Il y a 2 notes dans les archives du XVII ème Siècle.


Le critère de recherche était: [Fine]

Note(s)
Note N° : 168
Descripteur connexe de cette note : [testaments,201]
Descripteur connexe de cette note : [Expilly,203]
Descripteur connexe de cette note : [Chaucherin,727]
Descripteur connexe de cette note : [Comte,459]
Descripteur connexe de cette note : [Violet,442]
Descripteur connexe de cette note : [Esmiole, Eymiole,582]
02-05-1680, Paul Bertrand, nf° N°168 Testamant de Jeanne Chaucherine ... establye en sa personne, Jeanne Chaucherine, vefve de Jean Expilly, bourgeois de ceste ville, laquelle ... a nommé, choisit et nomme Joseph Expilly, son filz légitime et naturel et dudit feu Expilly, héritier pour l'héritage dudit feu Expilly, son père et mary de ladite testatrice ..... lègue à Jeanne, Pierre, Marie, Jean et Anne Expelides, son filz et ses filles légitimes et naturelles et dudit feu Expilly . à ladite Pierre, mariée avec Esperit Violet, le 06-06-1677, rière moy, notaire ..... à Anne et Marie Comtesse, ses autres filles du premier lit, légitimes et naturelles et de feu Barthélemy Comte ..... Anne, femme de Marc Esmiol ..... Marie, femme de Michel Fine .....
Note N° : 942
Descripteur connexe de cette note : [orgues,329]
Descripteur connexe de cette note : [Vincens,351]
Descripteur connexe de cette note : [Chabrand,52]
Descripteur connexe de cette note : [Dallen,162]
Descripteur connexe de cette note : [Durand,210]
Descripteur connexe de cette note : [Ripert,517]
Descripteur connexe de cette note : [Charles,443]
Descripteur connexe de cette note : [Maurin,356]
Descripteur connexe de cette note : [Tourrel,180]
Descripteur connexe de cette note : [Alméran d',156]
Descripteur connexe de cette note : [Michel,366]
Descripteur connexe de cette note : [Lubières de,149]
Descripteur connexe de cette note : [Icard,573]
Descripteur connexe de cette note : [Escarron,817]
10-08-1699, Paul Bertrand, nf° N°942 Prix faict des orgues pour le chapitre St Martin contre Sr Jean Péru, architecte d'Avignon L'an mille six cent quatre vingt dix neuf et le dixiesme d'aoust, après midy, comme soit que dans l'esglise collégialle et parrochiale Sainct Martin de cette ville de Sainct Remy, il y aye des orgues despuis le commancemant du siècle qui par le temps ne peuvent pas servir et ne sont pas en estat de jouer, ce que, ayant été recogneu, ont acvoit mis en soing de faire restablir lesdites orgues, comme estant une grande décoration et embelissemant pour l'esglise et parce qu'il y a quelques sommes qui sont actuellement au pouvoir de Messire Jean-Pierre Barrel, chanoine du chapitre de la mesme église, provenant des relicats des comptes donnés par les sieurs précédants margueliers, on souhaite que lesdittes sommes comptées ou deptes données en rente feussent employées au rétablissemant desdites orgues, ce qui ayant été communiqué aux Sieurs les maire et consuls modernes et Sieurs anciens margueliers cy-après dénommés, ils auroint agrééledit employ soubs les clauses et conditions cy-après. A ces causes, par devant moy notaire royal de la ville de Sainct Remy soubsigné et témoins bas nommés, establys en leurs personnes Messire Sauveur de Benhault de Lubières, doyen du chapitre Sainct Martin de ladite esglise, et Messire Jean-Pierre Barrel, prebtre et chanoine du mesme chapitre, adcistés et du consantemant de Monsieur Metre Honnoré Tourrel d'Alméran, conseillier du Roy, maire, capitaine et viguier de cette ville, Sieur Raynaud Dallen, bourgeois, et Jean Maurin, deux des sieurs consuls modernes de cette ville, Metre Jean Rippert, advocat en la Cour, Sieur Balthezard Tourrel, bourgeois, Louis Charles, Metre Pierre Chabrand, aussy advocat, Sieur Pierre Vincens, Sieur Antoine Dallen, metre apoticaire, Estienne Icard, Jacques Escarron, Pierre-Paul Fine et André Durand, Jean Michel et Jean Dumaine, anciens margueliers de laditte paroisse, tous icy présants, lesdits messires de Lubières, doyen, et Barrel, chanoine, intervenant en leur propre ... nom, ont, lesdits Sieurs doyen et chanoine, seuls, donné à prix faict à Sieur Jean Péru, architecte de la ville d'Avignon, présant et acceptant à restablir et refaire une montre d'orgue ou feus d'icelluy de bon et beau bois d'aube d'une ordre d'architecture composite avec quatre pilastres de la hauteur de douze à douze pans et demy ou environ de hauteur, canellés, avec son entablemant où sera faict des annes danticullés, rais de coeur à chapellet avec des consolles pour porter quatre pillastres et sera faict trois tourrelles à proportion de la hauteur des pillastres avec un fronton pointu et sur lesdittes tourrelles sera faict trois domes avec ses escailles et supporté par une console de chasque costé avec des cudelampe par dessous, goderon et feuilliage et au costé desdittes tourrelles y sera faict des culos et granaty et aux deux costés desdittes orgues sera faict deux grandes consoles de la hauteur des pillastres et par dessous lesdits pillastres les basses seront supportées par une petite cornisse fiero et tregalle. Toutes les susdites besoignes en bloc pour le prix total de trois cens soixante livres, cent quarante huict livres huit sols tout présantemant, réellemant et comptant des mains dudit Messire Barrel, en louis d'or, escus blancs et autre monnoye ..... ..... que les arrérages de la pansion de trante livres destinée pour l'organiste suivant la fondation faicte par feu Messire Charles Barrel, chanoine, son oncle, que le chapitre a resceues ou recevra jusques au temps que le susdict travail sera achevé .....