysac,457]
Descripteur connexe de cette note : [Bernard,740]
Descripteur connexe de cette note : [Pellissier,213]
12-01-1683, Paul Bertrand, f°22 v° N°354 Prixfaict pour la Compagnie des Pénitants blancs contre Nicolas Queissac L'an mil six cens huictante trois et le douze du mois de Janvier, après midy, par devant moy, notaire royal de la ville de Sainct Remy, soubzigné et tesmoins bas nommés, establys en leurs personnes Balthezard Borel, recteur de la Compagnie des frères pénitants blancs de ceste ville, Louis Albert, sous-recteur, François Pélissier, marchand, trézaurier et Jean Pélissier, aussy marchand, tous habitants de ceste ville, lesquels de leurs grés et au nom de toute ladite Compagnie de pénitants blancs de ceste ville, comis et députés par dellibération de ladite compagnie du premier jour de ceste année, l'original de laquelle est cy-devant enregistré suivant le pouvoir à eux donné par la susdite dellibération. Ils ont donné à prixfaict à Nicolas Queysac, maistre maçon de ceste ville, présent, stipulant et acceptant à faire les besognes suivantes : Premièrement ledit prixfachier abattra la muraille de l'entrée de la chapelle jusques à la clef de la porte et la rebastira de pierre de pastouire à chau et sable de l'autheur du bas du toit de la maison de feu Jean Aubert, la retouquera et crépira toute à bon mortier à chau et sable, reffaira ledit prixfachier la voûte de l'entrée de la chapelle qui est en toune, comme aussy abatra la muraille qui est de bize mitoyene avec les Dames Religieuses du Monastère Saincte Claire, laquelle muraille de bize, il démolira toute entièrement et la reffaira de pierre de pastouire à bon mortier à chau et sable de trois pans d'espaisseur, y metant les buteraux nécessaires, laquelle muraille de bize, il fondera jusques à terre ferme et abatera ladite muraille de bize despuis la rue jusques à la muraille de la chapelle du costé du couchant sur laquelle est à présant le clocher que ledit prixfachier abattra aussy en partie comme sera parlé en après. Laquelle muraille de bize la rebatira à la forme susdite de la hauteur de celle du costé du midy. Reffaira aussy ledit prixfachier ladite voûte qui est à l'entrée de la chapelle en toune, comme elle est et la rebardera de la façon qui est à présant, y employant tous les bards qui seront bons, lesquels bards il faira advancer hors desdites murailles de bize et du midy pour conduire les eaux pluvialles et stilicide de ladite voûte qui sera à deux pantes du midy et de bize et lesdits bards, aussy bien que tout ce qui sera employé à ladite voûte et muraille, sera le tout pauzé à bon mortier à chau et sable. – abatra ledit prixfachier la muraille de la chapelle sur laquelle est à présant le clocher despuis le jambage d'une porte qui y est à présant du costé du midy jusqu'à la muraille du costé de bize mitoyene avec lesdites Dame de Sainte Claire et les rebastira de la mesme façon qu'est à présant à chau et sable de la mesme autheur de celle de la chapelle à laquelle muraille y laissera et faira une porte de la mesme largeur et façon de celle qui y est, à laquelle ledit prixfachier y pourra employer les pierres qui y sont si elles sont bonnes,a laquelle muraille ledit prixfachier y faira un ron auquel donnera toute l'autheur que les deux voûtes tant de la chapelle que avant chapelle permetront pour donner la pente au couvert de la mesme façon de celluy de présant, de plus abattra ledit prixfachier la muraille de taille qui sépare la chapelle et se pourra servir des pierres pour ladite batisse, rézervé à ladite compagnie la porte de bois et ferremants qui y sont aussy bien que tous les bancs qui s'apuyent contre icelle – Sera tenu ledit prixfachier de continuer la voûte de la chapelle jusques à ladite muraille du septantrion où luy sera faict un croisier de la mesme façon de ceux qui sont au reste de la chapelle et couvrira ledit croisier de tuilles qui seront fournies par ladite compagnie et seront pozés à tuille bagnat à bon mortier à chau et sable que le prixfachier fournira et les flancs de ladite voûte seront ramplis et garnies de pierre de pastouire à chau et sable. – Plus abatra ledit prixfachier le clocher et l'ostera de là où il est et le remetra sur la muraille du septantrion et sera au milieu de la chapelle du costé de bize. Auquel clocher ledit Queysac pourra employer les pierres qui y sont à présant, lequel clocher ledit prixfachier l'eslèvera et luy donnera la mesme autheur qu'il a de présant et sera faict en façon qu'il n'advance point dans le jardin des Dames de Sainte Claire. – Tout le couvert qui est à ladite partie de chapelle qu'il faut voûter, tant bois que tuilles appartiendront à ladite compagnie. – Donnera ledit prixfachier à la muraille du couchant de ladite chapelle toute l'autheur nécessaire pour la continuation de la susdite voûte – Tout le débris de la susdite besogne quand aux pierres appartiendra audit prixfachier qu'il le pourra employer comme a esté dict, qui sera tenu, ladite besogne achevée, de faire place nette et la pierre, chau et sable qu'il faudra pour toute ladite besogne, ledit Queysac la fournira, lequel aura la permission de se servir du bois qui est au couvert qu'il abattra pour faire les susdites besognes sans que toute fois il les puisse couper, mais seulement il s'en pourra servir en l'estat qu'ils seront pour les laisser à la fin de la besogne de la mesme façon. – De plus sera tenu ledit prixfachier de faire une ancoule à l'arc doubleau qu'il faira à la continuation de la chapelle qu'il doibt voûter, laquelle ancoule sera du costé de la muraille du couchant dans la cour de ladite compagnie qui est dudit costé du couchant, auquel arc doubleau ledit prixfachier observera le mesme ordre et y faira si luy est pas dis à présant les mesmes jambages que les autres arcs qui sont à ladite chapelle. – Ont à pache accordé entre les parties que si quelqu'un veut donner des pierres, charroy ou chaut pour ladite besogne et qu'il le donne par charité à la compagnie, ledit prixfachier sera tenu de le recevoir et de le tenir à compte sur le prix de la bastisse qui sera cy-après exprimé au prix courant. – Et toutes les susdites besognes seront bien et deubement faictes, parfaictes et achevées pour le jeudy Sainct prochain, commençant ledit Queysac d'y travailler dans huict jours, à pache toutes fois que la voûte de ladite avant chapelle en toune et la muraille de bize mitoyene avec lesdites Dames religieuses qui la doibt suportée que ledit prixfachier doibt reffaire comme est cy-dessus dict. Icelluy prixfachier reffaira et sera tenu d'avoir rebasty ladite muraille de bize et vôute de l'avant chapelle dans dix jours à compter du jour qu'il aura commancé de la démolir qui y sera comprins et le prixfaict de toute la susdite besogne se donne en bloc pour et moyenant le prix et somme de cent soixante cinq livres, en desduction de laquelle ledit Queysac a confessé d'avoir receu dudit Pélissier filz et trézaurier la somme de septante trois livres, scavoir dix huict livres au prix de chau par ledit Queysac receu avant cest acte et cinquante cinq livres tout présantemant, réellemant et comptant en pistolles et monnoye par ledit Queysac rettirées après deube numération au veu de moy dit notaire et tesmoins, dont quitte ladite compagnie de pénitants. Lesquelles cinquante cinq livres présentemant comptées par ledit Pélissier, icelluy déclaire qu'elles sont proveneues de samblable somme que ledit Pélissier a rettiré des Dames religieuses Sainte Claire par l'acte d'accord passé entre elles et ladite compagnie, receu par moy, dit notaire, le jour d'hier et les nonante deux livres restantes pour l'entier payemant desdites cent soixante cinq livres, lesdits sieurs recteur et autres susdénommés prometent a nom de la compagnie des pénitants blancs de la payer audit Queysac stipulant lorsque toutes les susdites besognes seront entièrement parachevées et receues à peine de tous despans, domages et inthérets, prometant lesdites parties réciproquement de satisfaire à tout ce dessus aussy à peine de tous despans, domages et intherets et pour l'observation de ce dessus lesdites parties ont obligés et submis l'une envers l'autre, scavoir lesdits Sieurs recteur et députés tous les biens de ladite compagnie des pénitants blancs et ledit Queysac tous ses biens propres, le tout meubles, immeubles présants et advenir aux Cours de Submission de Provence et autres nécessaires. Ainsin l'ont promis, juré et renoncé à tous droits contraire, requérant acte. Faict et publié audit Saint Remy, dans l'estude de moy, dit notaire, présants Gaspard Bernard, chapellier, Antoine Nautet jeune, praticien, habitans de ceste ville, tesmoins requis et signés avec lesdites parties etmoy, dit notaire. (*) la cloche avec son bois qui est audit clocher rézervé à ladite compagnie Bourel, recteur Albert, sous recteur Pellissier, trézorier Queysac Bertrand, notaire Gaspard Bernard Nautet Pellissier
Note N° : 619
Descripteur connexe de cette note : [sobriquets,287]
Descripteur connexe de cette note : [Rue du Barry,279]
Descripteur connexe de cette note : [Nostredame de,128]
Descripteur connexe de cette note : [Pellet,417]
10-04-1602, Pierre Badinenc, f°99 r° N°619 Arrentement de maison pour Bertrand de Nostredame, escuyer, contre Jacques Aubert, dict Pellet ... estably en personne, Bertrand de Nostredame, esuyer de la présente ville de Sainct Remy, lequel ... a arranté ... à Jacques Aubert, dict Pellet, habitant dudict Sainct Remy ... la petite maison dudict de Nostredame, assize dans la rue des Barris, joignant la maison d'Aynes Pellete, et ce, pour le temps et space de 3 années .....
Note N° : 689
Descripteur connexe de cette note : [testaments,201]
Descripteur connexe de cette note : [Isnard,154]
Descripteur connexe de cette note : [Dallen,162]
Descripteur connexe de cette note : [Reynaud,450]
Descripteur connexe de cette note : [David,721]
Descripteur connexe de cette note : [Millet,811]
Descripteur connexe de cette note : [Pistol,812]
Descripteur connexe de cette note : [Accarie,813]
Descripteur connexe de cette note : [Moucadel,814]
31-12-1671, Paul Bertrand, f°622 r° N°33- 463- 14-TER N°689 Testament de Jean Millet ... estably en sa personne, travailleur de ceste ville, lequel ... a légué ..... à Jacques Millet, son fils aisné, une vigne au cartier de Perdiguière ... la moitié du verger que ledit testateur possède au terroir de ceste ville et cartier de Saint Pol, confrontant tout ledit verger, du levant la draye, du midy verger de Pierre Pistol, du couchant verger d'Accarie et de bize verger d'Isnard ..... à Jean Millet vieux, son autre filz, la moitié d'une vigne à Vinos ... et l'autre moitié du susdit verger du cartier de Saint Pol cy-devant confronté ... Comme aussy ... ordonne que lesdicts Jacques et Jean Millet vieux ayent chacun 1/3 de la terre qu'il a à Cornud ... à Silvie Millette, femme de Jean Aubert, et Anne Millette, femme de Pierre David, toutes deux ses filles ..... à Silvette Moucadelle, sa belle fille, femme dudit Jean Millet jeune ... une vigne de la contenance de 3 eyminées ou environ que ledit testateur possède audit cartier de Saint Pol, confrontant du levant le chemin des carrières de ceste ville, du midy et couchant vigne des heoirs de Jean Dallen, vivant Me appoticaire, et de bize vigne des heoirs de Jean Reynaud héritier général et universel, scavoir est ledit Jean Millet jeune, son fils .....
Note N° : 765
Descripteur connexe de cette note : [canonicat,91]
Descripteur connexe de cette note : [Tourrel,180]
Descripteur connexe de cette note : [Bouchard,581]
Descripteur connexe de cette note : [Anthoine, Antoine,585]
07-07-1679, Paul Bertrand, nf° N°47- 574- 10-GW N°765 Immission de pocession de canonicat pour Messire Pierre Bouchard ... estably en sa personne Messire Joseph Aubert, pbrestre habitant du lieu d'Eyragues, procureur spécialement fondé de Messire Pierre Bouchard, pbrestre et chanoine en l'esglize collégiale du chappitre Saint Martin de ceste ville de Saint Remy ... lequel a remontré à Messire Joseph Tourrel, pbrestre et chanoine dudit chappitre Saint Martin, l'un des administrateurs d'jcelluy, que si bien ledit Messire Bouchard soit bien, deubement et sufisamment pourvu de son bénéfice en suitte des bulles de Nostre Saint Père le Pape et, par superabondance de droit, pourveu par Sa Majesté dudit canonicat par son brevet du 26-08-1676, et désirant ledit Messire Bouchard, à toutes bonnes fins, sans se départir de son droit, estre de nouveau mis en pocession dudit canonicat en force dudit brevet portant concession par droit de régalle dudit canonicat ..... (il s'agit du canonicat vaccant de Mre Guillaume d'Antoine)
Note N° : 784
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [testaments,201]
Descripteur connexe de cette note : [Sade Joseph (2) de,117]
Descripteur connexe de cette note : [Rivarel,345]
Descripteur connexe de cette note : [Galleron,306]
Descripteur connexe de cette note : [Baulmes de,204]
08-06-1639, Jean Michel de Laudun, f°99 v° N°69- 761- 8-GW N°784 Testement de Mr de Beauchamps (Joseph (2) de Sade) ... estably en sa personne ... noble Joseph de Sade, sieur de Beauchamps, de ceste ville de Sainct Remy, lequel, à considération du voyage qu'il va faire dans les Itallies pour le service de Sa Majesté comme l'ung de ses cappitaines au régiman de Mr le comte de Railhac ... lègue ..... à Mre Antoine Rivarel, pbrêtre et curé de la mesme ville ..... à Claude Aubert, Privat Baulmes et Pierre Galleron, ses trois lacquais ..... héritier universel, noble Marc de Sade, filz de .....
Note N° : 890
Descripteur connexe de cette note : [Baulmes de,204]
Descripteur connexe de cette note : [mariages,200]
Descripteur connexe de cette note : [Tournatory,479]
29-09-1612, Jean Badinenc, f°166 v° N°890 Mariage faict et passé entre Balthezard Tornatoris, d’une part, et Catherine Aubert ... entre Balthezard Tornatoris, mesnager de la présente ville de Sainct Remy, d’une part, et Catherine Aubert relaissée à feu Sieur Nicolas de Baulmes, vivant bourgeois de ladite ville, d’autre .....
Note N° : 894
Descripteur connexe de cette note : [testaments,201]
Descripteur connexe de cette note : [Baulmes de,204]
29-11-1605, Pierre Badinenc, f°232 v° N°894 Testement de Sire Nicollas de Baume de Sainct Remy ... estably en sa personne Sire Nicollas de Baumes, bourgeois de la présente ville de Sainct Remy, lequel ... lègue ..... à Catherine Aubert, sa femme bien aymée ..... héritiers universelz, Privat et Remy de Baumes, ses enfans légitimes et naturels et de feue Damoyselle Anne de Baumes, sa première femme .....
Note N° : 906
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud,167]
11-02-1683, Paul Bertrand, f°62 r° N°906 Procuration ... estably en sa personne Messire Balthezard d'Astuard de Murs, baron de Romany, chevalier de l'ordre de Saint Jean de Hieruzalem, donnataire universel de Messire Alexandre d'Astuard, abbé de Murs, appert de sa donnation receue par Me Mercurin, notaire du lieu de Gravezon du 03-01-1682, lequel ... fait son procureur ... Me Nicolas Aubert cy-devant lieutenant de juge et viguier de la ville des Baux, pour exiger de tous les débiteurs dudit Sieur de Romany, en ladite qualité de donnataire dudit Sieur abbé de Murs .....