Il y a 25 notes dans les archives du XVII ème Siècle.


Le critère de recherche était: [Mistral Dominique de]

Note(s)
Note N° : 189
Descripteur connexe de cette note : [Pénitents noirs,187]
Descripteur connexe de cette note : [Porte,296]
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [Laget,221]
Descripteur connexe de cette note : [Vincens,351]
Descripteur connexe de cette note : [Baulmes de,204]
Descripteur connexe de cette note : [Roquiny de,720]
Descripteur connexe de cette note : [Baudran,453]
29-06-1623, Jean Cappeau, f°220 v° N°189 Bail à prisfaict à fere édiffier pour la construction des frères pénitens noirs de la ville de Sainct Remy contre Brisson Porte, tailleur de pierres, habitant d'Arles, principal, et Pierre et Loys ..?.. père et filz, aussy tailleurs de pierres dudit Sainct Remy, plèges L'an mil six cens vingt trois et le vingt neufviesme jour du moys de juing, avant midy, par devant moy, notaire royal, et tesmoins soubzsignés, estably en sa personne, Monsieur Privat de Baumes, procureur du Roy, recteur moderne de la compagnie des frères pénitens noirs de ceste ville de Sainct Remy, lequel, avec l'accistance de frère Jean Baudran, soubzrecteur, Jean Dumeyne, accesseur, Messieurs Dominique de Mistral de Montdragon, Sgr de Croses, Antoyne Vincens, advocat en la Cour, juge royal en la baronnye des Baux et Messire Sébastien Laget, chanoyne en l'église collégialle Sainct Martin dudit Sainct Remy, tous confrères en ladite compagnie, et suivant la procuration donnée audit Sieur de Baumes, recteur, par dellibération du chappitre tenu par lesdits confrères le trantiesme apvril dernier, de son bon gré pour luy et ses hoirs, en ladite quallité, tant à son nom que pour et aux noms de tous les autres confrères d'icelle, en quallité de l'ung pour l'autre et du seul pour le tout, sans division ne discussion d'action, a baillé et confié à prisfaict à Brisson Porte, tailleur de pierres dudit Sainct Remy, habitant de la ville d'Arles, icelluy présant et estipullant pour luy et les siens, à faire l'édeffice et besougne en la grand chappelle de ladite confrérie et oeuvre qui y est nécessaire à faire telle que s'ensuyt et soubz les articles suivans accordés et deuemant estipullés. – En premier lieu, les troys croisées qu'il fault pour couvrir ladite chappelle seront faictz de pierre de taille à l'ordre comung que telle estructure a lieu à tel bastimens. – Tenir les murailles qui sont à rehausser de telle proportion que l'on puisse mettre, à cause que ladite chappelle est fort basse, quatre pans et demy ou environ de terre pour le rehault d'icelle. – Les troys portes de taille de ladite chappelle seront rehaucées à proportion de la terre qui sera portée dans ladite chappelle pour la rellever, scavoir, les deux dedans le coin de ladite chappelle, suivant et en la façon qu'elles sont, et pour la porte de la première entrée, y fere des ornemens et ouvraige de taille plus ou moing de structure qu'avoyt en la chappelle des frères pénitens bleus de ladite ville de Sainct Remy. Ladite porte sera dorique. – Faire troys fenestres du cousté du couchant, faictes de taille, d'une proportion pour donner air à la dite chappelle en la mesme forme ou approchant à la novelle qui a esté construicte en ladite chappelle. – Deux ou troys fenestres audit air il se pourra faire de troys à quatre pans d'hauteur ou davantage s'il y eschet en ladite chappellle et du cousté du levant approchant veu les crousées de ladite chappelle. – La muraille du cousté du septentrion qui est derrière l'autel demeurera en l'estat qu'elle est, hormis s'il y fault fere une ouverture en auvalle ou ronde sur ledit hautel et quelque chose s'il faut réduire à ladite muraille. – Sera ladite chapelle bardée de bards de nouveau de pierres de taille avec ses deppendances. Les degrés de l'autel seront remontés à la façon qu'ilz sont. – Sera environnée ladite chappelle de bancz de pierre de taille sur des piedsz droictz de telle malh... ancrés dans ladite muraille. – Sera aussy ladite chappelle entournée de courniche de pierre de taille de la hauteur de quatre à cinq pans par dessus les bancz. – Le recoing du cousté du couchant, près de l'autel où se tienne des ais, sera en la mesme forme redressé de demy bugetz avec une petite porte pour représenter l'ordre ou l'avant muraille près de l'autel et du cousté du levant joignant le sieur de Roquiny. – Sera ladite chappelle sur les crousées couverte de tuilles par ledit Me Porte, lesquelles tuilles ladite compagnie fournira et tant qu'il en sera nécessaire pour ledit couvert. Bien est bon que ledit Porte fournira la chaux et sable pour cest effaict. Avec il faira de pierres, de chaux, sable et toute sorte de choses nécessaires pour la réduction et restablissement d'icelle chappelle.
Note N° : 333
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [Dumeyne, Dumaine,246]
Descripteur connexe de cette note : [Villete de,218]
Descripteur connexe de cette note : [Dallen,162]
Descripteur connexe de cette note : [Dutrège,216]
Descripteur connexe de cette note : [Tourrel,180]
Descripteur connexe de cette note : [perrière = carrière,231]
Descripteur connexe de cette note : [Poncier,743]
Descripteur connexe de cette note : [Jehan, Jean, Jehanne,405]
Descripteur connexe de cette note : [Mas de Pissarote,84]
Descripteur connexe de cette note : [Tournatory,479]
Descripteur connexe de cette note : [Troyn, Trouin,749]
Descripteur connexe de cette note : [Astouyn,750]
14-12-1633, Jean Badinenc, f°547 v° N°333 Vente de mas et terre faicte en faveur de Jean Dalen, Me appoticaire, par le Sieur de Croses ... estably en personne, François Dutrège, bourgeois de la ville de Saint Remy, lequel, en qualité de procureur spécialement fondé par Noble Dominique de Mistral, Sieur de Croses, ainsj qu'a faict apparoyr de sa procuration receue par Me de Laudun, notaire de la mesme ville, en datte (en blanc) ... a vendu ... à Jean Dalen, Me appoticaire dudit Saint Remy, ... un mas, terre, vigne et verger, au quartier de Saint Paul, teroyr de ladite ville, apartenant audit Sieur de Croses, et par luy acquis de feu Balthazard Tornatoris, contenant au tout 2 saulmées, 5 eyminées, 36 dextres, confrontant du levant, vigne de Louys Troyn, terre de Reymond Astouyn, terre de Nostre Dame de Don, du couchant, chemin du Martigues, du midj, terre d'Anne Tourrele, Nicolas Jean et Jean Dumeyne, de bise, perrière et vigne de Reymond Poncier, et vigne du Sieur de Vilette. Plus, au valon de Nostre Dame de Laval, une terre d'une saulmée, 10 dextres, confrontant du levant, midi et bise la montaigne, du couchant ledit chemin des Martigues, et finallement audit valon, un coing de terre d'une eyminée, 5 dextres, confrontant du levant, chemin des Martigues, du couchant et bise la montaigne et du midj aussj ... pour le prix et somme de 800 livres tournoiz .....
Note N° : 334
Descripteur connexe de cette note : [Dumeyne, Dumaine,246]
Descripteur connexe de cette note : [Dallen,162]
Descripteur connexe de cette note : [Tourrel,180]
Descripteur connexe de cette note : [Poncier,743]
Descripteur connexe de cette note : [Troyn, Trouin,749]
Descripteur connexe de cette note : [Astouyn,750]
Descripteur connexe de cette note : [Jehan, Jean, Jehanne,405]
Descripteur connexe de cette note : [Villete de,218]
Descripteur connexe de cette note : [perrière = carrière,231]
Descripteur connexe de cette note : [Mas de Pissarote,84]
23-06-1634, Cadastre Crespin, CC2, f°169 r° N°334 Dominique de Meistral, Sieur et Baron de Croze Mas, terre, vigne et verger, à Saint Pol, de la contenance de 2 saulmées, 5 eyminées, 36 dextres, comprins 4 eyminées, 87 dextres vignes, confrontant du levant, vigne de ..(?).. Troin, terre de Reymond Astoin, terre de Nostre Dame de Dons, couchant, chemin de Saint Clerg, midy, terre de Anne Turrelle et Nicolas Jean et Sieur Jean Dumaine, bise, peyrière, vigne de Reymond Poncier et vigne de Gabriel Villette. En marge : Tenet Jean Dallen, Me appoticaire, chargé folio 606 le 23-06-1634.
Note N° : 635
Descripteur connexe de cette note : [couvents : Augustines,242]
Descripteur connexe de cette note : [Garcin,165]
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [Hôtel de Croze,330]
Descripteur connexe de cette note : [Rampalle,43]
Descripteur connexe de cette note : [Dallen,162]
Descripteur connexe de cette note : [Alméran d',156]
Descripteur connexe de cette note : [Lubières de,149]
28-09-1634, Benoît Igonnet, Arles, AD13, 403E/288, f°751 r° N°635 Achept de maison pour les Révérendes Dames, mère et soeurs religieuses du vénérable monastère Saincte Ursulle de Sainct Augustin d'Arles, vendue par le Sieur baron de Crose de Sainct Remy Au nom de Dieu soit il, l'an mil six cens trente quatre et le vingt huictiesme jour du moys de septembre, après midy, reignant très crestien prince Louys par la grâce de Dieu Roy de France et de Navarre, Comte de Provence Forcalquier et terres adjacentes, seigneur d'Arles Scachent tous qu'il appartiendra.Comme soit ainsi qu'estant les Révérendes dames, mère suppérieure et soeurs religieuses du vénérable monastère Saincte Ursulle de l'ordre réformé Sainct Augustin de ceste ville d'Arles, inspirées de Dieu après avoir souventes foys invocqué ses lumières et de son Sainct Esprit auroient plusieurs foys proposé en chappitre d'instituer et ériger une maison de leur ordre en la ville de Sainct Remy, lieu de la naissance de feue dame Dauphine Lanfreze, leur mère ancienne en première institution, auroient en fin dellibéré et conclud de ce fere pour la plus grande gloire de dieu ayde du prochain éducation des petites filhes à tous exercices de piété et vertu resortable audit sexe et qualité, se seroient mises en debvoir par le moyen de leurs bons amis de chercher une maison propre et convenable à leur dessains pieux et charitables, ce qu'estant venu en notice à Noble Dominique de Montdragon, Sr et baron de Croze et à dame Marguerite de Lubières, sa femme, touchés du désir d'accomplir ceste saincte oeuvre qu'ilz ont jugé estre pour le bien et .... de ladite ville de Sainct Remy, se seroient facilement portés à leur remettre et vendre leur maison qu'ilz ont et possèdent en icelle. En suivant leurs conventions et accords entre eulx verballement faict et arresté désirent à présent les fere rédiger en acte public et ce en la forme et manière que s'ensuit. Pour ce, est-il que par devant moy Benoît Igonnet, notaire et tabellion royal en la ville d'Arles soubzsigné et des tesmoings après nommés, estably en sa personne dame Marguerite de Lubières, femme de Messire Dominique de Montdragon, baron de Croze, citoyen et habitant de ladite ville de Sainct Remy, laquelle comme procuratrice espécialement fondée d'icelluy ainsin qu'appert de sa procuration prinse et receue par Me Jean Michel de Laudun, notaire royal dudit Sainct Remy du vingt six du courant paraissant (?) de l'extraict d'icelle qu'elle en a faict et en tant que de besoing promect fere agréer et ratiffier cest acte et tout son contenu audit Sr baron de Crozes quand en sera requise, de son gré pour luy et les siens heoirs et successeurs à l'advenir, a vendu, ceddé, quicté, remis et transporté ainsi que maintenant par la teneur de ce contract, vend, cedde, quicte, remet et transporte et du tout à jamais désempare purement et simplement à Révérende dame Jeanne de Jésus, jadis Rampalle, mère suppérieure première, et mères Loyse de Sainct Augustin, assistante, Anne des Anges, Françoyse de la Croix, Anne de Saincte Euphrozine, Catherine de Saincte Magdelene, et soeurs Angelle de l'Incarnation, Blanche du Sainct Sacrement, Catherine de Jésus Maria, Catherine de Sainct Charles, Marthe des Anges, Marguerite de Sainct Anthoine, Jeanne de Saincte Ursulle, Marguerite de Jésus et Magdalene de la Nativité, représentans la majeure et plus saine partie dudit chapitre toutes religieuses professes de Coeur du dévot et vénérable monastère de Saincte Ursulle soubz la règle de Sainct Augustin dudict Arles, cappitulairement assemblées au son de la cloche au lieu accoustumé, nulle répugnant, au contraire, icelles toutes présentes, stipullantes et acceptantes pour elles et leurs succederesses en icelluy, procédants néantmoings avec l'assistance et deuement authorizées de Révérend père Messire Anthoine Rampalle, prebtre, docteur en Saincte Théologie, prieur du Baron, recteur du Sainct Siège appostolique et desjà directeur tant aux choses spirituelles que temporelles, leur agent et procureur général et mesme viccaire de Monseigneur l'Illustrissime et révérendissime archevesque de la ville d'Arles qui consacra leur monastère par bulles en datte du vingtiesme juin mil six cens trente deux, illec là présent, constitué aussi en sa personne, leur promettant et consentant, suivant la rézolution et dellibération maintenant prinse entre eulx, Scavoir est une maison et jardin dudict Sr baron de Croze scituée à ladite ville de Sainct Remy et le Planet et place de maisons abbatues qu'il auroit acquises de plusieurs particuliers avec tous ses droictz, actions, appartenances et dépendances en deppendant, (confrontant= mot rayé) et un petit coing dans la basse court de l'escurie dudit Sr baron et ce de la longueur du petit couvert du privé en quarré servant à y construire une crotte pour les lieux commungz desdites dames ou autres, confrontant du levant et midy la rue publique, du couchant les murailhes de ladite ville de Saint Remy et maison des heoirs à feu Pierre d'Alméran, de bize les courtz et estable du Sr de Beauchamps et avec ses autres confrons plus véritables si point en y a, sans aucune restriction ny réservation franche auxdites dames religieuses de toute censive, directe, pentions, mespartement et arrérages des tailles et autres quelles que ce soit du passé jusques à présent et mesme de la pention et cappital d'icelle que ledit Sr baron faisoit à Monseigneur l'archevesque de la ville d'Avignon à raison des maisons par luy acquizes pour fere ledit Planet qui estoit subject au paravant, apparoissant de l'extinction dans le contract d'accord entre eux passé, prins et receu par feu Me Sébastien Laudun, notaire dudit Sainct Remy du septiesme may mil six cent dix huict, laquelle vante et b.... a esté faicte et passée et se faict et passe pour et moyennent le prix et somme universelle convenu et accordé entre lesdites parties de dix huict mille livres tournois et en déduction desquelles icelle dame de Lubières déclaire et confesse avoir heu et receu desdites dames religieuses stipulantes comme dessus, la somme de six mille livres tournois et ce avant cest acte ainsi qu'elle a dict dont contente et satisfaite leur en aquitte et quicte et leurs succederesses soubz promesse ne leur en fere jamais aucune recherche ny demande. Et quant aux douze mille livres restantes ... etc... ....et demande acte que fut faict et publié audit Arles dans un des membres bas dudit monastère appellé le parloir et au devant le trelis, y estant en présence de Nicolas Garcin, bourgeois, Pierre Dallen le jeusne, bourgeois, Deidier Jacob demeurant avec ledit Sr baron dudit Sainct Remy et Pierre Marguet, praticien dudit Arles, tesmoingz requis et soubzsignés avec ladite dame de Lubières et soeurs Révérendes dames mère de Jésus suppérieure, de Sainct Augustin, assistante, et Anne des Anges pour le tous. signé : Soeur Louyse de Sainct Augustin, assistante Soeur Anne des Anges, Soeur Françoise de la Croix Soeur Anne de Saincte Euphrozine M. de Lubières Rampalle, directeur N. Garcin D. Jacob P. Dallen Marguet et moy dit notaire soubzsigné Igonnet
Note N° : 639
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [Dallen,162]
Descripteur connexe de cette note : [Parissole,86]
Descripteur connexe de cette note : [Galliens des Issards,802]
08-11-1659, Antoine Rouget, f°328 r° N°639 Achept de maison et tinal pour Jean-François Dallen contre Monsieur le chevallier des Yssards ... estably en personne Messire Claude-Charles de Galliens des Isards, chevalier de l'ordre de Saint Jean de Hyerusalem, suivant le pouvoir qu'il a de Notre Saint Père le Pape, dispance de Monsieur l'Eminentissime Grand Maistre dudit ordre de Saint Jean de Hyerusalem et lettres patantes de sa Majesté, deubement vériffiée au parlement de Thoullouse et suivant la déclaration faicte par haut et puissant seigneur, Messire Louis de Galliens, marquis des Yssardz et de Salernes, citoyen de la ville d'Avignon, le 7ème du courant, receu par Me Esperit Fayard, notaire appostolique et royal dudit Avignon ... a vandu ... à Jean-François Dallen, bourgeois dudit Saint Remy ... une maison et tinal qu'il a acquise de Messire Dominique de Mistral, sieur et baron de Croses, son oncle, scize et scituée dans l'anclos dudit Saint Remy et au Planet de ladite ville par acte de transaction receu par Mestre Pierre Colomb, notaire d'Avignon et Pierre Martin, notaire de Barbentane, le 06-11-1658, confrontant du levant rue alant aux pénitens noirs, du couchant le Planet, du midy autre rue et maison du Sieur Hierosme Parissol ... moyenant le prix et somme de 787 # ..... Il est précisé que : ledit Dallen en prendra la possession et jouissance [le jour] que sera apprès le dexcès dudit Sieur baron de Croses, son dit oncle, et non devant .....
Note N° : 657
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [Auberges : La Lune,317]
Descripteur connexe de cette note : [Bonnet,543]
12-05-1625, Sébastien de Laudun, f°192 v° N°8- 39- 6-DIV N°657 Arrantement de logis et pred pour Monsieur de Crozes contre Nicolas Bonnet de Sainct Remy ... estably Monsieur Dominique Mistral de Mondragon, sieur de Crozes, de la ville de Sainct Remy, lequel ... a arranté ... à Nicolas Bonnet de ladite ville ... ung sien logis qu'il a, assis et scittué hors de ceste dite ville, à la bourgade de la porte de Nostre Dame, où pand pour enseigne la lune, ensemble ung pred joignant le jardin ... et ce pour le temps ... de 4 années ... pour et moyenant la rante de 125 écus de 3 # pour chaque année .....
Note N° : 658
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [Auberges : La Lune,317]
Descripteur connexe de cette note : [Marroc, Marot,805]
22-01-1623, Sébastien de Laudun, f°72 v° N°9- 45- 6-DIV N°658 Arranrement de logis et pred pour Monsieur de Crozes contre Antoine Marroc de Sainct Remy ... estably Monsieur Dominique de Mistral de Mondragon, baron de Crozes, de la ville de Sainct Remy, lequel ... a arranté ... à Antoine Marroc de ladite ville ... ung sien logis qu'il a, assis et scittué hors de ladite ville, à la bourgade de la porte de Nostre Dame où pend pour enseigne la lune, ensemble un pred joignant le jardin ... pour le temps ... de 4 années ... pour et moyenant la rante de 150 écus ... de 3 # .....
Note N° : 676
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [couvents : Trinitaires,245]
Descripteur connexe de cette note : [sobriquets,287]
Descripteur connexe de cette note : [Auberges : La Lune,317]
Descripteur connexe de cette note : [Dallen,162]
Descripteur connexe de cette note : [Vespier, Guespier,492]
Descripteur connexe de cette note : [Soulier,574]
Descripteur connexe de cette note : [Rouchon,808]
01-10-1637, Jean Badinenc, f°1386 v° N°37- 260- 11-DIV N°676 Vente [par le Sr de Croze aux Trinitaires] ... estably personellement Messire Dominique de Mistral Mondragon, sieur et baron de Croze, résidant maintenant en la présente ville de Sainct Remy, lequel ... a vendu ... aux Révérentz Pères Henry Honoré, ministre et supérieur de l'hospisse de l'ordre de la Saincte Trinité de ladite ville, Michel Salvator, vicaire, et Antoine Dumontet, religieux dudit hospice ... un bastiment appellé le lougis de la lune avec son circuit et place du devant, et basse-cour en dépendant que ledit Sieur de Crose ha aux faulxbourg de la porte Nostre Dame dudit Sainct Remy ... confrontant du levant terre des hoirs de Jean Vespier, maison de Pierre Rouchon, réalade entre deux, et maison de Jean Soulier dit Petit, maréchal, du midj et couchant les chemins aboutissant à ladite porte, maison et circuit de place desdits hoirs de Vespier et jardin de Jean Dalen, Me appoticaire, comme aussj de la bize ..... moienant le prix capital de 500 escus faisantz 1500 # ..... [Cf. la biographie du Père Henry HONORE dans Achard, T.III, p.399]
Note N° : 694
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [Garcin,165]
Descripteur connexe de cette note : [pigeonniers,310]
08-08-1646, Jean Badinenc, f°291 r° N°57- 681- 11-TER N°694 Vente faicte par Monsieur de Croses en faveur du Sieur Jean-François Garcin, bourgeois ... estably personelement Mr Dominicque de Mistral-Mondragon, sieur et baron de Crose, lequel ... a vendu ... au Sieur Jean-François Garcin, bourgeois de la présente ville de Saint Remy ... à scavoir un jardin avec son bastiment et un pingeonier le joignant au terre de la contenance d'une saulmée 3 eyminées au quartier dict Matouin, teroyr dudit Saint Remy, confrontant du levant pred dudit Garcin auparavant dudit Sieur de Crose, couchant et bize jardin et terre dudit Sieur de Croses, midj pred dudit Sieur Garcin. Plus 1 saulmée 1 eyminée 60 destres pred au mesme quartier, restant de plus grande quantité, cy-devant par ledit Sieur de Croses vendue, confrontant du levant et midj ledit jardin cy-devant vendu, couchant ledit jardin et terre dudit Sieur de Croses et de bize le chemin de Maillane ..... ayant ladicte vente esté faicte pour le prix et somme de 1500 # .....
Note N° : 699
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [Garcin,165]
Descripteur connexe de cette note : [Aymar d',344]
Descripteur connexe de cette note : [Lubières de,149]
Descripteur connexe de cette note : [Bonnet,543]
Descripteur connexe de cette note : [Grimaud,577]
16-12-1645, Jean Michel de Laudun, f°171 v° N°62- 734- 9-TER N°699 Achept de pred pour Sieur Jean-François Garcin contre Dame Gabrielle d'Aymar ... estably personnallement Dame Gabrielle d'Aymar, veufve de noble Henry de Benaud, sieur de Lubières, vivant habitant de ceste ville de Sainct Remj, laquelle ... a vendu ... à Sieur Jean-François Garcin, bourgeois de ladite ville ... 4 saulmées pred, pozées et scittuées au terroir dudit Sainct Remj et cartier de Matouin, acquises par ladite Dame d'Aymar de noble Dominique de Maistrail, Sr de Croses, par acte de bail en paye receu par Me Badinenc, notere de ladite ville, le 14-03-1644, confrontant du levant et bize, lesdites 4 saulmées pred, chemin allant à Malhanne, du couchant le restant dudit pred et midj jardins d'Isnard Bounet et de Pierre Grimaud, avec tous et chascungs ses autres confrons plus véritables ..... laquelle vante a esté faicte et se faict moyenant le prix et somme de 3000 # .....
Note N° : 700
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [Garcin,165]
Descripteur connexe de cette note : [Aymar d',344]
Descripteur connexe de cette note : [Lubières de,149]
Descripteur connexe de cette note : [Grimaud,577]
Descripteur connexe de cette note : [Bonnet,543]
14-03-1644, Jean Badinenc, f°562 v° N°700 Bail en paye faict à Dame Gabrielle d'Aymar, vefve de Monsieur de Lubières, par Monsieur de Croses ... estably personelement Messire Dominique de Mistral Mondragon, sieur et baron de Croses, résidant en la présente ville de Saint Remy, lequel ... a bailhé ... à Dame Gabrielle d'Aymar, vefve de noble Henry de Benaud, sieur de Lubières, habitant de ladite ville ... scavoyr 4 saulmées de pred à prendre de celuy de plus grande contenance que ledit Sieur de Croses ha au quartier dict Matouin, teroyr dudit Saint Remj et plus proche de la claye qui est l'entrée joignant le grand chemin de Maillane et long du béal des molins et, ainsj, lesdites 4 saulmées confrontent du levant et bize ledit chemin, du couchant le restant dudit pred, du midj jardins de présent de Isnard Bounet et de Pierre Grimaud, fossé entre deux, et autres plus vrais confrontz sj aucuns en a, et pour séparation desdites 4 saulmées d'avec le restant, ont esté planté des bornes et limites du cousté du couchant visantz de l'une à l'autre du septentrion au midj ... ayant le bail et rémission esté faict pour payement et satisfaction de 2545 # que ledit Sieur de Croses doibt à ladite Dame de Lubières comme cessionnaire de Sieur Nicolas Garcin, bourgeois habitant dudit Saint Remy, par acte de Me Paul Bertrand, notaire royal, du 09-11-1641, procédant d'une obligation de 3000 # que ledit Sieur de Croses a passé en faveur dudit Sieur Garcin par devant feu Me Jacques Ferré, aussj notaire royal de ladite ville, du 31-12-1624 .....
Note N° : 703
Descripteur connexe de cette note : [Tourtet,253]
Descripteur connexe de cette note : [Garcin,165]
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [Véran,424]
Descripteur connexe de cette note : [Gévaudan,456]
Descripteur connexe de cette note : [Isoard,400]
Descripteur connexe de cette note : [Reymond de Modène,815]
02-09-1669, Jean Bertrand, f°351 r° N°703 Accord entre noble Charles de Reymond de Modène et André Tourtet, Barthélemy Véran, Hospice Garcin, Georges et Pierre Izoards et Jean Brun ... comme soit que par arrest de nos seigneurs de la souveraine Cour de parlement de ce pays du 13-03-1669, donné entre noble Charles de Reymond de Modène de la ville d'Avignon, en qualité de mary et maître des biens et droits de Dame Gabrielle de Gévaudan, donatrice universelle des Dlles Marie et Lucresse de Reymond, filles dudit noble Charles et de feu Dame Louise de Mestral, dame de Croze, sa première femme, héritière par invantaire de feu noble Dominique de Mestral de Mondragon, baron de Crozes, appellant de santances randues par Monsieur le lieutenant de Séneschal aux Submissions au siège d'Arles du 21-11-1665 et 15-07-1668 avec clause d'opposition en cassation ..... [les susnommés, acheteurs de biens au baron de Crozes, restent en possession de leurs achats, mais doivent en payer la pension à Charles de Reymond]
Note N° : 704
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [Chaix, Chais, Chaysse,297]
Descripteur connexe de cette note : [Blanc,389]
Descripteur connexe de cette note : [Constans,354]
Descripteur connexe de cette note : [Reymond de Modène,815]
20-11-1669, Jean Bertrand, f°535 v° et suivants N°704 Déclarations pour noble Charles de Reymond de Modène de la ville d'Avignon contre ... 3 actes se suivent ; faits par les trésoriers de la communauté de Saint Remy, ils reconnaissent le payement par Charles de Reymond des tailles annuelles qui leurs étaient dues par les hoirs de feu Dominique de Mistral, baron de Crozes. 2ème acte Guilhaume Constans, Me appoticaire, pour l'année 1660 3ème acte Jean Blanc, bourgeois, pour les années 1661, 62, 63, 64, 65 et 1666 1er acte Honnoré Chaix, marchand, pour les années 1667, 68 et 1669
Note N° : 714
Descripteur connexe de cette note : [couvents : Augustines,242]
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [Hôtel de Croze,330]
Descripteur connexe de cette note : [Rampalle,43]
Descripteur connexe de cette note : [Lubières de,149]
26-09-1634, Jean Michel de Laudun, f°107 r° N°714 Procuration pour Monsieur le baron de Croses ... estably Messire Dominique de Montdragon, baron de Croses, de ceste ville de Sainct Remy, quj ... a faict et constitué sa procuratrice ... dame Marguerite de Lubières, sa femme ... pour ... en la ville d'Arles ... vendre ... à Révérande Mère Jeanne de Jésus, jadis de Rampalle, supérieure du vénérable monastère des dévottes relligieuses Ursulines de l'ordre réformé de Sainct Augustin ... une sienne maison et deppandances d'icelle qu'il a et possède dans l'enclos dudit Sainct Remy .....
Note N° : 715
Descripteur connexe de cette note : [couvents : Augustines,242]
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [Hôtel de Croze,330]
10-06-1638, Daniel Lyons, f°608 v° N°715 Sommation pour le Sieur de Croze contre les relligieuses de Saincte Augustine Ursulline ... ayant la présence de dame Catherine Dicat, mère supérieure du dévot monastère Saincte Augustine Ursulline de ceste ville luy a dict ... qu'elle ayant à satisfaire et de tenir les paches pourtés par l'acte de vante de sa maison dudict Sieur de Crosse faict à jcelle, prins et receu par Me Igonnet, notaire royal de la ville d'Arles les an et jour y contenus ..... [28-09-1634]
Note N° : 716
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [couvents : Augustines,242]
Descripteur connexe de cette note : [Hôtel de Croze,330]
Descripteur connexe de cette note : [Rampalle,43]
Descripteur connexe de cette note : [Lubières de,149]
21-04-1635, Jean Badinenc, f°142 v° N°716 Ratiffication pour les dames Saincte Ursule de l'ordre Sainct Augustin de la ville d'Arles faicte par Monsieur Dominique de Mistral, sieur de Croses ... estably en personne Messire Dominique de Mondragon, sieur et baron de Croses, lequel, à plain informé de la vente de sa maison faicte en son nom par dame Marguerite de Lubières, sa femme, aux dames religieuses Saincte Ursule soubz la règle Sainct Augustin de la ville d'Arles en vertu de la procuration qu'il luy en a faict, receue par Me de Laudun, notaire royal de la présente ville de Sainct Remy le 26-09-1634, pour le prix de 18000 livres tournois, et ladite vente receue par Me Igonnet, notaire dudit Arles, le 28 du mesme mois, par la lecture que luy en a esté faicte par moy dit notaire ... a ratiffié ... en faveur desdites dames, absentes, Messire Antoine Rampale, docteur en Saincte Théologie, prieur du Baron ... pour jcelles .....
Note N° : 717
Descripteur connexe de cette note : [couvents : Augustines,242]
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
03-09-1639, Jean Badinenc, f°379 r° N°717 Cession faicte en faveur du monastère Saincte Ursule de l'ordre réformé de Sainct Augustin de la ville d'Arles par le monastère du mesme ordre de la ville de Sainct Remj ... comme ainsj soyt que le dévot et vénérable monastère Saincte Ursule de l'ordre réformé de Sainct Augustin de la ville d'Arles soit obligé aux prix de la maison qu'il a achepté du Sieur de Croses dans la présente ville de Sainct Remj, où y a maintenant un monastère du mesme ordre, et que les dotz des filles, maintenant religieuses audit monastère d'Arles, soyent affixées au payement du susdit prix au lieu que ce soyent les dotz de celles dudit monastère de Sainct Remj, comme chose plus que raisonable ..... ... Soeur Catherine de Ste Magdeleine, supérieure .....
Note N° : 796
Descripteur connexe de cette note : [Chapellenie Notre Dame de Pitié,119]
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [Laget,221]
16-07-1634, Jean Michel de Laudun, f°76 v° N°81- 860- 7-GW N°796 Cession et rémission de droict, chappellanie et recteur pour Mr le baron de Croses, par Mre Jean Laget, prebtre et prieur de Nostre de Consolation au lieu de Cones en Languedoc ... estably personnallement Mre Jean Laget, prebtre et prieur de Nostre Dame de Consolation au lieu de Cones en Languedoc, quj, ne pouvant subvenir au service d'une chapelle fondée dans l'église collégiale de ceste ville de Sainct Remy et chappelle dudict Sainct, soubz le tiltre de (en blanc) par Mre Dominique de Montdragon, baron de Croses, de son propre mouvement, s'est desmis du rectorat de ladite chappellanie .....
Note N° : 797
Descripteur connexe de cette note : [Chapellenie Notre Dame de Pitié,119]
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [bénéfice,93]
Descripteur connexe de cette note : [Rivarel,345]
Descripteur connexe de cette note : [Laget,221]
21-07-1634, Jean Michel de Laudun, f°79 v° N°82- 867- 9-GW N°797 Nomination de recteur au service de la chapelle Sainct Remj, faicte par Mr le baron de Croses, juspatron, de la personne de Messire Antoine Rivarel, curé ... estably personnallement Mre Dominique de Montdragon, baron de Croses, quj ... attandu la démission et rémission des biens donnés ... pour le service fondé en la chapelle Sainct Remj, pozée dans l'église collégiale Sainct Martin de ceste ville de Sainct Remj, faicte par Mre Jean Laget, prebtre et prieur de Nostre Dame de Consolation au lieu de Cones en Languedoc le 16 juillet dernier, escripvant moy notaire, dernier et paisible possesseur dudit service, a nommé et nomme pour la fonction d'icelluj Messire Antoine Rivarel, prebtre, curé et bénéficier en ladite église, conformément au contract de fondation receu par Me Estienne Crespin, notaire royal de ladite ville le 8ème mars 1629 .....
Note N° : 800
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [Chapellenie Notre Dame de Pitié,119]
Descripteur connexe de cette note : [bénéfice,93]
Descripteur connexe de cette note : [Laurens,503]
Descripteur connexe de cette note : [Reymond de Modène,815]
05-06-1641, Jean Michel de Laudun, f°181 r° N°800 Fondation de chappelle faicte par Monsieur de Rémond à l'honneur et mémoire de feue Damoiselle Louyse de Maistral, sa femme ... estably en personne noble Charles de Rémond, résidant en la présente ville de Sainct Remy, lequel meu de dévotion envers la Mère de Dieu et que pour parvenir à la voye de sallut sont fondations, messes ... notamment pour l'âme de feue Damoiselle Louyse de Maistral de Montdragon, sa femme, puis peu de jours décédée ... a fondé et érigé ... une chapelle dans l'église collégialle Sainct Martin de ladicte ville et à l'haultel Sainct Remy, chapelle ancienne de Messieurs de Montdragon et où gist le corps de la damoiselle deffuncte, soubz le tiltre Nostre Dame de Pitié, pour y dire et cellébrer toutes les sepmaines et à perpétuité deux messes basses pro deffunctis, l'une le mardy et l'autre le vendredy, oultre ce le premier jour de juing de toutes les années une grande messe haulte, aussj pro defunctis ..... ... dotation de 600 # en capital ... nomme pour premier recteur Messire Raynaud Laurens, prebtre bénéficier de ladicte église ..... (l'acte est daté par erreur du 5 mai au lieu du 5 juin : Louise Mistral est décédée le 01-06-1641)
Note N° : 802
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [Chapellenie Notre Dame de Pitié,119]
Descripteur connexe de cette note : [Gorgonier,361]
Descripteur connexe de cette note : [Laurens,503]
27-11-1650, Jean Badinenc, f°697 v° N°802 Surrogation de recteur faicte par Monsieur de Croses de la persone de Messire Jean Gorgonier, prebtre et bénefficier de Sainct Martin de Sainct Remy ... estably personelement Messire Dominique de Mistral-Montdragon, baron de Croses, lequel ... ayant considéré l'absence de Messire Reynaud Laurens, pbre et bénefficier en l'église Sainct Martin de la ville, premier recteur par luy nomé en la fondation de sa chapelle, estant dans ladictee esglise au dessouz du clocher ... et que ... il consent qu'il prouvoyt d'une autre personne pour le service d'icelle ... a nomé et nome pour nouveau recteur de ladicte chapelle ... Messire Jean Gorgonier, aussi prebtre et bénefficier en ladicte église ..... fondation dont l'acte en a esté receu par feu Me Jean Michel de Laudun (nom barré et remplacé par celui de Jacques Ollivier), notaire royal, quand vivoit dudict Sainct Remy le (en blanc) ..... (l'acte ne comporte pas de nom de chapellanie) L'acte de fondation est : 05-06-1641, Jean Michel de Laudun, f°181 r° (N°800)
Note N° : 807
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [Lubières de,149]
28-04-1631, Jean Michel de Laudun, nf° N°807 Achept pour Monsieur de Lubières contre Monsieur le baron de Croses ... estably Mr Dominique de Maistral de Montdragon, seigneur et baron de Croses, quj ... a vandu ... à Monsieur Henrj de Benaud de Lubières, sieur du Brueil, son beau-frère ... ung sien mas, affar et ténemant de terres, vignes et preds et ses despandances en contenance de 12 saulmées ou environ, qu'il a et possède au terroir de ceste ville de Sainct Remy, lieu dict Méjans et autre, appellé le Mas de Sarret ... pour le prix et somme de 2000 escus au fur de 6000 # .....
Note N° : 853
Descripteur connexe de cette note : [fours à pain,251]
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
après 1628, AD84, 1G249, f°164 r° & v° N°853 sans titre ni date et non répertorié : Il s'agit d'un état des revenus de l'archevéché à Saint Remy. L'archevéché avoit gardé dans Saint Remy une maison où habitoint les rantiers, appellée le four vieulx, laquelle maison faisoit une pension à l'archevesché de six escus d'or, ayant esté icelle maison acquise par feu Mr de Montdragon, feust par iceluy entierement démolie sans avoir payé ladicte pension, tellement que pour accorder ledict affaire Monseigneur Dulciy, archevesque, print en payement par accord avec Madame de Montdragon, femme à feu Mr de Montdragon, une pension de six escus qu'elle remit sur la communauté de Saint Remy, comme appert par acte d'accord receu par Me Laudun, notaire dudit Saint Remy le 7ème may 1618, attaché au livre ..... de Saint Remy. Ledict acte et accord a esté despuis rattifié par Mrs Paul et Dominique de Montdragon, fils de ladicte Dame, acte receu par Me Bijodi, notaire de Barbentane le 10ème may 1628. Item il y a audit lieu de Saint Remy, deux maisons où jadis estoient les fours de ladicte ville et reviennent chascune année, l'une comportant l'autre 10 florins valant 6 livres tournoises pour ce ...
Note N° : 855
Descripteur connexe de cette note : [Mistral Paul (2) de,27]
Descripteur connexe de cette note : [Parissole,86]
Descripteur connexe de cette note : [Mistral de,23]
Descripteur connexe de cette note : [Brancas Silvye de,4]
Descripteur connexe de cette note : [Lautin,63]
Descripteur connexe de cette note : [Galliens des Issards,802]
06-11-1658, Pierre Colomb, notaire d'Avignon, AD84, 3E8/336, f°366 r° N°855 Transaction entre Monsieur le chevalier des Issarts, Monsieur le baron de Croze et Messire Pol de Mondragon, seigneur de Barbentane L'an 1658, le 6ème jour du mois de novembre, comme soit que feu Messire Pol de Mestral de Montdragon, seigneur en son vivant dudit lieu, Darboux et Barbentane, baron de Croze et Larnage, gentilhomme ordinaire de la chambre du Roy, eust esté chargé d'une substitution réelle, graduelle et perpétuelle en faveur de l'aisné des enfants masles et du premier masle qui naistrait d'jcelluy, par le testament d'haut et puissant seigneur Messire Pol d'Albert de Montdragon, en son vivant seigneur dudit lieu Darboux et de Barbentane et, au moien de ce, ledit Sieur Pol de Mestral eust esté grevé de randre les terres de Montdragon, Darboux et Barbentane, biens ruraux scitués dans jcelle, à Messire Pol de Mestral, son fils aisné, ensemble plusieurs autres biens et meubles prétieux, comme aussj grande quantité de bestail. De quoy ledit Sieur Pol de Mestral estant très bien mémoratif, et pareillement qu'il n'avait pas en son propre de biens libres, ses debtes paiés, qui fussent de grande considération, par son dernier et valable testament du 23 mars 1611, ne légua que 3 000 livres à damoiselle Sextie de Mestral de Montdragon, sa fille et de madame Silvie de Brancas, son espouse, prévoiant qu'il ne luy pourrait pas eschoir de plus grands droits, ayant institué en tous ses biens ladite dame Silvie de Brancas, à sa charge de rendre et restituer, après son décès, à l'aisné de ses masles les biens qu'ils luy avoint esté délaissés par ledit Messire Pol d'Albert, avec tout ce qu'il possédait dans les terres de Barbentane. Ensuite de quoy ladite dame aurait remis lesdits biens à Messire Pol de Mestral, second du nom, son fils aisné, lequel estant décédé après avoir institué Messire Pol de Mestral, son fils aisné, 3ème du nom, en 1627, à sa requeste, le fidéjcommis réel, graduel et perpétuel apposé par ledit Messire Pol d'Albert aurait esté ouvert en sa faveur par arrest de Nos Seigneurs de la Souveraine Cour de Parlement de ce pais du 10ème may 1642, et seroit que lesdits Messire Pol de Mestral second et Messire Dominique de Mestral, sieur et baron de Croze, son frère, ayant transigé sur les diverses préthansions qu'ilz avoint l'un contre l'autre, le 04-10-1619, tant pour raison des biens paternels, maternels que fidéjcommissères, il aurait esté exprimé dans la transaction que ledit feu Sieur Pol de Mestral premier avoit 46 800 livres quj pouvoint estre qualifiées libres, quoy qu'il fist voir que les détériorations des biens fidéjcommissères montoint à beaucoup plus, et s'estant ledit Sieur Pol second de Montdragon despartj de tous les biens paternels et maternels, en ayant investi ledit Sieur de Croze pour luy donner plus de moiens et survenir au paiement des charges paternelles et maternelles, luy auroit encore quitté tous les droits qu'il pouroit préthandre sur lesdits biens paternels et maternels du chef de ladite Dlle Sextie comme donatere d'jcelle par acte du 15-05-1619 et promis d'en fere tenir quitte ledit Sieur de Croze et les siens. Comme aussj de le relever et guarantir en cas de recherches, s'estant chargé de la nourriture de ladite damoiselle, et néantmoins elle se rettira chez ledit Sieur de Croze quelques tems après, scavoir ledit Messire Pol second estant décédé et ledit Sieur de Croze, comme tuteur de Messire Pol troisiesme, son nepveu, fit article dans liste de ses comptes de la nourriture de ladite damoiselle, des frais de laquele ledit Sieur Pol de Montdragon fust deschargé par sentance confirmée par arrest et ensuite ledit Sieur de Croze vint à transaction avec ledit Sieur Pol de Montdragon, son nepveu, le 13-10-1642, par laquelle, renonçant au pache de la transaction de 1619 faict en sa faveur, se chargea de l'entretien de ladite Dlle Sextie et ledit Sieur de Mondragon fut desparti de la donation qu'elle avoit faicte en faveur dudit feu Sieur, son père, et confirmé en la sienne propre par actes du 15-03-1619 et 11-02-1628. Il est despuis arrivé que ladite Dlle Sextie a faict son testament le 24-11-1645, receu par Me Lyon, notaire de Saint Remy, par lequel elle a institué Dame Lucresse de Mestral de Montdragon, vefve de Messire François de Galiens, seigneur des Issars, en tous ses biens, ainsi qu'est présuposé, et ayant survescu jusques au 21-08-1651, sans fere aucune autre dispostion, toujours entretenue par ledit Sieur de Croze, elle seroit décédée, survivant ledit Sieur de Crozes, son frère, ladite Dame des Issart, sa sœur, et ledit Sieur Pol de Montdragon, son nepveu. Quelque temps après, scavoir le mois de febvrier 1658, ladite Dame des Issards estant venue à décéder, auroit néantmoins institué en tous ses biens quelque temps auparavant Messire Claude-Charles de Galiens des Issars, chevalier de l'ordre de Saint Jean de Hierusalem, l'un de ses enfants masles, lequel en vertu du testement faict par ladite Dlle Sextie en faveur de la dame, sa mère, auroit faict assigner par devant Monsieur le lieutenant d'Arles lesdits Sieurs de Croze et de Montdragon pour se voir condamnés à la désemparation de tous les biens et droits de ladite damoiselle à elle appartenant, tant de suite du légat faict par Messire Pol de Mestral premier que pour supplément de légitime sur ses biens libres ou fidéjcomisseres, et sur les biens délaissés par ladite Dame Silvie de Brancas. Et s'estant ledit Sieur de Croze présenté, estant en voie de fere casser ledit testement pour estre notoirement nul, puisque le notaire n'y avoit point faict mention qu'il dust interpeller ladite damoiselle Sextie de signer, ny de la cause pour laquelle n'avoit pas signé, de plus, qu'il n'a pas non plus faict mention que deux des tesmoings ne seussent escripre et que pour ce faict ils n'avoint peu se signer. En dernier lieu ledit Me Lyon n'a pas, présent, signé le testement dans son registre, ny expédié aucun extraict d'jceluy, par lesquels moiens ledit testement estant nul, ledit Sieur de Croze préthandoit le fere casser et soustenoit qu'en toute façon ledit Sieur chevalier, ny aucun autre, ne pourroint rien demander de la sucession de ladite Dlle, sa sœur, pour avoir consumé ledit légat de 3 000 livres, fruits d'jceluy et toute sorte de droits par le moien de son entretien, lequel estoit fort considérable à cause des fréquantes maladies qu'elle avoit, ayant ledit Sieur de Croze esté contrainct de la fere tousiours servir par deux femmes, ce que l'auroit faict ..?.. avoir de sadite sœur pour les aliments quj avoint excédé ledit légat, fruits d'jceluy et autres droits quelconques. Et, de la part dudit Sieur de Montdragon, estoit soustenu qu'il estoit mal actioné pour n'avoir aucuns biens de ladite Sextie ...?... seulement les terres qui luy appartenoint en vertu des fidéjcomis et substitution sus-énoncés desquels il estoit en reste de plus de 60 000 livres, tant est loing que ledit Sr (?) son père, eust jamais eu aucuns biens libres et s'il s'estoit chargé de fere tenir quitte ledit Sieur de Croze des droits de ladite Dlle Sextie et se fust chargé de son entretien, néantmoins comme ce avoit esté ensuite de la donation que ladite Dlle luy avoit faicte, ledit Sieur son fils s'en estant despartj par l'acte de 1642 et ledit Sieur de Croze s'en estant chargé, on ne pouvait plus fere aucune demande pour raison desdits droits contre ledit Sieur de Montdragon, auquel, à tous cas, compétoit une guarantie formele contre ledit Sieur de Croze, Sur quoy ledit Sieur chevalier des Issars respondoit que le testement de ladite Dlle Sextie estoit bon et valable puisque ladite Dlle estoit illitérée comme tout de mesme lesdits deux tesmoings quj n'avoint pas signé. L'ordonnance ne déclarait point de nullité faute d'avoir exprimé la cause quj avoit empesché la testatrice et tesmoings de signer, que si ledit Me Lyon ne s'estoit pas soubsigné au bas de l'acte ce n'estoit pas non plus une nullité mais une simple obmission, ayant luy signé plusieurs actes subséquants dans le mesme registre. Disoit aussi que la desfuncte ayant persévéré pendant six ans dans l'institution faicte en faveur de la dame, sa mère, auroit bien tesmoigné que ladite disposition estoit valable surtout en faveur de sa sœur, suivant par le moins les loix du sang et de la nature. Ensuite de quoy ledit Sieur chevalier soustenoit que ladite Dlle Sextie n'avoit pas consumé pour son entretien ledit légat de 3 000 livres et des plus grandes sommes qui luy estoint deubes et non pas mesme les autres fruits d'icelle, préthandant luy compéter un grand suplément de légitime sur les biens paternels et mesme sur les biens fidéjcomisseres, comme aussi en droit de légitime sur les biens maternels, le tout avec fruits qui auroint plus que triplé depuis le décès desdits père et mère. Et pour fere voir que ses droits et suplément estoint de grande considération, disoint que ledit feu Sieur Pol de Mestral premier du nom avoint de biens libres valants du moins 46 800 livres. Encore le dit Sieur chevalier prethandoit que ladite Dlle Sextie et Dame Lucresse de Mestral, sa mère, avoint à prandre chascune une portion de la succession de noble Jean de Mestral de Montdragon, leur frère, décédé ab intestat, et ce pour un cinquiesme chascun, avec fruits, ce qui grossissoit encore de beaucoup les fruits de ladite Dlle Sextie et donoit lieu audit Sieur chevalier d'augmanter la demande pour la portion compétant à ladite Dame des Issars, sa mère ..... Nota : Le dernier testament de Sextie Mestral est du 24-11-1645, notaire Daniel Lyons, f°226 r°. Elle fait héritière généralle et particulière dame Lucresse de Mistral de Mondragon, dame des Isar, sa sœur Or est-il que par devant nous notere et témoins après només, ont été constitué en leur personne ledit Sieur Claude-Charles de Galiens des Issars, chevalier de l'ordre de Saint Jean de Hierusalem, suivant le pouvoir qu'il ha de Notre Saint Père le Pape, dispenses de Monseigneur l'Eminentissime Grand Maistre dudit ordre de Saint Jean de Hierusalem et lettres patentes de Sa Majesté deubement vériffiés au parlement de Toulouse, d'une part, et Messire Dominique de Mestral de Montdragon, baron de Croze, et Messire Pol troisesme de Mestral de Montdragon, seigneur dudit lieu, Darboux et de Barbentane et autres, lesquelles parties, deubez et mutuelles stipulations intervenants, ont transigé, convenu et accordé, transigent, conviennent et accordent. Premièrement que ledit Sieur chevalier des Issards, recognoissant n'avoir rien à préthandre en qualité de ladite feu Dlle Sixtie de Mestral contre ledit Sieur de Montdragon pour n'avoir ledit Sieur de Montdragon aucuns biens libres dudit Sieur Pol de Mestral de Montdragon premier du nom, ny de ladite Dlle Sextie et qu'il s'est desparti de la donation qu'elle avoit faict en sa faveur, s'est ledit Sieur chevalier desmis de toutes les préthansions qu'il avoit contre iceluy pour raison de ce, et de l'instance qu'il en avoit formé contre luy et a promis et promet l'en tenir quitte et fere tous quitte enver tous et contre tous pour raison dudit légat, suplément de légitime sur les biens dudit Pol de Mestral premier, droits de légitime sur les biens de ladite Dame Silvie de Brancas et succession dudit Jean et autres quelconques, promettant encore de le tenir quitte et fere exchange envers tous et contre tous de tous les droits de légitime, suplément et succession qu'il auroit peu préthandre comme héritier de ladite dame, sa mère. Et parce que jceluy Sieur chevalier n'avoit satisfaict à la ratiffication susénoncée du 25-11-1656, ayant faict lecture d'jcelle sur l'extraict deubement signé par ledit de ..?.. , l'a ratiffié en tous ses closes (?). En second lieu a esté convenu que pour le légat de la susdite ...?... de 3 000 livres fait d'iceluy droits de légitime, suplément et autres sucessifs que ledit Sieur chevalier, en qualité d'héritier bénéficier de ladite dame sa mère, et icelle de ladite Dlle Sextie ...?... du susdit testement pourroit préthandre, pour éviter frais et despances et longueur de procès, ledit Sieur de Croze, en qualité d'héritier et bien tenant dudit Sieur Pol de Mestral premier, son père, et de ladite Dame Silvie de Brancas, sa mère, a promis et promet paier et expédier audit Sieur chevalier la somme de 6 000 livres en paiement de laquelle luy a ceddé, remis et transporté, cedde, remet, transporte et totalement désempare sans aucune réserve: – Une pièce qu'il ha et possède dans le terroir de Saint Remj, partie de laquelle se trouve complantée en vigne et le reste en jardin, avec le bastiment quj s'y treuve, tout entouré de murailles, de la contenance de 5 saumées ou environ et autrement quand que contient, apellé l'Hautin, que confronte de trois parts les chemins et de la pièce appartenant au chappitre dudit Saint Remy, avec tout ce que si treuve planté, radiqué et enterré. – Plus une maison et tinal qu'il a et possède dans l'enclos dudit Saint Remj et au Planet de ladite ville, confrontant du levant rue allant aux pénitents noirs, du couchant le Planet, du midy autre rue, et d'autre maison du Sieur Hiérosme Parissole, avec tous ses droits et appartenances, franchises et servitudes, franche néantmoins lesdites pièces audit Sieur chevalier, de toutes charges et impositions jusques au présent jour, avec promesse de les luy fere avoir, jouir et tenir et de luy estre tenu de toutes ...?... et guarantie généralle et particulière envers et contre tous ..... Faict et récité dans la grange vieille de Monsieur de Saignon, apellée le Mas du Temple, terroir de Barbentane .....
Note N° : 944
Descripteur connexe de cette note : [Hôtel de Croze,330]
Descripteur connexe de cette note : [Maison commune = Mairie,343]
Descripteur connexe de cette note : [Vincens,351]
Descripteur connexe de cette note : [Marthaud, Marteau,391]
Descripteur connexe de cette note : [Dallen,162]
Descripteur connexe de cette note : [Perriat,164]
Descripteur connexe de cette note : [Rousset,462]
Descripteur connexe de cette note : [Ripert,517]
Descripteur connexe de cette note : [Feautrier,298]
Descripteur connexe de cette note : [Garcin,165]
Descripteur connexe de cette note : [Blain,194]
Descripteur connexe de cette note : [Bonnet,543]
08-11-1657, Jean Bertrand, f°620 v° N°944 Achept pour la communauté de Sainct Remy contre le Sieur Jean-François Garcin comme soit que l'année 1647 et le (blanc) escripvant feu Me Jean Badinenc, notère, la communauté de cette ville heust achepté des dames augustines de ceste ville, une partie de la maison par elles acquise du Sieur de Croses, concistant au tinal joignant du midj la grande rue, la crotte, chambre et grenier du costé de la bize, où ayant faict une maison de ville, voyant le plus judicieux ne pouvoir servir à ceste uzage, se seroient résolust de la rebastir et pour cest effect, suivant d'une de ses délibérations du conseil, donna le plan et en ayant voulu traicter avec divers maistres en auroint demandé 5000 # et comme ce prix estoit fort grand, autant que l'incomodité de la ville quj ne permettoit telle despance, ledit bastiment ne feust effectué et parce que ledit tinal menassait ruine, pour esviter plus grand désordre, feust descouvert les tuilles conservées et laissé ledit membre en cest estat comme il est encore, et pour monter à la salle du conseil le falloit fere comme ils faut encore par des degrés de boys qu'il falloit tous les jours rabillés en sorte que l'un et I'autre se rendoint inutiles. Enfin la communauté se seroit résolue d'en achepter une aultre. Feust proposé que le Sieur Garcin vouloit vendre sa maison, la scituation et habitation de laquelle pouvoit servir pour maison de ville et autres nécessités de la communauté, ce quj obligea le conseil général du 21 octobre dernier depputer le Sieur de Beauchamps, Sieurs Sébastien Perriat, Jean Dallen, Me appoticaire, et Daniel Feautrier pour voir ladite maison, rapporter l'estat d'icelle au conseil pour y estre dellibéré ce que de raison, et ayant, lesdits Sieurs depputés, veu ladite maison et rapporté au conseil général du 4ème du courant qu'elle pouvoit servir pour maison de ville, les escolles et boulangerie et qu'elle n'estoit pas plus prissagée que ce que la commuauté possède à présent, et après plusieurs conférances avec lesdits Sieurs depputés et plus apparrents de la ville, ledit Sieur Garcin a réglé au dernier mois le prix total de s'a maison à 3600 # et ledit conseil après toute chose considérée auroit délibéré ce que s'ensuit : Par la pluralité de voix a esté déllibéré de prendre la maison dudit Sieur Garcin à la réserve de 4 membres bas qu'il occupe à costé droict en entrant, concistant à la salle aboutissant le passage, 1e membre à la gauche et deux à la droicte quj vont aboutir à la grand rue, la cuisine et petite cour qu'est de la maison du chappitre et tout ce qu'a esté de la mesme maison non comprinse à la vente quj demeurera audit Sieur Garcin. Encore luy appartiendra en proprietté la crotte, le cellier la joignant acquis des heoirs de Guilhaume Marthaud, lesquels membres auront leur entrée et passage dans celluy et grande porte que sont maintenant aussj bien que l'uzage du puis qu'est dans le ciel ouvert et le bouchant ou desmolissant ledit Sieur Garcin ne pourra préthendre aulcun inthérêt et en donne 2550 # en pention perpétuelle, moitié à 6 ¼ et moitié à 5 % et la communauté demeurera chargée de 24 florins de prissage et ledit Sieur Garcin, de surplus, à tant moins duquel prix prendra la présente maison, de bas en hault et le membre descouvert du costé du midj qu'estoit le vieux tinal dudit Sieur de Croses pour 400 # sans y comprendre le Planet quj demeurera à la communauté et dez aujourd'huj lesdites maison et membre descouvert seront mis aux enchères sur ledit prix et au cas se prenne des enchérissements par dessus sera ..... ..... suit la vente aux enchères de l'ancienne maison de ville ..... Or est-il ... estably en sa personne ledict Sieur Jean-François Garcin, lequel ... a vendu ... à la communauté de ceste ville, Messire Dominique de Maistral, Sieur et baron de Croses, Guilhaume Rousset et Guilhaume Bonnet, consulz modernes de ladite ville, Messire Joseph de Sade, Sieur de Beauchamps, Sébastien Perriat, bourgeois, et Daniel Feautrier, troys des depputés par le susdit conseil et suivant le pouvoir porté par icelluy ... sa maison dans l'enclos de ceste ville et grande rue allant à la porte de l'esglize, à la réserve, comme est sy dessus dict dans le conseil général, scavoir de quatre membres bas que ledict Sieur Garcin occupe à costé droict en entrant, concistant à la salle aboutissant le passage, le membre à la gauche et deux à la droicte quj vont aboutir à la grand rue, la cuisine et petit ciel ouvert quj est de la maison du chappitre et tout ce qui a esté de la mesme maison, non comprins dans la présente vante quj demeureront audit Sieur Garcin. Encores luy appartiendra de mesme en proprietté la crotte et cellier la joignant de long en long, acquis des heoirs de Guilhaume Marthaud, lesquels auront leur entrée et passage dans celluy et grand porte que sont maintenant, aussj bien que l'uzaige du puits qu'est dans le ciel ouvert, et la communauté le bouchant ou desmolissant ledit Sieur Garcin ne pourra préthendre aulcun inthérêt, confrontant toute ladicte maison, du levant maison dottalle du Sieur Claude Rippert, bourgeois, et dudit Feautrier, du couchant ladite grand rue et estable de Monsieur Paul-Anthoine Vincens, Sieur de Servanne, du midj le petit ciel ouvert, cuisine réservée et maison dudit Feautrier acquise du chappitre Sainct Martin de ceste ville et de bize ledict Sieur Vincens et maison de Françoys Blayn ..... moyenant le prix et somme de 2550 # à compte desquelles ledit Sieur Garcin prend en payemant la somme de 400 # pour lesquelles ledit tinal et maison de ville luy ont esté deslivrés .....