Il y a 5 notes dans les archives du XVII ème Siècle.


Le critère de recherche était: [Hôpital]

Note(s)
Note N° : 106
Descripteur connexe de cette note : [Chapelle Notre Dame de Pitié,190]
Descripteur connexe de cette note : [Pénitents noirs,187]
Descripteur connexe de cette note : [testaments,201]
Descripteur connexe de cette note : [Cappeau,202]
Descripteur connexe de cette note : [Brunet,716]
Descripteur connexe de cette note : [Badinenc,225]
Descripteur connexe de cette note : [Marthaud, Marteau,391]
07-07-1623, Jean Cappeau, f°231 r° N°106 Testement de Emanuel Cappeau, bourgeois de Sainct Remy ... estably en sa personne, Emanuel Cappeau, bourgeois de ceste ville de Sainct Remy, lequel ...... a esleu la sépulture de son corps ... dans la chapelle Notre Dame de Pitié, proche l'hospital de ceste ville ... lègue ..... à la compagnie des pénitens noirs de ceste ville ..... à Jeanne Cappelle, sa fille légitime et naturelle et de Damoyselle Jeanne Brunete, sa femme ..... au posthume de ladite Brunet, sa femme ..... à ladite Brunete, sa condigne et bien aimée femme ... héritier universel, Emanuel Cappeau, son filz légitime et naturel et de ladite Brunet, sa femme ... substitue Jeanne Cappelle, sa fille, puis le ou la posthume ..... esécuteurs testamentaires, Pierre Badinenc et Guillaume Marthaud, bourgeois dudit Sainct Remy, ses bons amis et parans .....
Note N° : 882
Descripteur connexe de cette note : [Chapelle Saint Roch des Faubourgs,289]
Descripteur connexe de cette note : [glacières,309]
Descripteur connexe de cette note : [Barrel,313]
Descripteur connexe de cette note : [Roy, Rey, Reine,372]
09-09-1697, AC, FF 24, liasse de 211 feuillets N°882 Archives communales de Saint Remy de Provence Extraict de verbal de deffant faict par Monsieur le Général Paiyan, commissaire pour les Sieurs Maire, consuls et Communauté de Saint Remy contre Maitre Joseph Barrel advocat en la Cour, le 9 7bre 1697. Et ce fait disons que si on veut agrandir ledit hospital, il nous paroist par la scituation du lieu que cet agrandissement ne peut estre fait que dans les fausses brayes des costés du levant et couchant à fin de conserver l'aspect du midy par derrière. Et tout de suite est la nouvelle porte ouverte aux murs de ladite ville par ledit Maistre Barrel de la hauteur et largeur cy devant descrite ayant au midy les fausses brayes et la propriété dite des fossés apartenant à la Chapelle des pénitens noirs que nous avons trouvée crusée aux costés du levant et du couchant et la terre transportée au milieu dudit terrain pour l'unir à celluy des fausses brayes qui font fasse à ladite nouvelle porte. Nous ayant appareu par quelques racines qu'il y pouvoit avoir eu quelques arbres, comme encores avons remarqué que depuis le coin dudit hospital jusques à la première tour, c'est le véritable aspect du midy et de ladite tour qui est vis à vis l'endroit où estoit autrefois la Chapelle de Saint Roc et à présant une glacière est encore à l'aspect du midy déclinant au levant. Les avant murs ou fausses brayes depuis ledit coin de l'hospital jusques à la porte dite de Nostre Dame contiennent cent quarante une cannes ainsi qu'il a esté énoncé et décrit cy dessus par le mesurage de Rey arpenteur .....
Note N° : 891
Descripteur connexe de cette note : [Gautier,569]
21-11-1652, Jean Badinenc, f°386 v° N°891 Priffaict pour l’hospital de Sainct Remy contre Jean Chanterel et Claude Gautier (construction d’une voulte)
Note N° : 913
21-07-1653, Jean Badinenc, f°654 v° N°913 Quictance faicte à Messires les recteurs de l'hospital par Jean Chanterel (travaux à l'hôpital)
Note N° : 940
Descripteur connexe de cette note : [Crespin,460]
Descripteur connexe de cette note : [Sade Joseph (2) de,117]
22-02-1653, Jean Badinenc, f°508 r° N°940 Visite de Mgr de Marini du samedi vingt deux febvrier audict an 1653. Mgr.l'Illustrissime et Révérendissime Archevesque, continuant sa visitedans la présante ville de Sainct Remy, s'est transporté à l'hospital neuf d'icelle qui est entre les deux murailles de la ville. Et là, considérant ledict bastimens a ordoné qu'il sera achevé avec toute la diligence possible et que la chapelle d'iceluy sera dédiée soubz le mesme nom et patron qui estoit en l'hospital vieulx et qui se treuve dans la fondation d'iceluy et pour ce a doné ordre et pouvoir à Messire Crespin doyen de l'église dudict Sainct Remy de bénir ladite chapelle lorsque ledit bastimens sera achevé, et a ordoné que la grande salle dudict hospital sera pavée d'une bone bardeson. Et procédant en suite Mondict seigneur Archevesque à la redition des comptes dudit hospital les a demandés à Monsieur de Beauchamp, l'un des sieurs recteurs d'jceluy, lequel a dict que bien que ledict hospital aye quatre à cinq cens livres de rente, néantmoins aucun administrateur, recteur ni trésorier despuys quinze ans en ça, n'a rendu aucun compte ni presté aucun reliquat. Ce qu'entendu par Mondict seigneur Archevesque, a ordoné et ordonne que tous les administrateurs dudict hospital despuys quinze ans en ça, rendront leurs comptes entre cy et la feste de St Jean Baptiste prochain par devant Mr le doyen de l'église dudit Sainctt Remy et les députés et auditeurs qui seront només pour la part de Mrs les consuls de ladicte ville et recteurs susnommés et pour ce a enjoint audit Sieur de Beauchamp en vertu de la sainte obéissance de procurer l'exécution du présent décret entre cy et ladite feste de St Jean Baptiste prochain.