Il y a 14 notes dans les archives du XVII ème Siècle.


Le critère de recherche était: [Pénitents blancs]

Note(s)
Note N° : 182
Descripteur connexe de cette note : [Bertrand,152]
09-08-1672, Paul Bertrand, f°319 r° N°182 Transaction entre le vénérable chappitre Saint Martin de ceste ville et la confrérie des pénitants blancs au sujet de : ... la possession des cierges et flambeaux qui estoint autour du corps de feu Me Jean Bertrand, vivant notaire royal de ladite ville, père de moy dit notaire, pendant qu'il estoit encore dans sa maison .....
Note N° : 200
Descripteur connexe de cette note : [Dallen,162]
Descripteur connexe de cette note : [testaments,201]
Descripteur connexe de cette note : [André,220]
Descripteur connexe de cette note : [Rouget, Rougier,161]
Descripteur connexe de cette note : [Leuze de,51]
Descripteur connexe de cette note : [Blanc,389]
29-08-1658, Jean Bertrand, f°380 v° N°200 Testement de Sieur Jean Dallen ... estably en sa personne, Sieur Jean Dallen, filz de Paul, dudit Saint Remy, lequel ... lègue ..... à la chapelle des frères pénitans blancs ..... cite ... Sieur Claude Dallen, Messire Pierre Dallen, prêtre et chanoine, ses frères ..... Sieur Pierre André, advocat, Sieur Pierre Loys André, ses honcles maternels ... le Sieur de Beauchamps ... le Sieur André Rouget, son beau frère ... le Sieur Jean Blanc, consul, son cousin ... et lègue ..... à Damoyselle Louyse André, sa mère ..... à Damoyselles Catherine et Silvie Dallen, ses deux filles et de ladite Damoyselle Marguerite de Leuze, sa femme à Marguerite de Leuze, sa femme ... qu'il nomme tuteresse de ses enfans, lui laissant le choix de son héritier parmi ses deux fils, Joseph et Pierre-Louis Dallen .....
Note N° : 241
Descripteur connexe de cette note : [Dallen,162]
Descripteur connexe de cette note : [testaments,201]
Descripteur connexe de cette note : [Jaune, Jaulne,605]
14-07-1635, Jean Michel de Laudun, f°77 r° N°241 Testemant de Pierre Dallen, vieux, bourgeois de Sainct Remy ... estably personnellement, Pierre Dallen, vieux, bourgeois de ceste ville de Sainct Remy, lequel ... lègue ..... aux frères pénitans blancs de ladite ville ..... à Jeanne et Anne Dallene, ses filles et de Jeanne Jaune, sa femme ..... à Jean Pierre et Guilhaume Dallens, ses enfans et de ladite Jaune ..... héritière générale et universelle, ladite Jeanne Jaune, sa femme bien aymée .....
Note N° : 249
Descripteur connexe de cette note : [Pellissier,213]
Descripteur connexe de cette note : [Bourdelon,302]
Descripteur connexe de cette note : [testaments,201]
Descripteur connexe de cette note : [Chabanier,307]
22-11-1660, Antoine Rouget, f°551 v° N°249 Testemant de Jean Pellissier, marchand ... estably en sa personne, Jean Pellissier, marchand de ladite ville, lequel ... lègue ... à troys frères pénitens blancs ... à François, Jacques, Jean et Catherine Pellissiers, ses fils et filles légitimes et naturels, et de Catherine Bourdellonne, sa femme ... entend et charge sadite héritière de continuer à payer sa part et portion de la pansion qu'il est tenu faire à Marguerite Chabanière, sa mère ..... héritière généralle et universelle, Catherine Bourdellonne, sa très chère et bien aymée femme .....
Note N° : 300
Descripteur connexe de cette note : [Chabaud,228]
Descripteur connexe de cette note : [Garcin,165]
Descripteur connexe de cette note : [testaments,201]
Descripteur connexe de cette note : [Mille,322]
Descripteur connexe de cette note : [Badinenc,225]
Descripteur connexe de cette note : [Roux,469]
Descripteur connexe de cette note : [Maurin,356]
26-12-1629, Jean Badinenc, f°273 r° N°300 Testement de Magdeleine Chabaude ... establye personnellement, Magdeleine Chabaude, cy devant relaissée de Jean Garcin, et à présent femme de Pierre Badinenc, bourgeois, laquelle ... a eslu la sépulture de son corps dans l'église collégialle Saint Martin dudit Saint Remy ... lègue ..... à la vénérable compagnie des frères pénitenz blancs de ladite ville ..... à Magdeleine Mourin, fille à Clémens Mourin, tailleur, et Jeanne Rousse, fille de Pierre Roux, cordonnier, ses felzaines ..... à Anne Garcin, femme dudit Roux, sa fille légitime et naturelle et dudit feu Garcin ..... à Bielle Garcin, son autre fille légitime et naturelle et dudit feu Garcin ..... à Pierre Mille, sergent royal, son beau fils, et à Magdeleine Garcine, mariés ..... héritières générales et universelles, Anne, Magdeleine et Bielle Garcin, ses filles .....
Note N° : 331
Descripteur connexe de cette note : [testaments,201]
Descripteur connexe de cette note : [Réal,148]
03-10-1615, Jean Cappeau, f°196 r° N°331 Testement de discret homme, Guillaume Réal, mesnager de Sainct Remy, contenant division et partaige de tous ses biens, qu'il a faict entre Laurens et Jean Réals, ses enfans et héritiers ... estably discret homme, Guillaume Réal, mesnager de ceste ville de Sainct Remy, lequel ... laisse à la confrairie des fraires pénitens blancz dudit Sainct Remy ... 6 # ...... héritiers, Laurens et Jean Réalz, ses enfantz légitimes et naturels et de feue Marguerite Lanfreye, sa ... femme ..... .... à la part dudit Jean, son filz le plus jeune, et premièrement, ung mas et habitation avec tous ses circuitts et despendances où, luy, Réal, testateur, habite, situé en Bocalistre, terroir dudit Sainct Remy, confrontant du levant le mas et bastiment de Dauphine Réalle, du couchant, lyeu du mas dudit testateur, du midy, un relard et chemin allant à Lagoy, et de bise, le jardin joignant ladite habitation ..... (plus terres à Boucalistre avec leurs confronts)
Note N° : 354
Descripteur connexe de cette note : [Nautet,308]
Descripteur connexe de cette note : [couvents : Clarisses,243]
Descripteur connexe de cette note : [Queissac, Queysac,457]
Descripteur connexe de cette note : [Bernard,740]
Descripteur connexe de cette note : [Aubert,522]
Descripteur connexe de cette note : [Pellissier,213]
12-01-1683, Paul Bertrand, f°22 v° N°354 Prixfaict pour la Compagnie des Pénitants blancs contre Nicolas Queissac L'an mil six cens huictante trois et le douze du mois de Janvier, après midy, par devant moy, notaire royal de la ville de Sainct Remy, soubzigné et tesmoins bas nommés, establys en leurs personnes Balthezard Borel, recteur de la Compagnie des frères pénitants blancs de ceste ville, Louis Albert, sous-recteur, François Pélissier, marchand, trézaurier et Jean Pélissier, aussy marchand, tous habitants de ceste ville, lesquels de leurs grés et au nom de toute ladite Compagnie de pénitants blancs de ceste ville, comis et députés par dellibération de ladite compagnie du premier jour de ceste année, l'original de laquelle est cy-devant enregistré suivant le pouvoir à eux donné par la susdite dellibération. Ils ont donné à prixfaict à Nicolas Queysac, maistre maçon de ceste ville, présent, stipulant et acceptant à faire les besognes suivantes : Premièrement ledit prixfachier abattra la muraille de l'entrée de la chapelle jusques à la clef de la porte et la rebastira de pierre de pastouire à chau et sable de l'autheur du bas du toit de la maison de feu Jean Aubert, la retouquera et crépira toute à bon mortier à chau et sable, reffaira ledit prixfachier la voûte de l'entrée de la chapelle qui est en toune, comme aussy abatra la muraille qui est de bize mitoyene avec les Dames Religieuses du Monastère Saincte Claire, laquelle muraille de bize, il démolira toute entièrement et la reffaira de pierre de pastouire à bon mortier à chau et sable de trois pans d'espaisseur, y metant les buteraux nécessaires, laquelle muraille de bize, il fondera jusques à terre ferme et abatera ladite muraille de bize despuis la rue jusques à la muraille de la chapelle du costé du couchant sur laquelle est à présant le clocher que ledit prixfachier abattra aussy en partie comme sera parlé en après. Laquelle muraille de bize la rebatira à la forme susdite de la hauteur de celle du costé du midy. Reffaira aussy ledit prixfachier ladite voûte qui est à l'entrée de la chapelle en toune, comme elle est et la rebardera de la façon qui est à présant, y employant tous les bards qui seront bons, lesquels bards il faira advancer hors desdites murailles de bize et du midy pour conduire les eaux pluvialles et stilicide de ladite voûte qui sera à deux pantes du midy et de bize et lesdits bards, aussy bien que tout ce qui sera employé à ladite voûte et muraille, sera le tout pauzé à bon mortier à chau et sable. – abatra ledit prixfachier la muraille de la chapelle sur laquelle est à présant le clocher despuis le jambage d'une porte qui y est à présant du costé du midy jusqu'à la muraille du costé de bize mitoyene avec lesdites Dame de Sainte Claire et les rebastira de la mesme façon qu'est à présant à chau et sable de la mesme autheur de celle de la chapelle à laquelle muraille y laissera et faira une porte de la mesme largeur et façon de celle qui y est, à laquelle ledit prixfachier y pourra employer les pierres qui y sont si elles sont bonnes,a laquelle muraille ledit prixfachier y faira un ron auquel donnera toute l'autheur que les deux voûtes tant de la chapelle que avant chapelle permetront pour donner la pente au couvert de la mesme façon de celluy de présant, de plus abattra ledit prixfachier la muraille de taille qui sépare la chapelle et se pourra servir des pierres pour ladite batisse, rézervé à ladite compagnie la porte de bois et ferremants qui y sont aussy bien que tous les bancs qui s'apuyent contre icelle – Sera tenu ledit prixfachier de continuer la voûte de la chapelle jusques à ladite muraille du septantrion où luy sera faict un croisier de la mesme façon de ceux qui sont au reste de la chapelle et couvrira ledit croisier de tuilles qui seront fournies par ladite compagnie et seront pozés à tuille bagnat à bon mortier à chau et sable que le prixfachier fournira et les flancs de ladite voûte seront ramplis et garnies de pierre de pastouire à chau et sable. – Plus abatra ledit prixfachier le clocher et l'ostera de là où il est et le remetra sur la muraille du septantrion et sera au milieu de la chapelle du costé de bize. Auquel clocher ledit Queysac pourra employer les pierres qui y sont à présant, lequel clocher ledit prixfachier l'eslèvera et luy donnera la mesme autheur qu'il a de présant et sera faict en façon qu'il n'advance point dans le jardin des Dames de Sainte Claire. – Tout le couvert qui est à ladite partie de chapelle qu'il faut voûter, tant bois que tuilles appartiendront à ladite compagnie. – Donnera ledit prixfachier à la muraille du couchant de ladite chapelle toute l'autheur nécessaire pour la continuation de la susdite voûte – Tout le débris de la susdite besogne quand aux pierres appartiendra audit prixfachier qu'il le pourra employer comme a esté dict, qui sera tenu, ladite besogne achevée, de faire place nette et la pierre, chau et sable qu'il faudra pour toute ladite besogne, ledit Queysac la fournira, lequel aura la permission de se servir du bois qui est au couvert qu'il abattra pour faire les susdites besognes sans que toute fois il les puisse couper, mais seulement il s'en pourra servir en l'estat qu'ils seront pour les laisser à la fin de la besogne de la mesme façon. – De plus sera tenu ledit prixfachier de faire une ancoule à l'arc doubleau qu'il faira à la continuation de la chapelle qu'il doibt voûter, laquelle ancoule sera du costé de la muraille du couchant dans la cour de ladite compagnie qui est dudit costé du couchant, auquel arc doubleau ledit prixfachier observera le mesme ordre et y faira si luy est pas dis à présant les mesmes jambages que les autres arcs qui sont à ladite chapelle. – Ont à pache accordé entre les parties que si quelqu'un veut donner des pierres, charroy ou chaut pour ladite besogne et qu'il le donne par charité à la compagnie, ledit prixfachier sera tenu de le recevoir et de le tenir à compte sur le prix de la bastisse qui sera cy-après exprimé au prix courant. – Et toutes les susdites besognes seront bien et deubement faictes, parfaictes et achevées pour le jeudy Sainct prochain, commençant ledit Queysac d'y travailler dans huict jours, à pache toutes fois que la voûte de ladite avant chapelle en toune et la muraille de bize mitoyene avec lesdites Dames religieuses qui la doibt suportée que ledit prixfachier doibt reffaire comme est cy-dessus dict. Icelluy prixfachier reffaira et sera tenu d'avoir rebasty ladite muraille de bize et vôute de l'avant chapelle dans dix jours à compter du jour qu'il aura commancé de la démolir qui y sera comprins et le prixfaict de toute la susdite besogne se donne en bloc pour et moyenant le prix et somme de cent soixante cinq livres, en desduction de laquelle ledit Queysac a confessé d'avoir receu dudit Pélissier filz et trézaurier la somme de septante trois livres, scavoir dix huict livres au prix de chau par ledit Queysac receu avant cest acte et cinquante cinq livres tout présantemant, réellemant et comptant en pistolles et monnoye par ledit Queysac rettirées après deube numération au veu de moy dit notaire et tesmoins, dont quitte ladite compagnie de pénitants. Lesquelles cinquante cinq livres présentemant comptées par ledit Pélissier, icelluy déclaire qu'elles sont proveneues de samblable somme que ledit Pélissier a rettiré des Dames religieuses Sainte Claire par l'acte d'accord passé entre elles et ladite compagnie, receu par moy, dit notaire, le jour d'hier et les nonante deux livres restantes pour l'entier payemant desdites cent soixante cinq livres, lesdits sieurs recteur et autres susdénommés prometent a nom de la compagnie des pénitants blancs de la payer audit Queysac stipulant lorsque toutes les susdites besognes seront entièrement parachevées et receues à peine de tous despans, domages et inthérets, prometant lesdites parties réciproquement de satisfaire à tout ce dessus aussy à peine de tous despans, domages et intherets et pour l'observation de ce dessus lesdites parties ont obligés et submis l'une envers l'autre, scavoir lesdits Sieurs recteur et députés tous les biens de ladite compagnie des pénitants blancs et ledit Queysac tous ses biens propres, le tout meubles, immeubles présants et advenir aux Cours de Submission de Provence et autres nécessaires. Ainsin l'ont promis, juré et renoncé à tous droits contraire, requérant acte. Faict et publié audit Saint Remy, dans l'estude de moy, dit notaire, présants Gaspard Bernard, chapellier, Antoine Nautet jeune, praticien, habitans de ceste ville, tesmoins requis et signés avec lesdites parties etmoy, dit notaire. (*) la cloche avec son bois qui est audit clocher rézervé à ladite compagnie Bourel, recteur Albert, sous recteur Pellissier, trézorier Queysac Bertrand, notaire Gaspard Bernard Nautet Pellissier
Note N° : 355
Descripteur connexe de cette note : [Fabre,179]
Descripteur connexe de cette note : [bénéfice,93]
Descripteur connexe de cette note : [Queissac, Queysac,457]
16-08-1683, Jacques Feautrier, f°102 r° N°355 Quittance pour la Compagnie des frères pénitans blancs contre Nicolas Queissac ... estably en sa personne, Nicolas Queissac, Me masson de ladite ville, lequel ... a confessé avoir heu et receu ... de Messire François-Gabriel Pinet, pbre bénéficier en l'église collégialle Saint Martin de la même ville, recteur de la Compagnie des frères pénitans blancs d'icelle ... la somme de 103 #, scavoir 92 # pour reste et entier payement de la besougne qu'il a faicte à l'esglise desdicts frères pénitans blancs à luy donnée à prisfaict par le recteur précédant, par acte receu par Me Bertrand, aussj notaire royal le 12 janvier passé, 6 # pour augmant de besougne, faicte par ledict Queissac, à quoy a esté réglé par rapport d'Honnoré Rauan, masson de la ville d'Avignon, Thomas Fabre et Jullien ..?.. , aussj massons de la ville d'Arles du 20 juillet passé, pourtant réception de toutte la susdite besougne, et 5 # pour tous despans dudict Queissac qu'il a faict par devant Monsieur le Lieutenant d'Arles
Note N° : 361
Descripteur connexe de cette note : [Pellissier,213]
Descripteur connexe de cette note : [testaments,201]
Descripteur connexe de cette note : [Chabanier,307]
26-07-1637, Paul Bertrand, f°132 v° N°361 Testement d'Hugues Pellissier ... estably personnellement, Hugues Pellissier, mulatier, habitant dudit Saint Remy, lequel ... a esleu la sépulture de son corps dans le tumbeau que ledit Pellissier ha au cemetière de ceste ville ... lègue ..... à la confrérie des frères pénitens blancs dudit Saint Remy la somme de 6 # ..... à Marie et Françoise Pellissière, ses filles légitimes et naturelles et de Marguerite Chabanier, sa femme ..... à ladite Marguerite Chabanier, sa bien aymée femme ..... héritiers universels, Jean, Jacques et Hugues Pellissier, ses enfants et de ladite Chabanière ..... (à la suite, f°135 r°, même jour, Inventaire des biens dudit Hugues Pellissier)
Note N° : 406
Descripteur connexe de cette note : [Bérenguier,494]
13-02-1612, Jean Badinenc, f°40 r° N°406 Promesse et obligation passée en faveur de la Confrairie des pénitentz blancz par Jean Bérenguier, fondeur d'Avignon ... faire une cloche de deux quintaulx et vingt cinq livres ou environ de bon et beu métail, bien et deuement faicte, bien sonnante, sans aulcune tare ny deffectuosité, et que ladite cloche ne pèze pas moingz que plus, et le tout pour et moyennant le prix et somme de 55 # le quintal .....
Note N° : 479
Descripteur connexe de cette note : [Pellissier,213]
Descripteur connexe de cette note : [testaments,201]
Descripteur connexe de cette note : [Coutelan,416]
Descripteur connexe de cette note : [Béraud,776]
26-05-1613, Jacques Ferré, f°183 v° N°479-3162- 7 Testament de Jean Pelissier de Sainct Remy ... Jean Pelissier, laboreur de la présente ville de Sainct Remy ... lequel ... lègue ..... à la compagnie des frères pénitentz blancs ..... héritiers universelz, Hugues, Louise, Thonnette et Janne Pellissiers, ses enfantz légitimes et naturelz, estant ledit Hugues enfant de premier lict de feue Catherine Cotelanne, sa première femme, et lesdites Louise, Thonnette et Janne de Marguerite Béraude, sa femme bien aymée .....
Note N° : 491
Descripteur connexe de cette note : [Pellissier,213]
Descripteur connexe de cette note : [testaments,201]
Descripteur connexe de cette note : [Martin,534]
19-06-1624, Jacques Ferré, f°196 v° N°491-3226- 7 Testament de Claude Pellissier ... estably en sa personne, Claude Pellissier, Me brocquier de ceste ville de Saint Remy ... lequel ... lègue ..... aux frères pénitans blancs ..... à Peyronne et Perrette Pellissières, ses filhes légitimes et naturelles ..... institue ses héritiers, André, Anthoine et Honnoré Pellissier, ses enfans légitimes et naturels et de honneste femme Tounette Martine .....
Note N° : 599
Descripteur connexe de cette note : [Chapelle Notre Dame de Pitié,190]
Descripteur connexe de cette note : [Laget,221]
Descripteur connexe de cette note : [Dallen,162]
Descripteur connexe de cette note : [Granier,575]
Descripteur connexe de cette note : [Ferré,227]
€24-05-1656, Ysaac-Jacques Ferré, f°113 v° N°599 Sommation pour les prieurs de la Confreyrie de Nostre Dame de Pitié contre George Albert, prieur de la Confreyrie des Pénitents blancs L'an mil six cens cinquante six et le vingt quatriesme jour du moys de may, apprès midy, par devant moy, notaire royal, et témoings soubsignés, ce seroyt présanté Jean Dallen, Me appoticaire, ung des prieurs de la vénérable confreyrie de Nostre Dame de Pitié, lez ceste ville de Sainct Remy, lequel, ayant la présance de Me George Albert, prieur et recteur de la vénérable confreyrie des pénitans blancs dudit Sainct Remy, l'a sommé et requis de luy vouloir, tout présantement, baillé le livre de ladite confreyrie de pénitans pour scavoir s'il sont estés fondés dans ladite chappele de Nostre Dame de Pitié, ainsi qu'il est veneu à la notice de l'exposant, et quel tamps ladite compagnie a jouy de ladite chappele et faict à icelle les exercices portés par les institutions, pour servir à l'exposant, ensamble à Messire Pierre Laget, prebtre et chanoine, et Sébastien Laget, bourgeois, aussy prieurs de ladite confreyrie de Nostre Dame de Pitié ancien desquel il faict aussy la présante sommation au procès qu'il ont pandant par devant Monsieur l'Official Ferney, contre le vénérable Chappitre dudit Sainct Remy, ainsin qu'il appartiendra, requérant acte et responce. Lequel Albert, entendu la teneur de ladite sommation, a, incontinant, exibé le livre de ladite compagnie, duquel c'est treuvé l'inthitulation suivante : Lesdits estatus ou bien, ordinaire de la confraternitté du nom de Jésus, fondée à Sainct Remy en l'église Nostre Dame de Pitié, hors ladite ville, en l'année mil cinq cens soixante sept et le neufviesme jour du moys de may, jour de l'asemption, en suitte de laquelle intitulation y sont escript les articles et estatus de ladite compagnie et plusieurs chappitres quy sont estés teneus dans ladite chappele Nostre Dame de Pitié, soict pour la création des prieurs de ladite compagnie que pour aultres affaires d'icelle despuis ledit jour neufviesme may mil cinq cens soixante sept jusques au dernier mars de l'année mil cinq cens nonante ung inclusivement, de quoy ledit Sieur Dallen, tant en son [propre] que au nom desdits Sieurs Laget, a requis acte. Faict et récité aux faux bourgs dudit Sainct Remy et dans la boutique dudit Albert, présan et requis Jean Feré, praticien dudit Sainct Remy, et David Granié, aussy dudit Sainct Remy, soubsignés avec pactoral. Jorgi Albert Dallen David Granié Ferré, praticien
Note N° : 876
Descripteur connexe de cette note : [Feautrier,298]
Descripteur connexe de cette note : [Tourrel,180]
Descripteur connexe de cette note : [Alméran d',156]
€22-07-1681, Paul Bertrand, f°255 r° N°876 Quittance pour la confrérie des pénitans blancs contre François Eyroux vieux servant aux hoirs de noble François d'Alméran ... estably en sa personne Me Jacques Feautrier, notaire royal de ceste ville, cy-devant recteur de la confrérie des pénitans blancs de ceste ville, lequel ... a confessé d'avoir heu et receu de Damoiselle Pierre d'Alméran, vefve de feu Sieur Juillien Tourrel, héritière testamentaire de noble François d'Alméran, vivant escuyer de ceste ville, absant et des mains et propres deniers de Monsieur Me Honnoré Tourrel, capitaine et viguier pour le Roy et son Altesse de Monaco en ceste ville de Sainct Remy, fils de ladite Demoiselle d'Alméran, présant, stipulant et acceptant la somme de septante deux livres pour semblable que ledit feu Sieur d'Alméran, son oncle a légué à ladite Compagnie des pénitans blancs par son dernier et vallable testemant solemnel faict en l'année mil six cens soixante (blanc), ouvert en l'année septante (blanc) estant rière moi dit notaire ..... ... et là mesme, estably en sa personne François Eyroux vieux, Me menuizier de ceste ville, lequel ... a confessé d'avoir heu et receu dudit Sieur Feautrier ... la somme de cent vingt livres ... pour le prix d'un tabernacle, un devant d'hautel et deux petits hostels, le tout de bois à fleur de lis de la façon que le tout est à présant, ayant esté recogneu et treuvé avoir esté faict suivant et conformémant au project qui en avoyt esté donné .....