Il y a 25 notes dans les archives du XVII ème Siècle.


Le critère de recherche était: [Sade Jeanne de (dame de Murs)]

Note(s)
Note N° : 433
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Boche Honorade de,60]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud,167]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [testaments,201]
Descripteur connexe de cette note : [Nostredame de,128]
Descripteur connexe de cette note : [Lagoy,73]
Descripteur connexe de cette note : [Château de Romanin,9]
Descripteur connexe de cette note : [religion,229]
Descripteur connexe de cette note : [Damians Anne de,55]
Descripteur connexe de cette note : [Gérente Magdelene de,67]
Descripteur connexe de cette note : [Sade Marguerite de,68]
Descripteur connexe de cette note : [Sade Michel de,17]
15-09-1627, Paul Bertrand, 12-1632, f°352 r° N°433 Testament solempnel de Messire Michel de Sade, seigneur baron de Lagoy et Romanin S'en suit l'enregistration du testament solempnel de feu Messire Michel de Sade, baron de Lagoy et Romanin, ainsy qu'il l'a voulu et ordonné par icelluy, receu par moy, Paul Bertrand, notaire royal de ladite ville de Saint Remy ..... ... l'an 1627 et le 15ème jour du moys de septembre, après midy, Je, Michel de Sade, seigneur baron de Lagoy et Romanin, gentilhomme ordinaire de la chambre du Roy, estant par la volonté de Dieu dans ma chambre et chasteau dudit Romanin ... ordonne mon dernier testament solempnel ... en la forme et manière que s'ensuit. ... voulant ... mon corps estre ensepvelly au lieu d'Eyguières, au tombeau où feue Dame Anne de Damian, vivant dame du lieu d'Eyguières, ma très honnorée et bien aimée mère, a été ensepvellie et en la forme gardée en l'église catholique réformée ... je lègue à Dlles Honnorade et Marguerite d'Asthouaud, mes petites filles, filles du seigneur de Murs et de Damoyselle Jeanne de Sade, ma filhe ..... ... je lègue à Michel-Bertrand de Nostredame, escuyer ..... héritières universelles, Damoyselles Marguerite et Jeane de Sade, femmes des seigneurs de la Barben et de Murs, mes filhes légitimes et naturelles, et Damoyselle Magdelaine de Jerente, filhe de Balthezard de Jerente, baron de Sénas, et de feue Damoyselle Anne de Sade, mon autre filhe légitime et naturelle, et de Dame Honnorade de Boche, ma femme, toutes troys par esgalles partz et portions ... et pour esviter la division de mes terres et inféodactions de Lagoy et Romanin, je ordonne que ladite place de Lagoy et ses dépendances apartiendra à ladite Marguerite de Sade, dame de la Barben, et celle de Romanin, à ladite Jeanne de Sade, dame de Murs ..... (l'original du testament est inséré après le f°50 du registre de 1633)
Note N° : 721
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud,167]
Descripteur connexe de cette note : [mariages,200]
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Boche Honorade de,60]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Lagoy,73]
Descripteur connexe de cette note : [Château de Romanin,9]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud Jean (1) de,56]
Descripteur connexe de cette note : [Sade Michel de,17]
28-04-1609, Paul Bertrand, f°459 v° N°721 Mariage faict et passé entre Jean Astoaud, seigneur de Murs, et Damoyselle Jeanne de Sade ... entre Messire Jean Asthoaud, seigneur de Murs, filz légitime et naturel à feu Messire François-Loys Asthouaud, vivant seigneur dudict Murs, et de Dame Honnorade de Bernus, dame dudict Murs et Lioux, d'une part, et Damoyselle Jeanne de Sade, filhe légitime et naturelle de Messire Michel de Sade, baron de Lagoy et Romanin, gentilhomme ordinaire de la chambre du Roy, et de Dame Honnorade de Boches, dame desdicts lieux de Lagoy et Romanin, d'autre ..... Faict et récité au chasteau dudict lieu de Romanin .....
Note N° : 729
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud,167]
Descripteur connexe de cette note : [mariages,200]
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud Jean (1) de,56]
Descripteur connexe de cette note : [Gérente Magdelene de,67]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud Jacques d',57]
Descripteur connexe de cette note : [Gérente Balthasard de,61]
Descripteur connexe de cette note : [Sade Anne de,45]
01-10-1628, Paul Bertrand, f°540 r° N°729 Mariage entre Monsieur Jacques d'Astoaud, Sieur de Céderon, d'une part, et Dlle Magdelene de Gérente ... entre Jacques d'Astoaud, Sieur de Céderon, filz légitime et naturel de Messire Jean d'Astoaud et Dlle Jeanne de Sade, seigneur et dame de Murs et autres places, d'une part, et Dlle Magdelene de Gérente, fille légitime et naturelle de Messire Balthezar de Gérente, seigneur et baron de Sénas et de feue Dlle Anne de Sade, mariés, d'autre part .....
Note N° : 730
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud,167]
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Château de Romanin,9]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud Jacques d',57]
08-07-1668, AD84, 2E 4 N°730 Dénombrement de la terre de Romanin pour Jacques d'Astouard Premiérement, déclare posséder et avoir eu par succession de dame Jeanne de Sade, dame dudit Romany, sa mère, sa ditte terre, chasteau et seigneurie inhabitée dudit Romany, ses appartenances et dépendances dans le diocèze de la ville d'Arles (en fait Avignon) et viguerie de la ville de Tarascon, confrontant de levant le terroir d'Eygalières et de Moulégès, de couchant le terroir de Saint Remj, du midi le terroir des Baux. Déclare luy appartenir, avoir et posséder audit Romanj toute juridiction haute, moyenne, basse, mere, mixte et impere, insttuant et destituant les officiers. Déclarant avoir et posséder, avec liberté de vendre, ses herbaiges, pasturages et bousquages, excepté du cartier appellé Vaulongue, auquel cartier les habitans de Saint Remj ont liberté de pasturer et faire pasturer leur bétail et prendre bois pour leurs provisions, tant seullement pour laquelle liberté paient 12 florins de cens et pention annuellement. Déclarant aussy que ses possédans biens au terroir dudit Roumanj et cartier Saint Deydier me payent le vingtain de tous fruitz annuellement et le lodz et trezain en cas de vente et alliénation, ayant droit de retenir paians lesdits possédans biens, faculté de pouvoir tenir bétail gros ni menu audit cartier de Saint Deydier que ce qu'est nécessaire pour la culture et aigressement des terres labourables. M'apartenant le droit de passage et pulvérage, bans et peines en cas d'infraction de terroir, régalles et tous autres droits. ..... Déclarant aussy posséder ladite terre et seigneurie, mouvante du Roy, nostre Sire, comme son souverain seigneur, en quallité de Comte de Provence. .....
Note N° : 738
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud,167]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Mas de Virasolle,20]
Descripteur connexe de cette note : [Lagoy,73]
Descripteur connexe de cette note : [Château de Romanin,9]
Descripteur connexe de cette note : [Sade Michel de,17]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud Jean (1) de,56]
31-12-1632, Paul Bertrand, f°372 r° N°738 Arrentement de mas pour le Sgr de Romanin contre Jean Picon ... estably en sa personne Jean d'Asthoaud, sgr de Murs, lequel ... comme mary de Dame Jeanne de Sade, sa femme, dame de Romanin ... a arranté ... à Jean Picon, mesnagier du lieu des Baux ... scavoir est le mas et affar appelé le Petit Mas dudict Romanin, audessous le château avec les terres et ténement d'icelluy, tant de Viroselle que les terres aultres de la Palun que le feu Sgr de Lagoy et Romanin tenoit le jour de son décès à sa main, ensemble les deux petites olivetes que sont jougnant la vigne et audessus le grand chemin menant audict château, tirant au couchant, et le baissin de la vigne dudict château dans la piesse et figuières estant au dessous la muscadelière et verger des amandriers ... pour le temps et terme de 6 années et 6 récoltes ..... Faict et publié dans la salle haulte du château dudict Romanin .....
Note N° : 739
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Chabaud,228]
Descripteur connexe de cette note : [Parissole,86]
Descripteur connexe de cette note : [Guillot,523]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin jardin de,87]
12-03-1652, Jean Bertrand, f°148 r° N°739 Arrentement pour la dame de Murs contre Pierre Guillot ... establye en sa personne Dame Jeanne de Sade, dame de Murs, Romany et autres places, laquelle ... a arrenté ... à Pierre Guillot, jardinier dudict Sainct Remy ... son grand jardin dans la terre dudict Romany avec son habitation ... pour le temps et terme de 6 années ... moyenant la rente de 120 # par an ..... (Jean Chabaud, rentier moderne ... contract à luy passé par le Sr Hiérosme Parissole, cy-devant rentier général de sa terre dudict Romanin, receu par mon père le 08-09-1646 [f°564 r°] .....) Faict et publié audict Sainct Remy et dans la maison de ladicte dame .....
Note N° : 741
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [pigeonniers,310]
Descripteur connexe de cette note : [Château de Romanin,9]
17-12-1653, Jean Bertrand, f°586 v° N°741 Arrentemant pour la dame de Murs contre Isnard Paul et Jean Foelix ... establye en sa personne Dame Jeanne de Sadde, dame de Murs, Cedderon, Roumanin et plusieurs places, laquelle ... a arranté ... à Isnard Pol, bourgeois du lieu de Sainct Chamas, et Jean Foelix, bourgeois du lieu d'Orgon ... la place, chasteau et terre de Roumanin, grange, moulin à huille, jardin, pigeonier, olliviers, mûriers, amandiers, vignes, terres cultes et incultes, montaigne, garrigues, preds, soubz la réserve du grand pred quj se confronte du levant le contre riau et de bize la roubine qui seppare ladicte terre de Roumanin de celle de Moulégès et Sainct Remy, que ladicte dame pourra fere rompre sj bon luy semble ... pour le temps et terme de 6 années et 6 récoltes ... moyenant la rente de 6000 # toutes les années ..... soubz les paches et conditions suivantes : c'est premiérement que ladicte dame se réserve l'habitation dudict chasteau pour elle et les siens toutes foys et quantes qu'ilz y vouldront aller habiter et, jusques à ce, lesdicts rantiers seront tenus fere habiter ledict chasteau d'une famille pour la conservation d'jcelluy et la garde de ruine, et, en cas de plainte ou mal versation, seront tenus lesdicts rantiers de le congédier et en mettre ung aultre. Se réserve aussj ladicte dame toute la chasse dudict Roumanin et tous les droictz de justice que seront deubs pour raison d'jcelle, que ladicte dame sera tenue de poursuivre à ses despans, estant lesdicts rantiers obligés de fere garder et conserver ladicte chasse, et, à cest effect, tiendront un garde terre quj pourra porter l'arquebuse et, se tenant lesdicts rantiers audict Roumanin, pourront aussj porter l'arquebuse et encore à celluy quj aura la direction des affaires et non personne aultre. Seront tenus lesdicts rantiers de fere administrer la justice aux officiers de ladicte dame, tant pour les habitans que autres, et, se tenant quelque délict, de poursuivre les dellinquans jusque à jugement deffinitif et exécution d'jcelluy .....
Note N° : 742
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Mas des Agriotes,28]
Descripteur connexe de cette note : [Chabanier,307]
Descripteur connexe de cette note : [Lillamand,236]
15-12-1664, Jean Bertrand, f°484 r° N°742 Arrentement pour la dame de Murs contre Magdeleine Chavonne, vefve, Jean, Remy, Imbert et Guilhaume Lillemand ... estably en sa personne Me Esperit de la Dehors ... procureur de Dame Jeanne de Sade, dame de Murs, Cedderon, Romanin et autres places ... lequel ... a arranté ... à Magdeleine Chavonne, vefve de Pierre Lillemand, vivant mesnager de ceste ville, Jean, Remy, Imbert et Guilhaume Lillemand, aussj mesnagers, ses enfans ... le mas, affars et ténement du mas plus bas dict des Agriottes que ladite dame possède audit Romanin ... tout de mesme que le ténement à présent en arrentement des heoirs de Jean Chabanier, vivant mesnager, et c'est pour le temps et terme de 6 années et 6 récoltes ... et ce moyenant la rante de la moytié de tous les bleds, fruictz, vin et huille .....
Note N° : 743
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Château de Romanin,9]
Descripteur connexe de cette note : [Auran, Orran,390]
Descripteur connexe de cette note : [Trouche,514]
15-12-1664, Jean Bertrand, f°488 r° N°743 Arrantement pour la dame de Murs contre Laurent, Jean, Henry et Siprian Trouche, père et enfantz ... estably en personne Me Esperit de la Dehors ... procureur de Dame Jeanne de Sade, dame de Murs, Séderon, Romany et autres places ... lequel ... a arrenté ... à Laurent Trouche, Jean, Henry et Siprian, ses enfantz, mesnager dudit Saint Remy, habitants au terroir de Lagoy ... le Grand Mas que ladite dame de Murs possède dans ledit lieu de Romany et à présent tenu en arrantement par Jean Aurran et ses enfantz pour le temps et terme de 6 années et 6 récoltes ... moyenant la rente de la moitié de tous et chascuns les fruictz ... bled, sègle, avoine, orge, luzerne, vin, huile, amande ... la portion de ladite dame portée et rendue au chasteau dudit Romany ou en ceste ville, au choix de ladite dame, aux deppens desdits rantiers .....
Note N° : 744
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Mas des Agriotes,28]
Descripteur connexe de cette note : [Château de Romanin,9]
Descripteur connexe de cette note : [Chabanier,307]
Descripteur connexe de cette note : [Allier,788]
16-12-1664, Jean Bertrand, f°493 r° N°744 Arrentement pour la dame de Murs contre Anne Allière et Pierre Chabanier, mère et filz ... estably en sa personne Esperit de la Dehors ... procureur spéciallement fondé de Dame Jeanne de Sade, dame de Murs, Romanin et autres places ... lequel ... a arrenté ... à Anne Allière, vefve de Jean Chabanier, vivant mesnager, et Pierre Chabanier, son filz aussj mesnager ... le mas, affar et ténement appellé Hault des Agriottes, avec toutes ses terres, preds, vignes, vergers d'olliviers et autres choses en dépendant et tous de mesme qu'est à présent tenu en arrantement par le Picarel (?) et c'est pour le temps et terme de 6 années et 6 récoltes ... moyenant la rante de la moytié de tous les bleds, vin, huille ... portée la part et moytié de ladite dame en ceste ville ou au chasteau dudit Romanin, au chois de ladite dame aux dépens desdits rantiers .....
Note N° : 754
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Carbonel,226]
Descripteur connexe de cette note : [Château de Romanin,9]
Descripteur connexe de cette note : [citerne,819]
16-06-1654, Jean Bertrand, f°270 r° N°35- 265- 27-GW N°754 Prisfaict pour la dame de Murs contre Armentary Carboneau, masson ... estably en sa personne Dame Jeanne de Sadde, dame de Murs, Cedderon, Roumanin et autrres places, laquelle ... a donné à prisfaict à Armentary Carbonneau de la Marquizat des Baux ... les besougnes et réparations suivantes. Primo, sera tenu ledict Carbonneau d'achever bien et deuement la cisterne quj est jà commancée au chasteau dudict Roumanin appartenant à ladicte dame, abattre le rocher quj est au dedans de ladicte cisterne du costé du midy et faira le puys aultrement, dict peyrol, sera tenu ledict prisfachier de faire une arcade dans la muraille de la cuisine avec son rouet en forme de vaze et autre, avec fairont ung battant ou fileure pour pouvoir pozer une porte de boys avec son ferremant pour fermer quand bon semblera à ladicte dame, comme aussj sera tenu ledict Carbonneau, prisfachier, de faire une chemise pierre pastouire à ladicte cisterne pour supporter la voute et faire une calade au fond de ladicte cisterne, le tout de pastouire ou taille au choix dudict prisfachier, le tout bien et deubemant cimenté et battuné, comme aussj ladicte voute. Davantage sera tenu ledict priffachier de faire au dessus de ladicte voute et dans le coing du costé où l'eau desandra du chasteau, faire un petit cisternon, ramply de grave ou cailloux, pour purger l'eau et sera tenu barder au dessus de ladicte cisterne et cisternon, de bons bardz pierre de taille pozés au bon mortier à chaux et sable avec ses pentes nécesseres. Encore sera tenu ledict Carbonneau, prisfachier, faire un tuyeau de pierre de taille dans l'angle despuis ledict cisternon jusque à l'extrémité du couvert dudict chasteau pour recepvoir les eaux pluvialles du costé du levant et remettront les gorgues quj sont à la plate forme ou terrasse à celle fin que les eaux puissent se randre dans le tuyeau de ladicte cisterne et cisternon. Finallement sera tenu ledict prisfachier rabiller et cimenter tous les joinctz du bardat de ladicte plate forme comme aussj tous les joinctz des gorgues à celle fin que les eaux ne se perdent. Tout lequel prisfaict se faict moyenant le prix et somme de 450 # ... que ledict Carbonneau sera tenu d'avoir faicte, bien et deubemant parachevée, scavoir ladicte cisterne par tout le moys d'aoust prochain et l'entretien durant une année apprès en bon estat de pouvoir servir à peyne de tous despans, et le restant au 15ème de septembre aussj prochain ..... (en marge acquict de 300 # en date du 15-06-1656 pour le reste du réglement du travail effectué)
Note N° : 755
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Château de Romanin,9]
Descripteur connexe de cette note : [Viens,637]
13-06-1665, Esprit de la Dehors à Apt, AD84, 3E2/854, f°438 r° N°36- 292- 17-GW N°755 Arrantement général de la terre et seigneurie de Romanin ... estably dame Jeanne de Sade, dame douairière de Murs et baronne de Romanin, laquelle ... a arranté ... à Anthoine Vien, marchand dudict lieu de Murs ... la terre et seigneurie du lieu de Romanin, droictz, appartenances et dépendances, terres cultes, incultes, garigues, devens, montaignes, tasques, péages, pulvérages, droictz de lodz, predz, vignes, vergers, herbaiges, glandaige, jardin et générallement tout les domaines nobles et roturiers que ladicte dame a, et luj appartenant, dans ladicte terre et seigneurie, comprins le moulin à triturer ollives et autres ténementz et deppandantz, et ce pour le temps et terme de 4 années consécutives ... pour et moyenant la rante chacune desdictes années de 3900 # ... soubz les réserves, paches, quallités et condictions cy-apprès dictes et déclairant : Premiérement se réserve ladicte dame toutes les routes que le Sieur de Murs, son filz, a faict faire dans ladicte terre le long du gaudre d'Eigalières et autres quj sont au-dessus du chemin d'Eigalières, tirant vers la montaigne dicte de Pourtanieu et ledict rantier jouyra à tous ses proffitz de toutes les autres dictes des Cadenières et des Paluns ... se réserve de mesme ladicte dame l'habitation du château pour elle et Messieurs ses enfantz toutes fois et quand qui leur plairra d'y aller et venir et jusques à ce, ledict fermier sera tenu de l'habiter ou faire habiter par une honeste famille, toutesfois agréable à ladicte dame ou les siens, pour le garder de ruyne ..... Faict et publié audict Murs et dans le château seigneurial et dans la chambre de ladicte dame ..... (qui n'a pu signer à cause de sa maladie)
Note N° : 759
Descripteur connexe de cette note : [Chapelle Saint Nicolas,71]
Descripteur connexe de cette note : [Forbin Gaspard de,37]
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Lagoy,73]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud,167]
Descripteur connexe de cette note : [Chapelle Notre Dame de Piargues,70]
Descripteur connexe de cette note : [Barrel,313]
Descripteur connexe de cette note : [Reboul,403]
Descripteur connexe de cette note : [couvents : Saint Paul, observantins,237]
Descripteur connexe de cette note : [Cimetières,284]
Descripteur connexe de cette note : [Dallen,162]
Descripteur connexe de cette note : [Faucher de,726]
Descripteur connexe de cette note : [Leuze de,51]
19-02-1653, Jean Badinenc, f°477 v° N°40- 354-169-GW N°759 Acte sans titre (Ordonnances de Mgr de Marinis, d'après les notes du Dr Edgar Leroy) L'an 1653 et le 19 de février après midy ... par devant moy Jean Badinenc, notaire royal et les témoins à la fin nommés Monseigneur Illustrissime et Révérendissime Dominique de Marinis, archevêque d'Avignon, a exposé comme estant arrivé en ceste ville et y faisant sa visite, il se seroit pourté aux églizes de Nostre Dame de Piargues, terroyr de Romanin et de Sainct Bounet, terroyr de Lagoy et sur les nécessités d'icelles, à la réquisition de Dame Jeanne de Sade, dame dudit Romanin et autres places, et de Me Jean-Pierre Barrel, licentié en droictz, pour et au nom du Sieur de Lagoy et autres, faict ses ordonnances. Lesquelles sa Seigneurie Illustrissime a voleu estre rédigées dans mon présent cayer pour servir et y avoir recours en cas de besoin, ce que est faict, estant de la teneur que s'en suit : La suite du texte est en latin. Nous en donnons la traduction de Marguerite-Marie Delrieux : Lorsque l'Illustrissime et Révérendissime Seigneur frère Dominique de Marinis, par la grâce de Dieu et du Saint Siège apostolique, archevêque d'Avignon, vint visiter la paroisse de son prieuré de Saint Pierre transférée dans l'église collégiale de Saint Martin de cette ville de Saint Remy, furent soumises à son illustrissime autorité les humbles supplications, d'une part de noble Jeanne de Sade, dame de Murs, Céderon et Romanin en faveur des habitants des "campagnes" que l'on appelle vulgairement "mas" et qui dépendent de la seigneurie et juridiction de Romanin et de l'église de la très bien heureuse Vierge de Piargues. De la même façon, avec la même insistance, faisait la même requête le Sieur Jean-Pierre Barrel, licencié en droit, procureur pour ce spécialement délégué par le noble seigneur Jean de Forbin de la Barben, seigneur de Lagoy, pour les paysans vivants audit terroir de Lagoy, dépendant de l'église de Saint Bonet. De même font la même demande plusieurs nobles et citoyens de Saint Remy et signent : Monsieur Maître Pierre Fauchier, conseiller du Roi très Chrétien et lieutenant de la Curie arlésienne pour les soumissions et les détails, Maître Pierre Saxi, docteur en les 2 droits, Noble Henri de Leuze et autres habitants des campagnes et biens-fonds dépendants à ce qu'ils disent de l'antique et actuellement ruinée église de Saint Nicolas qui était membre de la prévoté de Saint Paul. Ils paient sur la plus grande partie de leurs biens les dîmes au Vénérable Chapitre Métropolitain d'Avignon et les demeures des paysans sont situées au terroir et sous la seigneurie des susdits. Tous ces gens se plaignaient de ce que comme il est exigé chaque année de ces trois lieux et campagnes comme dîme environ 100 saumées de blé en plus d'une somme d'argent et autres émoluments que nous payons tous et sans qu'il manque rien chaque année, néanmoins le salut de tant d'âmes est négligé et le sacrifice divin abandonné, non seulement aux dimanches ordinaires, mais même à certaines époques aux jours de fête dans les deux dites églises de Lagoy et de Romanin, il n'est célébré aucun secours spirituel pour les âmes à part les sacrements, à cause du manque de prêtre à tel point qu'il est arrivé à plus d'un de quitter la vie et de l'avoir passée dans une profonde ignorance de tout ce qu'ils sont tenus de savoir et de croire. Après les avoir écoutés, l'Illustrissime et Révérendissime seigneur archevêque prenant la parole voulut parcourir personnellement tout le terroir en plusieurs fois et il trouva un grand nombre de domaines et de maisons rurales à une telle distance de Saint Remy qu'il leur était moralement impossible, et surtout en hiver, de recevoir les sacrements si ce n'est aux églises susdites ou de la part de prêtres députés auprès d'eux pour les leur administrer. C'est pourquoi il fit savoir au vénérable chapitre susdit aussi bien qu'au prieur desdites églises sa visite pastorale et nomma au nom de l'obéissance et de la révérence usuelle le Révérend seigneur Dominique Honorat, docteur en Sainte Théologie et chanoine de cette même église métropolitaine et qu'il assiste à cette visite au nom de ce même chapitre. Donc, le 20-02-1653, l'Illustrissime et Révérendissime susnommé, accompagné du seigneur Dominique Honorat, docteur en Sainte Théologie, chanoine et sindic de l'église métropolitaine d'Avignon, de noble Jean d'Estouard, seigneur de Murs, fils de Dame (Jeanne de Sade, dame) de Romanin, de noble Paul Geoffroy, Messire Pierre Dalen, chanoine de l'église collégiale de Saint Remy, du seigneur Pierre Saxi, docteur en droit et de Jean Badinenc, greffier en cette cause, et d'autres tant les uns familiers, les autres habitants de ces biens-fonds, se rendit dans ce terroir, et, avant tout, pour satisfaire à la demande desdits citoyens habitants les campagnes hors des terroirs de Romanin et de Lagoy qui se plaignaient comme on l'a vu plus haut. Ayant considéré les domaines et demeures susdits, il constata que étant bien éloigné de Saint Remy, ne peuvent évidemment sans grande difficulté fréquenter l'une ou l'autre des églises susmentionnées de Lagoy et Romanin et évidemment celle dont ils sont moins éloignés et quoiqu'il en soit à propos de l'antique église en ruine de Saint Nicolas, il indiqua qu'il n'était pas nécessaire pour le soutien spirituel desdites âmes de la relever mais qu'il faut s'occuper des autres susdites et c'est pourquoi il s'est rendu à cette église du vocable de Notre Dame de Piargues, faisant partie du village presque en ruine de Romanin et cette église est située hors de la limite du château de Romanin, qui, en bon état, au milieu des restes du village, sert à l'habitation du seigneur. Les habitants du village avaient voulu que soit construit une petite maison de la vieille église pour l'habitation durable du prêtre qui pourrait leur administrer tous les sacrements. Mais en réalité, l'Illustrissime (archevêque) susdit, pesant soigneusement et à propos plusieurs difficultés et particulièrement le fait qu'il n'était pas facile de trouver un prêtre d'érudition compétente qui veuille résider dans une telle solitude. En conclusion, il a paru préférable que soit proposé que le soin de ces âmes soit confié aux Pères de Saint François de l'Observance, habitants l'antique prévoté de Saint Paul, au terroir de Saint Remy. Sur ce le seigneur chanoine Honorat, déjà nommé, présenta le frère Bonaventure, gardien dudit couvent, qui fut considéré capable et digne de tout ce qui concerne cette charge. Il fut reçu par ledit Illustrissime seigneur (archevêque) qui lui enjoignit qu'au cas où à cause de maladie ou autre empêchement, il fut empêché pour quelques temps, il soit remplacé par quelqu'un du même couvent qui fut agréé par son Illustrissime seigneurie pour entendre les confessions afin que jamais ce secours ne manquât aux âmes. Il arrêta aussi la charge de ce prêtre religieux, à savoir que chaque dimanche ordinaire et jour de fête durant toute l'année qu'il se rendra à ladite église dite chapelle de Notre Dame de Piargues, qu'il y célèbre le sacrifice, entende les confessions, administre le sacrement de l'Eucharistie, qu'il fasse les prières usuelles pour annoncer les fêtes et les vigiles, qu'il enseigne tout ce qu'ils (les fidèles) doi vent savoir et croire après la messe ou autre moment plus opportun, même après le repas de midi s'il le juge bon, qu'il visite les infirmes, reçoive leurs confessions, les fortifie par le viatique et l'extrême-onction selon la nécessité. Et, à cet usage, on lui fournira des boites d'argent, dorées à l'intérieur, des bourses de soie très convenables pour porter commodément le très saint sacrement qu'il recevra de sa propre église, et il sera pourvu de boites d'étain pour conserver et transporter les huiles saintes aux malades et enfin il aura le plus grand soin pour toutes ces âmes comme doit le faire tout bon et parfait pasteur. Et bien que pour une telle charge lesdits pères ne doivent attendre de récompense que de Dieu seul, d'ailleurs comme ils sont tenus de nourrir un nouveau religieux pour cette charge, le vénérable chapitre susnommé attribura audit couvent, chaque année, 100 livres de la monnaie courante dans cette province. Alors l'Illustrissime susdit (archevêque) a déclaré que selon sa disposition et son décret, il n'a jamais eu l'intention de porter atteinte à la stabilité de la paroisse, mais il veut la laisser en toute chose dans son droit antique et dans son état et qu'il ne soit en conséquence par quelque droit que ce soit rien ne soit attribué au couvent précédemment nommé contre l'église si ce n'est cette charge demandée aux pères précités et de cette ville de Saint Remy selon le décret de son Illustrissime seigneurie tant à propos de l'église de Romanin que de celle de Lagoy. A l'avenir nul ne pourra en assumer le ministère, qu'il soit prêtre de la collégiale Saint Martin ou de la paroisse Saint Pierre, doyen, chanoines, bénéficiers, curé ou quiconque désigné par quelque nom et fonction que ce soit en rapport avec cette église. C'est ce qu'il a déclaré être extrémement incommode auxdites églises et paroisses à cause du très grand nombre des âmes, habitants la ville de Saint Remy et son terroir, qui sont en quête d'un grand nombre de messes, de prêtres pour ouïr leurs confessions. Par ailleurs, son Illustrissime seigneurie décida que tous lesdits habitants, pour les sacrements de baptême et de mariage et la publication des bans avant lesdits mariages doivent s'adresser à ladite paroisse à Saint Remy, afin que toujours il puisse être fait une relation par les chanoines, comme il se doit. Pour ce qui est de la sépulture autour de ladite église, s'il se trouve un cimetière il sera licite, pour peu qu'on l'ai fait jusqu'alors, d'enterrer les morts et un père sera député à cet effet, avec la croix et le petit vase (pour l'eau bénite) bénis par ledit chapitre. Après avoir réglé ces choses-là, Monseigneur considéra cette église, ou plutôt le petit sanctuaire construit sur les ruines d'une église plus vaste, et il vit qu'il manquait un campanile et décida d'en faire construire un pour soutenir une cloche d'un poids de 200 livres au moins. Dès que ce fut demandé, le vénérable chapitre remarqua en effet que la plupart des habitants n'assiste pas à la messe à cause de l'ignorance où ils sont de l'arrivée du prêtre. A propos de cette cloche, le noble seigneur de Murs, fils de ladite dame, promit qu'il supporterait les frais d'une autre semblable à ses dépens, au cas où elle serait soulevée (dérobée?). A l'entrée du sanctuaire, son éminence vit qu'il était envahi par l'humidité et ordonna qu'on fit un pavement de brique ou ..?.. L'autel est trop petit et pour éviter tout danger et difficulté à la célébration, il ordonna de l'agrandir jusqu'à la taille usuelle et de pourvoir une pierre sacrée décente étant donné que celle qui est en usage est trop petite et cassée. Il ordonna qu'on fit une estrade de bois car il n'y en avait pas et un coffre pour mettre les ornements à l'abri de la moisissure. A cet effet il donna l'ordre qu'il soit fait ainsi. Il n'y a pas de calice d'argent malgré les ordres donnés lors de la visite précédente. Les ornements sont vieux, sans doute une chasuble violette de camelin de soie est décente et neuve, une autre blanche neuve avec son amict et plusieurs autres chasubles qui ne conviennent pas du tout, en fustaine et une autre blanche en plus mauvais état. Que l'on se procure deux autres chasubles, une noire pour les défunts et une autre blanche qui, si elle a son amict rouge, il ne sera pas nécessaire d'en faire faire une autre rouge. Ensuite il y a 2 corporaux de bonne soie et 2 voiles pour essuyer le calice, l'un rouge et l'autre blanc. Que l'on fasse une "chasuble" pour les hosties et des purificatoirs pour essuyer le calice et des serviettes pour essuyer les mains du célébrant, des cruchons (burettes) et une boite d'étain. Il faut refaire la fenêtre du fond car il est impossible de célébrer quand le vent souffle. Le lendemain, avant de déjeuner, l'Illustrissime archevêque, accompagné de ses familiers et de quelques citoyens de Saint Remy, se mit en route ainsi que le Révérend susdit seigneur Dominique Honorat, chanoine de l'église métropolitaine d'Avignon, et désigné par ce même vénérable chapitre pour assister l'archevêque ; et tous ensemble ils arrivèrent à cette église ou chapelle de Saint Bonet située dans les ruines de l'antique village de Lagoy. Et dès que Monseigneur fut entré, il fut accueilli par le discours dudit chanoine Honorat et dès qu'il eut fini de parler, le chapelain de sa Grandeur célébra la messe devant sa Grandeur et ensuite il examina l'autel, qu'il trouva absolument indécemment orné : en guise de devant d'autel, rien qu'un ornement usé, sale et on ne peut plus vieux. Il ordonna qu'on fasse un devant d'autel convenable, une aube, au moins deux chasubles, une noire et l'autre violette, un amict de soie verte, plus une blanche avec son amict rouge, une plateforme de bois, le pavement de l'église est défoncé de tout côté ce qui est insalubre, à peu près à l'état de ruine, doit être refait. Il faut faire une cloche d'un poids de 200 livres et il n'y a pas là danger de vol, car c'est là que se trouve le château du seigneur de Lagoy et plusieurs maisons contiguës. Que l'on se procure une pierre sacrée décente, une croix, un petit vase pour l'eau bénite pour accompagner les morts, car cette église est en grande dévotion dans le voisinage et de toutes parts les gens viennent auprès de ce Saint Bonet qui fut autrefois évêque de Clermont en Auvergne, et Dieu a continuellement accordé à son mérite l'accomplissement de miracles, surtout aux invalides, à ceux qui, par une chute ou quelque autre malheur, souffrent de la fracture des membres. Les parents amènent à son autel les petits enfants qui languissent sans force et tout aussitôt ils entrent en convalescence et changent leur vie pour une meilleure. Pour encourager cette prière et pour veiller au salut des âmes qui dépendent tant de cette église que de l'église Saint Nicolas susnommée dont les terres sont plus proches d'ici que de l'église de Romanin, le Révérendissime archevêque ajouta qu'il fallait construire une petite maison pour un prêtre afin qu'il résidat tout près afin d'écarter tout danger et péril de vol, puisqu'il y a des habitationss tout autour, et il indiqua tout ce qui devait être fait pour les âmes de la même façon que nous avons déjà dit pour Romanin. Il décida que le vénérable chapitre pourvoirait pour l'administration des sacrements de pénitence, eucharistie et extrême-onction un prêtre non parmi ceux de Saint Remy comme plus haut, mais il indiqua qu'il serait plus souhaitable que la proposition soit faite aux Pères Réformés de la très Sainte Trinité pour le Rachat des Captifs qui habitent au foubourg de Saint Remy pour le soin de cette église et des âmes de ce lieu. Ledit Seigneur chanoine Honorat présenta à sa Grandeur le Révérend Père Gabriel, prêtre dudit couvent qui fut déclaré idoine par ledit Illustrissime Seigneur qui (ordonna) au vénérable chapitre de donner tous ses soins pour le salut des âmes et tout le nécessaire pour administrer lesdits sacrements et de procéder comme il a été prescrit pour l'église de Romanin. De la même façon l'Illustrissime (archevêque) a déclaré qu'il n'avait pas l'intention par cet acte de créer une nouvelle paroisse ni d'accorder à cette église quelque droit, si ce n'est ce que l'antique coutume a laissé à ses ministres et chaque année, de la même façon, aux Pères ou au couvent susdits, le vénérable chapitre donnera pour ce service 100 livres de la monnaie courante en cette province. Et pour l'exécution desdits décrets faits dans les deux dites visite, le très Illustrissime archevêque fixa au vénérable chapitre d'Avignon 6 mois à compter d'aujoud'hui sous peine de séquestration des bénéfices. Et pour qu'il n'y ait pas la moindre confusion, l'Illustrissime archevêque a ordonné aux Pères susdits qui doivent servir ces deux églises que soit consigné sur une feuille sur laquelle seront notés les domaines. De retour à Saint Remy, l'Illustrissime (archevêque) reçut Messire Antoine Reboul, prêtre, maître d'école en cette ville qui dit avoir assuré le service de l'église de Romanin 6 mois et 7 jours, envoyé par le chapitre d'Avignon et que là, les dimanches il a célébré les saints mystères sans recevoir la paie promise. Ensuite les fermiers dudit chapitre dirent qu'ils avaient payé par anticipation le chapelain mandataire et qu'ils ne sont pas tenus de payer une nouvelle somme. D'autre part ledit Messire Honorat dit que le chapitre ne devait rien d'autre que la ferme. Monseigneur voyant qu'on faisait tort à ce bon prêtre, qui n'avait pas ménagé sa peine dans son office et qui était de parfaite bonne foi et qui ne pouvait exigé son salaire que de ceux par qui il avait été engagé, décida que ledit chapitre paie son dû sous 15 jours et sous peine de séquestration des revenus, pour solde de toute la dette et des frais. Signé : frère Dominique, archevêque d'Avignon Le texte se poursuit alors en français : Et ainsi que dessus a été procédé par Monseigneur Illustrissime archevêque sursigné, en présence de Messire Jean Dalen, chanoine, et Messire Laurens Thergier, prestre de Vaulréas au Comté de Venisse, témoins requis et soubsignés avec moy notaire et greffier de mondit Seigneur. Signé : Dallen L.Thergier et Badinenc, notaire
Note N° : 760
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Mas des Agriotes,28]
Descripteur connexe de cette note : [Chabanier,307]
26-04-1659, Jean Bertrand, f°166 r° N°41- 523- 7-GW N°760 Arrantement pour la dame de Murs contre Jean Chabanier, filz d'autre Jean ... establye en sa personne Dame Jeanne de Sade, dame de Murs, Céderon, Romanin et autres places, laquelle ... a arranté ... à Jean Chabanier, filz d'autre Jean, mesnager, habitant dudict Romanin ... le mas a ..?.. appellé des Agriottes avec tous ses terres, preds et autres choses en dépendant, le tout à présent tenu en arrantement par icelluy et ce pour le temps et terme de 6 années et 6 récoltes ..... Faict et publié audict Sainct Remy et dans la maison de ladicte dame .....
Note N° : 761
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Chabanier,307]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin jardin de,87]
26-04-1659, Jean Bertrand, f°169 r° N°42- 530- 5-GW N°761 Arrantement d'un jardin pour la dame de Murs contre Louys Chabanier ... establye en sa personne Dame Jeanne de Sade, dame de Murs, Cedderon, Romanin et autres places, laquelle ... a arranté ... à Louys Chabanier, jardinier de ceste ville ... le jardin vieux et nouveau et le bastiment le tout joignant ... au terroir de Romanin ... pour le temps et terme de 6 années ... moyenant la rante de 165 # tous les ans .....
Note N° : 762
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud,167]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Sade Joseph (2) de,117]
Descripteur connexe de cette note : [Mille,322]
Descripteur connexe de cette note : [Brémond,530]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud Jean (1) de,56]
Descripteur connexe de cette note : [couvents : Clarisses,243]
Descripteur connexe de cette note : [Dany,433]
13-04-1644, Paul Bertrand, f°356 v° N°43- 535- 12-GW N°762 Achept de maison et jardin pour Dame Jeanne de Sade, dame de Murs, contre Joseph de Sade, Sr de Beauchamps ... estably en sa personne noble Joseph de Sade, Sr de Beauchamps, habitant dudit Saint Remy, lequel ... a vandu ... à Dame Jeanne de Sade, dame de Murs, Romanin et Céderon, vefve et relaissée à feu Mre Jean d'Astoaud, vivant seigneur dudit Murs et Lioux ... scavoir est une sienne maison, jardin, bastimens, estables et autres dépendances que ledit Sr de Beauchamps avoyt ... vendu aux dames religieuses de l'ordre Sainte Clere dudit Saint Remy et ycelles ... audit Sr de Beauchamps, le tout assis et scitué dans ladite ville de Saint Remy, joignantz les murailles de ladite ville aux ..... que dans lesdites maisons, jardin ..... est bastie tout ..... sauf une petite maison joignant ledit jardin vandu par ledit Sr de Beauchamp à Jean Brémond, gippier de ladite ville et estant par ledit Bremond remise à Dani et ..?.. ... confrontant lesdites maison, jardin et estable, du levant ladite rue et maison de Me Pierre Mille, huissier, du couchant et bise lesdites murailles de ladite ville, du midy maison du Sr de Crozes, ladite rue, maison ... et passage ... et confrontz plus vrays sy point en y a .....
Note N° : 763
Descripteur connexe de cette note : [Goult,239]
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Parissole,86]
Descripteur connexe de cette note : [Sade Joseph (2) de,117]
18-08-1644, Paul Bertrand, f°470 r° N°44- 547- 9-GW N°763 Sommation pour Dame Jeanne de Sade, dame de Murs, contre Hierosme Parissolle ... estably en sa personne André Madin ... pour et au nom de Dame Jeanne de Sade, dame de Murs, Romanin et Céderon, lequel ayant la présence de Hierosme Parissolle, bourgeois de la ville d'Avignon, luy a dict estre venu à la notice de ladite dame que ledit Parissolle a achepté du Sr de Gou (Goult), la maison que ledit Sieur avoit dans ladite ville, rue appellée (blanc), confrontant du midy et couchant ladite rue, à laquelle maison ce treuve au dire une crotte sur arcz vieux et corrompu en ... de neuf au dessus la rue publicque et passage de la maison que ladite dame a naguère acquise du Sieur de Beauchamps de ladite ville tout proche joignant et au devant ladite maison dudit Parissolle, laquelle crotte et arcz estant sur le poinct de tumber en ruine est dangereux .....
Note N° : 767
Descripteur connexe de cette note : [Mas du Brau,115]
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Manson,174]
Descripteur connexe de cette note : [Darnure,820]
16-10-1643, Paul Bertrand, f°207 v° N°51- 609- 7-GW N°767 Compte arresté entre la dame de Murs, Romany et Séderon, Jean Manson et Pierre Darnure ... establys en personne, Dame Jeanne de Sade, dame de Murs, Romany et Séderon, Jean Manson et Pierre Darnure, rentiers du Mas de Brau au lieu des Baux et quartier de Mouriès qui ont déclaré ..... ... et par mesme moyen, lesdits Manson et Darnure promettent à ladite dame la faire tenir quicte de toutes les réparations faictes audict mas et logis du Brau ..... signé : Janne de Sade - Manson - Darnure
Note N° : 768
Descripteur connexe de cette note : [Mas du Brau,115]
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud,167]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud Jean (1) de,56]
Descripteur connexe de cette note : [Jehan, Jean, Jehanne,405]
24-12-1643, Paul Bertrand, f°212 r° N°52- 616- 7-GW N°768 Arrentement du Mas de Brau par la dame de Murs à Pierre Jean ... establye en sa personne, Dame Jeane de Sade, vefve à feu Mre Jean d'Astouaud, vivant sgr de Murs, dame du lieu de Romanin et Séderon, laquelle ... a arrenté ... à Pierre Jean, mesnager dudit Saint Remy ... scavoir est un sien mas et lougis, appelé le Mas de Brau, cabarets, terres et jardin et dépendances d'icelluy, assis ... au terroir de Mouriès, terroir des Baux ... pour le temps et terme de 6 années et 6 récoltes ... (se réfère à un acte de Me Baille, notaire de Murs - plus vraisemblablement de Gordes d'où acte perdu)
Note N° : 769
Descripteur connexe de cette note : [Mas du Brau,115]
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Parissole,86]
26-06-1657, Jean Bertrand, f°361 r° N°53- 623- 8-GW N°769 Arrentement pour la dame de Murs contre Guillaume Vérol ... estably en sa personne, Dame Jeanne de Sade, dame de Murs, Romany, Séderon et autres places, laquelle ... a arrenté ... à Guillaume Vérol, mesnager ... un sien mas et logis, appellé le Mas de Brau, habitations, cabarets, terres, jardin, preds et autres choses en deppendentes, scitués au terroir des Baux et quartier de Mouriès, quoy que le tout contient et tout de mesme que ledit Vérol le tient en soubzarrantement du Sr Parissole à quj ladite dame l'avoit arrenté, et ce pour le temps et terme de 4 années et 4 récoltes quj se commenceront quand auxdits logis et cabarets au jour et feste de Saint Michel, et quand aux terres et preds au jour et feste de la Toussainctz ..... moyenant la rente de 1000 # tous les ans .....
Note N° : 783
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud,167]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Sade Joseph (2) de,117]
Descripteur connexe de cette note : [Mille,322]
Descripteur connexe de cette note : [couvents : Clarisses,243]
Descripteur connexe de cette note : [Crillon de,825]
17-12-1644, Paul Bertrand, f°569 r° N°68- 749- 12-GW N°783 Accord entre Dame Jeane de Sade et Me Pierre Mille, huissier ... comme ainsin soit que Dame Jeane de Sade, dame de Murs, Romanin et Céderon, vefve de feu Mre Jean d'Astouaud, sr dudict Murs et autres places, aye acquit de Joseph de Sade, sr de Beauchamps, habitant de la ville de Sainct Remy, une maison et jardin qu'il avoit dans ladicte ville, joignant les murailles d'icelle, ensemble un passage alant de ladicte maison et jardin à la rue du Petit Puis et porte appellée du Trou, appert de ladicte vente receu par moy le 13 avril passé et ensuite de ladicte vente ladicte dame estant retirée dans ladicte maison et veu ledict passage estre occuppé par Me Pierre Mille, huissier habitant dudict Sainct Remy, désirant jouir d'icelluy suivant ladicte acquisition, le 13 mai passé auroit sommé ledict Mille de démollir le bastiment qu'il a faict à icelluy et partie maison, ouvrir ledict passage et en laisser ladicte dame paisible jouissance ..... . à laquelle sommation ledict Me Mille auroit respondu avoir acquis ledict passage et place où il a faict ledict bastiment, de la Dame de Crillon, fundatrice du couvent de Saincte Clare, nouvellement dressé audict Sainct Remy .....
Note N° : 789
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud,167]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Chapellenie Sainte Magdeleine,120]
Descripteur connexe de cette note : [Lagoy,73]
Descripteur connexe de cette note : [Laget,221]
Descripteur connexe de cette note : [Mounard,350]
Descripteur connexe de cette note : [Gérente Magdelene de,67]
Descripteur connexe de cette note : [Sade Michel de,17]
Descripteur connexe de cette note : [Chapellenie Saint Jean-Baptiste,121]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud Jean (1) de,56]
22-05-1638, Jean Badinenc, f°278 v° N°74- 800- 14-GW N°789 Nomination de recteur des chapelanies Saint Jean-Baptiste et Sainte Marie-Magdeleine fondées dans l'église collégialle Saint Martin de la ville de Saint Remy en faveur de Mre Jacques-Pierre Mounard, pbre et chanoyne en ladite église ... establys personellement Messire Jean d'Astouaud, seigneur de Murs, procureur spécialement fondé par Dame Magdelene de Gérente, dame de Céderon, sa belle-fille, par acte de Me J..... notaire de Gordes du 14ème de ce mois, et Dame Jeanne de Sade, dame de Romanin, femme audit Sieur de Murs ... en qualité d'héritières chacunes pour un tiers de feu Messire Michel de Sade, seigneur et baron de Lagoy et Romanin, leur père et ayeul respectivement, lesquelles ... auxdictes qualités et pour les droitz qu'elles ont au juspatronat pour la nomination ... auxdites chapellanies de Saint Jean-Baptiste et de Sainte Marie-Magdeleine, fondées dans l'église collégialle Saint Martin de la ville de Saint Remy et chapelle de feu Messires les Hugolens et autres prédécesseurs dudit feu seigneur et baron de Lagoy et Romanin, quj y ont fondé lesdites chapellanies, vaccantes ... par le décès de feu Messire Antoine Laget, vivant pbre et chanoyne en ladite églize collégialle Saint Martin, dernier recteur d'jcelle. Bien informés ... de la qualité, capacité et suffisance de Messire Jacques-Pierre Mounard, aussj pbre et chanoyne et en la mesme églize, ont ... nommé ... ledit Mre Mounard ... pour recteur desdites chapelanies, l'une soubz le tiltre de Saint Jean-Baptiste et l'autre de Sainte Marie-Magdelene .....
Note N° : 790
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud,167]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Chapellenie Sainte Magdeleine,120]
Descripteur connexe de cette note : [Lagoy,73]
Descripteur connexe de cette note : [Laget,221]
Descripteur connexe de cette note : [Mounard,350]
Descripteur connexe de cette note : [Sade Michel de,17]
Descripteur connexe de cette note : [Gérente Magdelene de,67]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud Jean (1) de,56]
26-06-1638, Jean Badinenc, f°340 r° N°75- 814- 12-GW N°790 Immission de possession de chapelanies pour Messire Jacques-Pierre Mounard, chanoine, en l'église collégialle Saint Martin de la ville de Saint Remy ... Messire Jaques-Pierre Mounard, pbre et chanoine en la mesme églize, a dict et remonstré que par acte du 22 de may dernier, receu par Me Badinenc, notaire, ensuitte du descès de Messire Antoine Laget, aussj pbre et chanoine en ladite église en son vivant, et recteur des chapelanies soubz le tiltre, l'une de Saint Jean-Baptiste, et l'autre de Sainte Marie-Magdeleine, fondées dans ladite église et chapelle ... par feu Messieurs les Hugolens et autres prédécesseurs de feu Messire Michel de Sade, seigneur et baron de Lagoy et Romanin et, attandu qu'elles vacquoient par le dexcès susdit dudit Messire Laget, dernier recteur, il auroyt esté nommé au lieu et place d'jceluy par Messire Jean d'Astouaud, seigneur de Murs, comme procureur spécialement fondé par Dame Magdeleine de Gérente, sa belle-fille, et par Dame Jeanne de Sade, dame dudit Romanin, femme dudit Sr de Murs, en qualité d'héritières, chacune pour le tiers, dudit Sr baron de Lagoy, légitime juspatron desdites chapelanies comme successeur desdits Srs Hugolens .....
Note N° : 828
Descripteur connexe de cette note : [Forbin Gaspard de,37]
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud,167]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Lagoy,73]
21-02-1634, Paul Bertrand, f°289 r° N°828 Transaction et accord faict entre les dames héritières du feu Sgr de Lagoy et la Dame de Saint Sauveur et ses enfans ... establis en leurs personnes Mres Gaspard de Forbin, seigneur de la Barben, d'Aiguilles, gouverneur pour le Roy de la ville et château d'Anthibe, en quallité de mary, sgr et Me des biens dottaulx de Dame Marguerite de Sade, dame de Lagoy, Jean d'Asthoaud, sgr de Murs, en quallité de père et légitime administrateur de Jacques d'Asthoaud, sgr de Céderon, son fils, mary de Dame Magdeleine de Jarente, et Dame Jeane de Sade, dame de Romanin, femme audit Sr de Murs, lesdites dames comme filhes et petites-filhes et héritières universelles et par bénéfice d'inventaire, de feu Mre Michel de Sade, vivant seigneur desdits lieux de Lagoy et Romanin, d'une part, et noble Alexandre de la Tour, sgr de Lenz, tant en son propre et privé nom comme filz et cohéritier de feu Mre Jacques de la Tour, sgr de Saint Sauveur, que en quallité de procureur de Dame Jeane de Sade, vefve dudit feu Sr de Saint Sauveur, sa mère ..... Le contrat de mariage de Jacques de la Tour et Jeanne de Sade a été ... receu par feu Me Jean Obrier, notaire du lieu d'Eiguières le 15-10-1583 ... (famille de la Tour-Gouvernet en Dauphiné)
Note N° : 831
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Astouaud,167]
Descripteur connexe de cette note : [Romanin,1]
Descripteur connexe de cette note : [Bertrand,152]
Descripteur connexe de cette note : [Lagoy,73]
Descripteur connexe de cette note : [Blanc,389]
Descripteur connexe de cette note : [Gérente Magdelene de,67]
Descripteur connexe de cette note : [Gérente de, Sr de la Bruyère,752]
Descripteur connexe de cette note : [Maurizet,419]
09-05-1636, Daniel Lyons, f°552 r° N°831 Cession pour Me Pol Bertrand, notaire royal, contre les dames de Murs et Séderon ... estably en personne Messire Jean d'Asthouaud, Sieur de Meus, en quallitté de mary de Dame Jeanne de Sadde, dame de Romanyn, sa femme, qui, encore comme père de Jacques d'Asthouaud, Sieur de Séderon, son fils, mary de Dame Magdeleine de Gérente, icelles dames co-éritières, chacune pour un tiers, de feu Messire Michel de Sadde, baron de Lagoy, leur père et ailheul, de son gré pour payement de deux tiers consernant lesdites dames, à quoy ont accordés les extraictz des partaiges publiés dudict Romanyl et Lagoy et autres places par feu Bartezard et Bertrand de Sadde que des meubles et bétail tirés des escriptures de feu Me Jacques de Nostredame, vivant notaire de Sainct Remy, que de quatre extraict d'arrentement des mas et granges dudict Romanyl passés par ledict feu Sieur de Lagoy, tant à Jacques Maurizet, Gervays Blanc que Jacques Eyme, des escriptures de feu Me Aymes Bertrand, aussj notaire, expédiés audict Sieur de Meus et par luy employés au procès que les heoirs dudict feu Sieur de Lagoy ont heu et ont encore contres le feu Sieur d'Eiguières, a ceddé et remys audict Me Bertrand les deux tiers appartenans aux dictes dames ..... etc...