Il y a 10 notes dans les archives du XVII ème Siècle.


Le critère de recherche était: [Mauron, Mouron]

Note(s)
Note N° : 154
Descripteur connexe de cette note : [Ferré,227]
Descripteur connexe de cette note : [Chabanier,307]
Descripteur connexe de cette note : [Ollivier,385]
12-12-1667, Brisson Durand, f°403 v° N°154 Transaction entre Perrine Chabanier, d'une part et François Ferré, d'autre ... Comme soit que par le contract de mariage entre Me Jean Ferré, notaire royal de ceste ville de Saint Remy, et Perrine Chabanier, prins er receu par Me Obrier, notaire royal de ladite ville du 19-04-1659, par iceluy, ladite Chabanière se seroit constituée tous ses droictz, en desduction desquelz, ledit Me Ferré auroit receu la somme de 400 #, lesquelles, ledit Me Ferré les luy auroit recogneues sur tous ses biens présents et advenir. Et outre ce ledict Me Ferré auroit donné à sa dite femme, en cas de prédécès, la somme de 300 # et ... avant lequel mariage, ladite Chabanière auroit raporté cession de Jacques Ollivier, bourgeois dudit Saint Remy, de la somme de 300 # à prandre dudit Me Ferré pour reste du prix de l'office de notaire que ledit feu Olivier avoit vandu à Me Izac-Jacques Ferré, père dudit Me Jean, qu'il possédoit audit Saint Remy. Et, outre ce, ledit Me Ferré auroit retiré, pendant son mariage, la somme de 300 # qu'il estoint deubes à ladite Chabanière par Michel dudit Saint Remy.Estant arrivé que ledit Me Ferré est descédé puis quelques jours et ladite Chabanière en estat de rapeller sa dot en droictz et autres sommes sur les biens d'icelluy, quj concistent en premier lieu aux 400 # mantionnées audict contract de mariage, 300 # de donnation en prédécès faict par ledit Me Ferré à ladite Chabanière par le susdit mariage, autres 300 # qu'elle a raporté cession dudit Ollivier pour reste de prix de l'office de notaire, mesme somme de 300 # que ledit Me Ferré a retirée dudit Mauron, débiteur de ladite Chabanière, comme aussy la somme de 200 # que ledit Me Ferré avoit recogneue à ladite Chabanière, toutes lesquelles sommes escheues sont an vidual et habits lugubres estoit en estat des formes demande contre François Ferré, Me appoticaire, habitant du lieu d'Eigalières, héritier testamentaire dudit Me Jean Ferré, son frère, lequel préthandoit de fere voir que l'héritage de son dit frère ne concistoit qu'en l'office de notaire qu'il possédoit en ceste ville et aux meubles de maison quj se sont trouvés en estat lors du descès dudit Me Ferré, et, par ainsy qu'elle ne pouvoit estre payée entiérement des susdites sommes et notammant de son an vidual et habits lugubres, puisque ..... ... estably en personne ladite Damoiselle Perrine Chabanière, vefve dudit Me Jean Ferré, en son vivant notaire royal de ceste ville de Saint Remy, d'une part, et ledit François Ferré, Me appoticaire, habitant du lieu d'Eigallières, héritier testamantaire ... dudit feu Me Jean, son fraire, d'autre, lesquels ... ont transigé ..... Ledit François Ferré désempare ... à ladite Perrine Chabanière, sa belle soeur ... l'estat et office de notaire royal que ledit feu Me Jean Ferré possédoit audit Saint Remy, avec tous les registres et protocolles, tant d'iceluy que autres notaires, quil peut avoir, avec tous les honneurs deubs et atribués audit office, sans aucune réserve .....
Note N° : 242
Descripteur connexe de cette note : [Expilly,203]
Descripteur connexe de cette note : [Auberges : St Jacques ou la Graille,318]
28-04-1616, Jean Cappeau, f°106 r° N°242 Accord et transaction faicte et passée entre Govin Espellit, bourgeois, d'une part, et Jean Mouron, hoste du logis de la Graille de Sainct Remy, d'autre ... comme soyt ainsin que à occasion de l'incendie et bruslement naguères arrivé au grand estable du logis appellé de la Graille, assis aux faux bourgs de ceste ville de Sainct Remy, appartenant, ledit logis, à Govin Espellit, bourgeois de ladite ville, ledit Espellit se feust rendu deumant en requeste par devant Mr le juge dudit Sainct Remy, pour avoyr payement de ses despences, domages et inthérests à occasion de ladite incendie et bruslement contre Jean Mouron, hoste, habitant dudit Sainct Remy, son rentier, comme présupposant, ledit Espellit, ladite incendie estre procédé par la faulte et manquemans dudit Mouron ou des siens .....
Note N° : 298
Descripteur connexe de cette note : [Dallen,162]
Descripteur connexe de cette note : [fours à chaux,252]
04-02-1633, Jean Badinenc, f°77 r° N°298-1962- 5 Promesse et obligation entre Jean Dallen, Me appoticaire, d'une part, et Jacques Mauron et Sperit Mauron, frères ... establis personnellement, Jacques et Sperit Mauron, frères, tuillissiers du lieu d'Oppède, lesquels ... ont promis ... à Jean Dallen, Me appoticaire de la présente ville de Saint Remy ... de venir servir tous deux aux ouvrages de sa taulière ... durant les mois de Juin et Juillet prochains .....
Note N° : 369
Descripteur connexe de cette note : [Pellissier,213]
Descripteur connexe de cette note : [Auberges : Ville Verte,316]
27-08-1665, Jacques Feautrier, f°106 v° N°369 Prixfaict pour Jacques Pellissier contre Jean Mouron ... estably en sa personne, Jacques Pellissier, hoste de ladite ville, lequel ... a donné à prixfaict ... à Jean Mouron, Me menuisier de la mesme ville ... le couvert de l'estable qu'il a faict construire, hors la ville, joignant son logis .....
Note N° : 552
Descripteur connexe de cette note : [Pellissier,213]
Descripteur connexe de cette note : [Bourdelon,302]
Descripteur connexe de cette note : [Fléchon,193]
Descripteur connexe de cette note : [Mazet,383]
Descripteur connexe de cette note : [Mas de Laurigue,413]
14-10-1662, de Bezieux, Arles, f°406 r°, AD13, 404E 1005 N°552-3678- 21 Achept de bastiment et terres pour Jean Pelissier, marchand de Saint Remy, passé par Dlle Jeanne Drivet, vefve ... establye en personne Damoyselle Jeanne Drivet, vefve et héritière testamentaire de Me Daniel Pistoris, docteur en médecine dudict Arles, appert du testemant receu par moy, notaire, despuis environ 9 ans, laquelle ... a vandu ... à Jean Pelissier, marchand de la ville de Saint Remy ... toutes les terres et bastiment qu'elle possède en vertu de 2 collocations qu'elle a faictes sur les biens de Jean Mazet, bourgeois dudict Saint Remy, l'une du 09-10-1656 et l'autre en l'année 59 ou 60, enregistrées rières le greffe des collocation dudict Saint Remy, à la réserve d'une terre sçituée au terroir dudit Saint Remy, quartier de Borbourel, qu'elle a, despuis ladite collocation, vandue audict Pellissier, achepteur, consistant lesdits biens restantz desdictes collocation en un bastiment de 2 membres, l'un bas et l'autre hault, et un pigonier, et en 7 saulmées et 1/2 terres, comprins le rellart et platteforme dudit mas, et autrement quoy que contiennent plus ou moins dans ses bornes et limittes dont ledit Pelissier dict en estre informé pour en estre despuis le rentier, scituées au mesme terroir de Saint Remy, divisées en 2 quartiers, l'un apellé Largilié et l'autre la Font de Laurigue, confrontant celle de Largilié, du levant terre de Louis Bourdellon et vigne de Giraud Guio, du couchant le chemin d'Avignon, du midy la réalade, du septantrion terre de Jean Mauron ; les autres 3 terres terres du quartier de Laurigue, l'une confronte du levant terre de Pol Fléchon, du couchant et midy terre restant audit Mazet, du septantrion la Crau;et les autres 2 confrontent la draye alant au susdit bastiment, du couchant et midy la réalade et terre de Louis Bourdellon et vignes de Barthélemy Bourdellon, estant lesdictes 2 terres séparées par un fossé, du septantrion terre restante audit Mazet;et soubz les mesmes confrons, quartiers, limites et contenances portées par lesdictes collocations, ausquelles collocations elle a esté maintenue par arrest randu en contradictoire jugemant du 18-02-1659, et avec tout ce que dans ledict bastimant et terres se treuvera planté, radigué et enterré, ses entrées et issues, droictz et apartenances quelconques ... moyenant le prix et somme universelle de 1800 # .....
Note N° : 627
Descripteur connexe de cette note : [couvents : Augustines,242]
Descripteur connexe de cette note : [Expilly,203]
Descripteur connexe de cette note : [André,220]
Descripteur connexe de cette note : [Laugier,377]
20-08-1688, Paul Bertrand, nf° N°627 Achept pour Joseph Expelly contre Me Jean André, advocat ... estably en sa personne, Me Jean André, advocat en la Cour, habitant en cette ville, lequel ... a vendu ... à Joseph Expilly, bourgeois de cette ville ... une maison et cour que ledit Me André a et possède dans l'enclos de cette ville et rue du Puis Saint Martin, confrontant du levant le monastère des dames religieuses Augustines, du midy et couchant les rues, de bize maison des heoirs de Jacques Laugier, marchand ... pour et moyenant le prix et somme de 2000 # et encore, outre et pardessus jcelle, ledit Expilly donne audit Me André l'habitation et jouissance pendant 3 années de la maison que ledit Expilly a, appartenant à Paul-Antoine Mauron en cette ville et rue de la Porte Nostre Dame .....
Note N° : 651
Descripteur connexe de cette note : [couvents : Augustines,242]
Descripteur connexe de cette note : [Porte,296]
Descripteur connexe de cette note : [Drac,340]
Descripteur connexe de cette note : [Blain,194]
Descripteur connexe de cette note : [Chanterel,648]
Descripteur connexe de cette note : [Gautier,569]
Descripteur connexe de cette note : [Porcelet de,241]
08-12-1663, Jean Bertrand, f°557 r° N°121-1315- 46-MAI N°651 Prixfaict pour les dames Augustines contre Jean Porte et autres ... establyes en leurs personnes, révérendes dames, Soeur Marie de la Sainte Trinité, du Roy, adcistante du dévot monastère Sainte Ursulle soubz l'ordre refformé Saint Augustin, et Soeur Catherine de l'Incarnation, portière, attendu l'indisposition de la Révérende Dame de Cazau, supérieure, lesquelles ... ont donné à prixfaict à Jean Porte, Claude Gauthier, Daniel Blain et Jean Chanterel, Me maçon dudit Saint Remy ... à fere les réparations suivantes dans leur monastère : En premier lieu, ... lesdits prixfachiers, comme le promettent, abattre le couvert et le plancher de la chambre quj est dans le jardin jougnant du midy maison de Me Denis Drac, advocat, et du levant la maison de Jean Mauron, jadis de la mesme maison que celle desdites dames religieuses, et porteront les tuiles en bas et les conserveront le mieux que se pourra. Abastrons aussj les deux murailles de la mesme chambre de la bize et couchant et les pierres desdites deux murailles seront portées à f..... comme lesdites dames et ..... dans la grande basse cour de la maison que lesdites dames ont acquise de la Dame et Sieur marquis de Bueil pour faire la séparation de pastouire que sera dict cy-après. Abatterons lesdicts prixfachiers la visette qui est dans la maison desdites dames, jadis de Monsieur l'escuyer de Maillane avec la tour qui est au dessus et le couvert sera porté .............. comme devant. Les marches seront descendues et empilées dans ledit jardin et conservées le mieux que se pourra par lesdits prixfachiers, et les trous de ladite montée et poultre, s'il y en ha, seront bouchés à chaux et sable par lesdits prixfachiers, et lesdites dames fourniront lesdits matériaux ... Seront tenus lesdits prixfachiers fere un parloir neuf pou lesdites dames dans la grand basse cour acquise desdits Dame et Sieur de Bueil, de la longueur, largeur et haulteur que par icelles sera tenue bon, et abattrons le parloir vieux quj est à présent dans la maison desdites dames, jadis dudit Sieur escuyer de Maillane, et le plancher qui est au dessus lesdits prixfachiers seront tenus de desch.... polutres et tra..... et les fere porter en bas, et la pierre la porteront dans ladite grand basse cour pour l'employer, la bonne, au parloir neuf, comme aussi porteront les marches de la montée pour ... portée cy-devant dans ladite basse cour pour les employer audit parloir et à ces ..... travailleront ainsj que s'appartient et pour la main desdits ouvriers lesdites dames seront tenues donner à iceux ouvriers scavoir, du demj buget 2 livres la cane, mesme somme du queyron et du demy queyron s'il y en ha. Et ayant lesdites dames religieuses employé toute la pierre, tant de ladite montée que du vieux parloir, pour ce quj pourra manquer sera le tout fourny par lesdits prixfachiers, moyenant que lesdites dames leur payeront, ainsj que lesdites dames adsistante et portière promettent, 7 livres de la canne du queyron et 6 livres de la cane du 1/2 buget et le demj queyron à proportion. Seront tenus lesdits ouvriers fere une muraille de pastoire à chaux et sable dans le grand basse cour de ladite dame de Bueil, pour séparation avec le restant, au lieu que leur sera indicqué, de l'espesseur de 2 pans, pour laquelle lesdites dames fourniront tous les matériaux nécessères et payeront auxdits ouvriers 2 livres 10 sous la cane, et, n'ayant lesdites dames des matériaux pour achever ladite muraille, lesdits prixfachiers seront tenus, comme le promettent les fournir jusques à sa perfection, aussj à chaux et sable, moyenant la somme de 5 livres 8 souz la cane de ce qu'en auront fourny, sans pouvoir prétendre aucune chose de la desmollition des choses susdites. Les fondements de laquelle muraille et autres du parloir seront creusés au despens desdites dames et seront bastis par les ouvriers à chaux et sable pour lesquelz les dames fourniront les matériaux et payeront auxdits ouvriers mesme somme de 2 livres 10 souz la cane. Seront tenus lesdits ouvriers fere deux fenestres à la muraille de la grand rue, où est à présent la chapelle et parloir desdites dames de la largeur et haulteur que par icelles sera tenu bon et seront les ouvriers tenus de fournir toutes choses et le desbris desdites murailles appartiendra auxdites dames, moyenant qu'ycelles payeront auxdits prixfachiers 5 livres pour chaque fenestre. Seront tenus pour l'esglise que lesdites dames veulent faire de pierre de taille d'un buget scié en 3 pièces et fournir lesdits ouvriers tout, moyenant 4 livres 10 souz la cane. Les tumbeaux que lesdites dames voudront faire dans leur esglise seront creusés à leur despans et après bastis par les ouvriers d'un 1/2 buget à la mesme raison que dessus de 6 livres la cane, et les ouvertures à raison de 4 livres 10 souz la cane comme du pans quj seront tenus les plus forts que se pourra .....
Note N° : 810
Descripteur connexe de cette note : [Vincens,351]
Descripteur connexe de cette note : [Journet,508]
Descripteur connexe de cette note : [chapellenie,94]
Descripteur connexe de cette note : [Chapelle Notre Dame de Pierredon,107]
05-03-1646, Jean Badinenc, f°78 r° N°810 Vente et rémission de maison et escourt faicte par Messire Antoine Vincens comme recteur de la chapelanie Saincte Caterine contre Nicolas Louat ... estably personelement Messire Antoine Vincens, prieur de Nostre Dame de Puyredon, lequel, en qualité de recteur de la chapelanie Saincte Caterine fondée dans l'églize collégiale et parochiale Sainct Martin de la présente ville de Sainct Remj ... a vendu ... à Nicolas Louat, travailleur dudict Sainct Remj ... une maison et escourt estant de la dotation de ladicte chapelle, scituée dans la mesme ville et à une traverse proche la porte Nostre Dame, confrontant du levant la muraille de la ville, du couchant ladicte traverse, du midj molin à huile à présent de Honoré Mouron, acquis de Mr Daniel Journet, procureur du Roy et du Seigneur, bise maison d'Esprit du Crost ... et moienent une pension annuelle et perpétuele de 12 # .....
Note N° : 916
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Sade Joseph (2) de,117]
Descripteur connexe de cette note : [Vincens,351]
Descripteur connexe de cette note : [Faucher de,726]
Descripteur connexe de cette note : [Blain,194]
11-09-1660, Antoine Rouget, f°505 r° N°916 Prisfaict pour Monsieur de Beauchamps contre Jean Mouron L'an mil six cens soixante et le vonziesme jour du moys de septembre, apprès midy, par devant moy, notaire royal de ceste ville de Saint Remy, soubzsigné et tesmoings bas nommés, estably en personne noble Joseph de Sade, Sieur de Beauchamps, lequel de son bon gré et bonne vollonté pour luj et les siens a donné et donne par le présent à prisfaict à Jean Mouron, Me menuizier dudit Saint Remy, présent, estipulant et aceptant aussj pour lui et les siens, scavoir est une grande porte à la rue de la hauteur et largeur que sera donnée par le mestre masson, une autre porte à la salle et deux larmiers à la salle basse, le tout de boys noyer. La porte de la rue sera faicte de la mesme fasson que la porte de la rue du Sieur Vincens, Sieur de Servane. Celle de la salle sera faict à sept paneaux et les larmiers le maineau renallat à quatre voulletz pour lanniere, le tout de bon boys sec et bien conditionné et de recept pour le prix et somme de cent deux livres payables par ledit Sieur de Beauchamps, scavoir réallement et contant trante troys livres en pistolles d'Espagne au veu de moy, dit notaire, et tesmoings, autres trante troys livres lorsqu'il aura mis en place la porte de la salle et larmiers et le restant quand la grande porte de la rue sera faicte et parachevée, que sera ledit Mouron tenu d'avoir le tout faict et parachevé entre y cy et le quinzième d'octobre prochain à paine de tous despens, domages et inthéretz, fort la porte de la rue qui sera faicte et posée par tout le moys de maj prochain, soubz l'obligation respectivement de tous et chacuns leurs biens meubles et jmeubles présants et advenir et mesme ledit Mouron sa personne aux rigeurs des Cours de Soubzmission de Provence et autres où besoing sera d'agir et recouvrir. Ainsin le jurent. Faict et publié audit Saint Remy et bouticque de moy, dit notaire, en présence de Sr Charles Fauchery, escujer, et Daniel Blayn, Me masson, tesmoings requis et signés avec lesdites parties. Beauchamps Jean Mauron C. de Faucher Rouget, notaire
Note N° : 949
Descripteur connexe de cette note : [Expilly,203]
Descripteur connexe de cette note : [Auberges = logis,342]
Descripteur connexe de cette note : [Auberges : St Jacques ou la Graille,318]
01-06-1629, Jean Badinenc, f°110 v° N°949 Sommation pour Jean Mouron, hoste du lougis de la Graille contre Jacques Spillj tuteur des hoirs à feu Gauvin Spillj, son frère