Il y a 3 notes dans les archives du XVII ème Siècle.


Le critère de recherche était: [Ailhaud]

Note(s)
Note N° : 58
Descripteur connexe de cette note : [mariages,200]
Descripteur connexe de cette note : [Ferré,227]
Descripteur connexe de cette note : [Cappeau,202]
Descripteur connexe de cette note : [Fornillier,436]
Descripteur connexe de cette note : [Roy, Rey, Reine,372]
14-03-1616, Paul Bertrand, f°491 v° N°58 Exchange d'escriptures entre Me Jacques Ferré, notaire royal et Me Esperit Fornillier et Daulphine Ferré, mariés de St Remy L'an mil six cens seize et le quatorziesme jour du moys de mars, avant midy, par devant moy, notaire royal, et tesmoings soubzignés, personnellement estably Me Jacques Ferré, notaire royal hérédictaire de la présente ville de Sainct Remy, d'une part, et Me Esperit Fornillier, praticien, mary et mestre des biens doctaux de Daulphine Ferré, fille légitime dudit Me Ferré et de honneste femme Anne Royne, mariés de ladite ville, lesquels de leur bon gré, pour eulx et les leurs, ont exchangé et permutté les escriptures que s'ensuivent : Premièrement, ledit Me Ferré baille par tiltre d'eschange et permutation au présent Me Fournillier ... estipulant et acceptant les escriptures qu'il a achepté à l'inquant public des hoirs à feu Me Gervais Cappeau, vivant notaire royal dudit Saint Remy, consistant en quatorze protocolles qui sont des années 1549 jusques à 1562 inclusivement, avec la rubrique générale desdits protocolles, faictz par feu Me Jean Aillaud, vivant notaire royal dudit Sainct Remy et les mesmes protocolles et rubriques que ledit Me Ferré est chargé par les inquantz et de ..... à luy faicte de ...... le tout mentionné à l'inventaire faict par devant Monsieur le Juge royal et ordinaire, escripvant feu Me Pierre Cappeau, vivant notaire royal et greffier de l'Ordinaire de ladite ville en datte du 19-10-1602 , le tout bien veu et recogneu au veu des mesmes notaires et tesmoings et retirés par ledict Me Fornillier ..... Et par contre exchange et permuttation, ledit Fornillier baille et concède audit Me Ferré, aussy icelluy présant et acceptant toutes et chacunes les escriptures et rubriques généralles que ledit Me Ferré et Royne, mariés auroint constituées en dot à ladite Daulphine sa fille au contract de son mariage et dudit Fornillier prins et rettenu par Me Sébastien de Laudun notaire royal dudit Sainct Remy, le 22 apvril dernier, .....
Note N° : 59
Descripteur connexe de cette note : [Ferré,227]
Descripteur connexe de cette note : [Navarry,163]
Descripteur connexe de cette note : [Cappeau,202]
Descripteur connexe de cette note : [Fornillier,436]
14-07-1629, Paul Bertrand, f°773 v° N°59 Achept pour Me Isaac Jacques Ferré, notaire royal contre Me Jacques Ferré, aussy notaire royal, son père de Saint Remy L'an mil six centz vingt neuf et le quatorziesme jour du moys de juillet, avant midy, par devant moy, Paul Bertrand, notaire royal de la ville de Saint Remy soubzigné et en présence des témoins cy après nommés, estably personnellement Me Jacques Ferré, notaire royal de ladite ville, lequel de son bon gré, pour luy et les siens, a vendu, ceddé, remis, transporté et promis fere avoir et tenir et estre d'éviction in forma, à Me Isaac Jacques Ferré, son filz, aussj notaire royal de ladite ville, présant et acceptant, l'estat et office de notaire que ledit Me Ferré, père, ha et possède audit Saint Remy, ensemble ses protocolles qu'il a faictz en nombre de trente despuis l'année mil six centz qu'il feust receu notaire jusques à présent, ensemble les protocolles de plusieurs notaires qu'il a achepté et autres papiers des hoirs à feu Me Gervais Cappeau en l'année 1603 et le (en blanc) janvier, acte de ladite vente receu par feu Me Pierre Cappeau, vivant aussj notaire royal dudit Saint Remy, en suite de la délivrance sur ce faicte et amplement mentionnés lesdits protocolles et papiers dans l'inventaire faict par les officiers de ladite ville le 19-10-1602, ormis les protocolles dudit Me Gervais Cappeau pour les avoir, ledit Me Ferré, père, baillé à son dit filz, pour cause contenue au contrat de mariage d'icelluy et de Dlle Marie Navarry, prins et receu par Me Sperit Fornillier, notaire royal de la mesme ville, le dernier décembre 1627, et les escriptures de feu Me Jean Aillaud et estat de notaire dudit feu Me Gervais Cappeau pour les avoir aussy baillés à Dame Dauphine Ferré, sa fille, femme audit Me Fornillier, pour cause contenue au contract de leur mariage prins et receu par Me Sébastien de Laudun, semblable notaire royal dudit Saint Remy en l'année 1615 et jour y contenu, se réservant ledit Me Ferré, père, l'exercice et faculté de son dit estat et les esmolumentz d'icelluy, sa vie durant et après son décès les protocolles que ledit Me Ferré, père, se treuvera avoir faicts despuis ce jourd'huy jusques alors seront et appartiendront audit Me Ferré, filz. Laquelle présente vente a esté faicte moyenant la somme de quatre centz cinquante livres ou plus si son relicat qu'il doibt à la Communauté dudit Saint Remy et dont il a esté condemné par arrest de la Cour des Comptes, Aides et Finances, tant en principal, intherests que despans et .....
Note N° : 246
Descripteur connexe de cette note : [Pénitents bleus,186]
Descripteur connexe de cette note : [testaments,201]
Descripteur connexe de cette note : [Ferré,227]
Descripteur connexe de cette note : [André,220]
Descripteur connexe de cette note : [Fornillier,436]
Descripteur connexe de cette note : [Roy, Rey, Reine,372]
27-02-1616, Paul Bertrand, f°455 v° N°246 Testament de Me Jacques Ferré, notaire royal ... estably en sa personne, Me Jacques Ferré, notaire royal de ladite ville, lequel ... lègue ... 3# à la compagnie des pénitens bleus ... lègue ... à honneste femme, Anne Reyne, sa femme bien aymée ..... Et parce que par le contract de mariage faict et passé entre Me Sperit Fornilhier, praticien, et Daufine Ferré, filhe dudit testateur et de ladite Reyne, prins et resseu par Me Sébastien de Laudun, notaire royal dudit Saint Remy, les an et jours y contenu, ledit testateur, entre autres choses y contenues, luy auroyt faict donnation des escriptures de feu Me Anthoine André, notaire, à ceste cause et parce que les escriptures de feu Me Jean Ailhaud, aussy notaire, vallent davantage, lesdites escriptures, les lègue et laisse à ladite Ferré, sadite filhe ..... lègue .... à Bielle Ferré, aussy sa filhe légitime et naturelle et de ladite Reyne, sa femme ... au ventre et postume de ladite Reyne, sadite femme ..... héritiers universels, Ysac-Jacques et Joseph Ferré, ses enfans légitimes et naturels et de ladite Reyne, sa femme ...