Il y a 4 notes dans les archives du XVII ème Siècle.


Le critère de recherche était: [glacières]

Note(s)
Note N° : 456
Descripteur connexe de cette note : [Garcin,165]
Descripteur connexe de cette note : [Rouget, Rougier,161]
20-11-1660, Antoine Rouget, f°549 v° N°456-3023- 5 Arrantemant pour Sieur Jean-François Garcin contre André Rouget ... estably en personne, Sieur Jean-François Garcin, bourgeois de ladite ville, lequel ... a arranté ... à André Rouget, aussj bourgeois de ladite ville ... la glacière qu'il a et possède en ceste ville, et ce pour le temps et terme d'une année ... pour et moyenant la rente de 300 # .....
Note N° : 519
Descripteur connexe de cette note : [Chapelle Saint Roch des Faubourgs,289]
Descripteur connexe de cette note : [Cabassud,224]
Descripteur connexe de cette note : [Nautet,308]
Descripteur connexe de cette note : [Expilly,203]
Descripteur connexe de cette note : [Blain,194]
Descripteur connexe de cette note : [Reboul,403]
Descripteur connexe de cette note : [Rouget, Rougier,161]
Descripteur connexe de cette note : [Barres, Barresse,781]
17-09-1696, Paul Bertrand, f°398 r° N°519 Prix fait des glacières pour Sieur Joseph Expilly contre Antoine Blain L'an mil six cens quatre vingt seize et le dix sept du mois de septambre, avant midy, par devant moy, notaire royal de la ville de Saint Remy, soubzigné et témoins bas nommés, estably en sa personne Antoine Blain, Me masson de cette ville, lequel de son gré, pour luy et les siens, a vendu, ceddé, remis, transporté avec promesse de faire avoir jouir et tenir envers tous qu'il appartiendra, à paine de tous despans domages et inthérest, à Joseph Expilly, bourgeois de cette ville, présant, stipulant et acceptant, le sol et assiette où estoit jadis la chapelle de Saint Roch, située aux faux bourgs de cette ville et cartier du Castel, contenant environ trante deux cannes, plus ou moins, confrontant du levant et bize, maison et cour de l'hoirie d'Antoine Nautet, du midy, Marie Baresse, vefve de Jacques Reboul, du couchant, le chemin de Nostre Dame de Pitié et autres confrons sy point en y a, avec ses entrées, issues, droitcs et appartenances quelconques, avec les charges et servitudes que ladite assiette pourra estre tenue, laquelle place ledit Blayn l'acquise de Messieurs du chapittre Saint Martin de cette ville par acte, rière moy, du vingt trois mars mil six cens nonante cinq ; faisant, ledit Blayn, la présante vante pour et moyenant le prix et somme de quinze livres que ledit Blayn a receues dudit Expilly tout présantemant, réellemant et comptant en escus blancs et autre monnoye après deube numération, au veu de moy, dit notaire et tesmoins, dont quitte, dans laquelle assiette ou sol ledit Blayn promet audit Expilly, stipulant de luy bastir et construire une glacière de dix huict pans de large en carré dans oeuvre et au plus haut, et le bas aura quatorze pans de large. Les murailles de laquelle glacière seront de pierre de pastouire à bon mortier à chaud et sable, auxquelles murailles ledit Blayn donnera toute l'espesseur nécessaire pour supporter la voute dont sera cy après parlé et pour la bonté de laditte glacière;à travers du dedans de laquelle glacière, sera faict une muraille de séparation de deux pans et demy d'espesseur, aussy pierre de pastouire à chaud et sable, et aura ladite glacière quatorze pans de profondeur jusques à res de terre et dessus le terrain, les murailles de ladite glacière seront eslevées de dix pans au dessoubz de la clef de la voute. Laquelle glacière sera vouttée de pierre de taille, les vousson d'un demy buget en tonne, et ledit Blayn couvrira ladite voutte avec des bards en escalier de sept à la queirade par le travers;pour la batisse et construction de laquelle glacière, ledit Blayn pourra se servir et y employer les pierres et mathériaux qui sont sur ladite assieette des restes de murailles de ladite églize qui apartient audit Blayn, comme achepteur d'icelles de Jean Lillemand. Les murailles de laquelle glacière, par le dehors et dedans, seront bien et deubemant crépies, vulgairemant dit rebouquées, laquelle glacière et tout ce qui dépend d'icelle, ledit Blayn faira le tout, bien et deubemant en père de famille et suivant l'ard, à paine de tous dépans, domages, inthérest. De plus et de pache entre les parties, que ledit Blayn pourra se servir des veilles murailles qui sont dans ladite assiette, sy elles sont bonnes, soit en y appuyant contre les murailles nouvelles qu'il faira deubemant raleusées, mesmes de faire suporter la susdite voutte qu'il faira sur les repatimans et reste desdites veilles murailles. Et tout le prix de la susdite glacière se fixe et est réglé pour et moyenant la somme de trois cens trante livres payables, scavoir, cent soixante deux livres tout présantemant, réellemant et comptant en escus blancs et autres monnoye, par ledit Blayn rettirées, au veu de moy, dit notaire, et témoins, apprès deube numération, cent vingt livres que ledit Expilly compance sur celle de deux cens quarante livres que ledit Blayn luy doibt, procédant du prix d'une maison vandue audit Blayn par Jacques Cabassud par acte de moy, dit notaire, du dix janvier nonante cinq, et par le moyen de la présante compansation, ledit Blayn ne restera plus débiteur dudit Expilly, qui est cessionnaire dudit Cabassud par acte, rière Me Rouget en sa datte, que de cent vingt livres, avec inthérest, conformémant à l'acte, pour lequel restant des sommes deubes par Blayn, aussy bien que de celles compancées, jusques à perfection du susdit ouvrage, ledit Expilly se rézerve son hipothèque, droicts et précaire qui subcisteront en leur entier. Et les soixante trois livres restantes de l'entier prix de ladite besougne, elles seront payées, ainsin que ledit Expilly les promet, ladite glacière faicte et parfaicte et receue. Comme encor est de pache, que moyenant la susdite somme de trois cens trante livres, outre les batisses susdittes, ledit Blayn faira le devant de ladite glacière, avec l'avancemant qu'il y est nécessaire, avec le brisvan d'icelle, pierre de taille. Et tous les mathériaux nécessaires pour la susdite batisse, outre et par dessus ceux qui sont sur les lieux et assiette susditte, ledit Blayn les fournira entièremant, comme encor, ledit Blayn faira mettre les portes de bois avec ses ferremans et serrures nécessaires pour fermer et claure ladicte glacière, laquelle, ledit Blayn aura faicte, parfaicte et parachevée entre icy et la fin de novambre prochain, à paine de tous dépans, domages et inthérest. Et, pour l'observation de ce dessus, lesdites parties ont obligé et submis, l'une envers l'autre, tous leurs biens meubles, immeubles présantz et advenir aux Cours des Submissions de Provence et autres nécessaires, ainsin l'ont promis, juré et renoncé à tous droicts contraires, requérant acte. Faict et publié audit Saint Remy, dans mon estude, présants Pierre Rougier, tailheur, et Joseph Nautet, habittants de ceste ville, tesmoins requis et signés avec lesdits Expilly, Blayn et moy dit nottaire. Et, apprès la publiquation du présant, avant que de signer, les parties ont convenu que ledit Blayn sera deschargé de faire les portes de bois et ferremans susdits, mais bien que ledit Sieur Expilly les faira. De plus convienent que ledit Blayn construira laditte glacière appuyée contre le reste de la muraille veille qui est du costé du levant, tirant au couchant et ledit Blayn n'a receu que lesdites cent soixante deux livres sullemant, y compris les quinze livres du prix du fonds et assiette susdite, nonobstant l'énonciation cy devant faicte et les soixante trois livres sont véritablemant deubes, confessant ledit Expilly, d'avoir esté payé dudit Blayn des douze livres de la pention quy debvoint escheoir à la Saint Michel prochain, quy ne subcistera plus que pour six livres à l'advenir. signé : Expilly, Blain, Pierre Rougier, Nautet et Bertrand, notaire
Note N° : 881
Descripteur connexe de cette note : [Chapelle Saint Roch des Faubourgs,289]
Descripteur connexe de cette note : [Expilly,203]
Descripteur connexe de cette note : [Blain,194]
22-02-1697, Paul Bertrand, nf° N°881 Quittance respective entre Joseph Expilly et Antoine Blain .. estably en sa personne Joseph Expilly de cette ville, lequel de son gré a déclaré en faveur d'Antoine Blain, maçon de cette ville, présant et acceptant que ledit Blain a faict toutes les besougnes et ouvrages auxquels il estoit obligé par acte de prix faict de la glacière receu par moy, dit notaire, le dix sept septambre dernier, et qu'elles ont esté faictes conformémant à leurs conventions .....
Note N° : 882
Descripteur connexe de cette note : [Chapelle Saint Roch des Faubourgs,289]
Descripteur connexe de cette note : [Hôpital,295]
Descripteur connexe de cette note : [Barrel,313]
Descripteur connexe de cette note : [Roy, Rey, Reine,372]
09-09-1697, AC, FF 24, liasse de 211 feuillets N°882 Archives communales de Saint Remy de Provence Extraict de verbal de deffant faict par Monsieur le Général Paiyan, commissaire pour les Sieurs Maire, consuls et Communauté de Saint Remy contre Maitre Joseph Barrel advocat en la Cour, le 9 7bre 1697. Et ce fait disons que si on veut agrandir ledit hospital, il nous paroist par la scituation du lieu que cet agrandissement ne peut estre fait que dans les fausses brayes des costés du levant et couchant à fin de conserver l'aspect du midy par derrière. Et tout de suite est la nouvelle porte ouverte aux murs de ladite ville par ledit Maistre Barrel de la hauteur et largeur cy devant descrite ayant au midy les fausses brayes et la propriété dite des fossés apartenant à la Chapelle des pénitens noirs que nous avons trouvée crusée aux costés du levant et du couchant et la terre transportée au milieu dudit terrain pour l'unir à celluy des fausses brayes qui font fasse à ladite nouvelle porte. Nous ayant appareu par quelques racines qu'il y pouvoit avoir eu quelques arbres, comme encores avons remarqué que depuis le coin dudit hospital jusques à la première tour, c'est le véritable aspect du midy et de ladite tour qui est vis à vis l'endroit où estoit autrefois la Chapelle de Saint Roc et à présant une glacière est encore à l'aspect du midy déclinant au levant. Les avant murs ou fausses brayes depuis ledit coin de l'hospital jusques à la porte dite de Nostre Dame contiennent cent quarante une cannes ainsi qu'il a esté énoncé et décrit cy dessus par le mesurage de Rey arpenteur .....