Il y a 7 notes dans les archives du XVI ème Siècle.


Le critère de recherche était: [Rue du Barry]

Note(s)
Note N° : 217
Descripteur connexe de cette note : [Nostredame de,128]
Descripteur connexe de cette note : [Rue de l'escole des Juifs,429]
05-10-1546, Remy Navarry, f°151 r° N°217 Division et partage de biens immeubles par Jehan, Hector, Bertrand et Antoyne de Nostredame, frères, filz et héritiers de feu Me Jacques de Nostredame, en son vivant notaire de la présente ville de Sainct Remy ... ont confessé et confessent .... en avoir faict ... partage ... entre Jehan et Antoyne de Nostredame, d'une part, et Hector et Bertrand de Nostredame, d'autre, en la manyère que s'ensuyct : ..... Item, a dict et confessé ledit Jehan de Nostredame estre aussi obvenu tant à sa part que de son dit frère Antoyne, ung tinal avec ce qui y est, assis dans ladite ville de Sainct Remy et en la rue dicte du Barri, antiquement appellée la carrière de la Vicarie, confronté d'ung cousté, vers midy, avec la maison des hoirs de feu Benoist de Cypières et du couchant et vent droict avec la rue publique et autres (en blanc). .......... Item, a dict et confessé ledict Bertrand estre obvenu tant à sa part que dudit Hector, une court avec ung petit jardin y joignant, assis dans ladite ville et en la rue dicte de l'escole des Juifs, confronté vers le midy avec la maison de Marthe Delyne, au couchant avec ladite rue et travairse qui ne passe poinct, du vent droict avec la maison de noble Jehan Reynaud et autres. .......... Item, ont dict et confessé Jehan et Bertrand de Nostredame, tant pour eulx que de ses dits frères Hector et Antoyne, absens, moy notaire stipulant pour eulx, estre demeurée indivise la maison et membre que leur feu père avoit acquise, par titre d'exchange avec Jehan Pellet ... laquelle maison, tout ce qu'elle contient d'hault en bas est encore demeurée part indivise et non partagée avec lesdits Jehan, Hector, Bertrand et Antoyne de Nostredame comme héritiers de leur dit feu père .....
Note N° : 218
Descripteur connexe de cette note : [Nostredame de,128]
20-10-1546, Remy Navarry, f°177 r° N°218 Ratification de division et partage de biens immeubles faiste par Antoyne de Nostredame, filz et cohéritier de feu Jacques de la présente ville de Sainct Remy Il s'agit de la ratification par Antoine de Nostredame du partage du 05-10-1546 effectué par ses frères Jean et Bertrand. Il y est noté entre autres : ... audit Jehan et Antoine ... ung tinal avec ce qui y est dedans, assis dans ladite ville de Sainct Remy et en la rue dicte des Barri, sive de la Vicarie, avec leurs confronts désignés .....
Note N° : 219
Descripteur connexe de cette note : [Nostredame de,128]
06-02-1547, Remy Navarry, f°25 r° N°219 Transaction et accord faict entre Me Jehan de Nostredame, d'une part, et Sieur Bertrand de Nostredame, filz et cohéritiers de feu Jacques de la présente ville de Sainct Remy, d'autre part Les an et jour susdits, schachent que comme ainsi fut que procès eut esté ..?.. entre Me Jehan de Nostredame, filz et cohéritier de feu Jacques, demandeur en partage, d'une part, et Sieur Bertrand de Nostredame, aussi filz et cohéritier dudit feu Jacques et de Renée de Sainct Remy, ses père et mère, défendeur, d'autre, par devant le juge ordinaire de la présente ville de Sainct Remy, et, depuis, suivant l'estatut provincial par devant les compromissaires esleuz par lesdites parties, permet que ledit Jehan demandait audit Sieur Bertrand sa quarte part de 1100 florins pour le capital de la botique de chaussetier léguée audit Bertrand et la quarte part de 100 escus d'or sol concernant ledit Bertrand léguez audit Me Jehan par son dit père plus que aux autres cohéritiers et la part concernant ledit Jehan de 130 escus d'or sol estantz en la caisse de son dit père du temps de son treppas, employé par ledit Bertrand en marchandise, ensemble la légitime de sa dite mère, de laquelle ledit Bertrand est cohéritier et autres petites menues sommes myses et ..?.. par ledit Jehan, tant pour ledit Bertrand que pour Hector et Antoyne de Nostredame, aussi fils et cohéritiers, respectivement desdits Jacques et Renée, leurs père et mère, lequelle demande luy estre payé par ledit Bertrand pour sa part ..... Or est-il que par devant moy, notaire et tabelion royal soubsigné et des témoings cy-après nommés, establys en leurs personnes lesdits Me Jehan et Bertrand de Nostredame, frères, lesquels de leur bon gré, pure et franche volonté, pour eulx et leurs successeurs et ayant cause, ont convenu, transigé et accordé en la forme et manière cy-après escripte: Et premièrement a esté convenu, accordé et transigé entre lesdites parties, que ledit Bertrand de Nostredame donnera, cédera et remétra, comme dès à présent, donne, cède, remet et par présentement transporte en solution et paye, les parts et sommes que s'ensuyvent audit Me Jehan, son frère, présent, stipulant et recevant pour luy, ses hoirs et successeurs quelconques, scavoir est: la quarte que ledit Bertrand ha en la maison que son dit feu père a acquise de Jehan Pelet, assise en ladicte ville de Sainct Remy et à la rue appellée anciennement de la Vicaria sive dau Barri, confrontant vers orient avec ladite carrière, vers occident et midy avec la maison de ladite Renée leur mère, apartenant à présent audit Bertrand et Antoyne de Nostredame, vers le vent droict avec la maison dudict Jehan Pellet avec tout ce que se comporte d'ault en bas, franche, pour le prix de 100 florins, monnoye courante au présent pays de Provence . Item, .....
Note N° : 220
Descripteur connexe de cette note : [Nostredame de,128]
Descripteur connexe de cette note : [Pellet,417]
17-05-1547, Remy Navarry, f°102 v° N°220 Achept de maison pour Sieur Bertrand de Nostredame ... establi Sieur Anthoine de Nostredame de Sainct Remy, lequel ... a bailhé et vendu à Sieur Bertrand de Nostredame, marchand, toutes ses parts de maison indivise entre lesdits vendeur et achepteur, paternelle et maternelle quelque soyt et que luy pourroit appartenir à son partage, laquelle est assize dans la présente ville dudict Sainct Remy et en la rue appellée des Barris, confrontant du levant ladite rue, du mydi la maison de François Gappet, du couchant les muralhes sive barris et du vent droict la maison de Jehant Pellet et part que parvenue à Sieur Jehan de Nostredame, notaire, leur frère, et aultre confronts plus véritables si point en y a, avec tout ce que en ladicte maison est basti, couvert, ...?... , clouet, fixé, fermé de hault en bas et de bas en ault, droictz et appartenances, entrées et yssues ... pour le prix de 450 florins, monnoie de Provence .....
Note N° : 239
Descripteur connexe de cette note : [Sade de,2]
Descripteur connexe de cette note : [Lagoy,73]
Descripteur connexe de cette note : [Sade Claude de,21]
12-08-1550, Symon Contet, f°3 v° N°239 Achept de maison de Messire Clémens Bornin, pbre ... estably en personne noble Claude de Sade, escuyer, seigneur de Lagoy, lequel ... a vendu ... à vénérable homme Messire Clémens Bornin, pbre de ladicte ville ... scavoir est une sienne maison assize dans ladite ville de Sainct Remy et à la rue du Barris, confrontant du levant couchant et vent droict avec trois rues et du midy la maison de Jehan Chailler ..... prix de 117 florins monoye courante au présent pais de Provense .....
Note N° : 306
Descripteur connexe de cette note : [Raillon,256]
Descripteur connexe de cette note : [Nostredame de,128]
Descripteur connexe de cette note : [Tieulloy du,420]
Descripteur connexe de cette note : [Pellet,417]
27-11-1593, Pierre Badinenc, f°502 v° N°306 Achept de maison pour Jean du Tieulloy, escuyer, contre Bertrand de Nostredame, aussi escuyer ... estably en sa personne, Bertrand de Nostredame, escuyer dudit Saint Remy, lequel ... a vendu ... à Jean du Tieulloy, escuyer de la ville de Beaucaire, habitant dudit Saint Remy ... une maison que ledit de Nostredame faict de présent son habitation et qu'il a assize et scituée dans ladite ville de Sainct Remy et à la rue appellée du Barry, sans y comprendre la petite maison joignant la susdite, d'hault en bas et de bas en hault, que soulloit apartenir à feu Me Jean de Nostredame, son frère, quand vivoyt procureur en parlement, ensemble le ..?.. d'icelle et le passage pour y aler, qu'est au plus hault de ladite petite maison, confrontant ladite maison ses vandeurs, du levant ladite rue, du couchant la murailhe de la ville, du midy maison de Guilhaume Ralhon et de bize ladite petite maison, maison des heoirs de Aynes Pellet et court du chappitre Sainct Martin et avec tous et chacuns ses autres confronts plus vrays de ladite maison si point en a, droictz, entrées, yssues et autres apartenances quelconques et avec la tine boulhadoyre, deux grandes pilles à tenir huille, une pille au devant du puys, les encastres des touneaux et quy sont dans la crotte, bardat et bas de ladite maison et généralement tout ce que dans ladite maison est planté, basty, cloué ... ladite vendition ... moyenant le prix et somme de 800 escus or sol, de la valleur de 60 soulz tournois pièce suivant l'édict .....
Note N° : 308
Descripteur connexe de cette note : [Nostredame de,128]
Descripteur connexe de cette note : [Pellet,417]
06-02-1547, Remy Navarry, f°25 r° N°308 Transaction et accord faict entre Me Jehan de Nostredame, d'une part, et Sieur Bertrand de Nostredame, filz et cohéritiers de feu Jacques de la présente ville de Sainct Remy, d'autre part Les an et jour susdits, schachent que comme ainsi fut que procès eut esté ..?.. entre Me Jehan de Nostredame, filz et cohéritier de feu Jacques, demandeur en partage, d'une part, et Sieur Bertrand de Nostredame, aussi filz et cohéritier dudit feu Jacques et de Renée de Sainct Remy, ses père et mère, défendeur, d'autre, par devant le juge ordinaire de la présente ville de Sainct Remy, et, depuis, suivant l'estatut provincial par devant les compromissaires esleuz par lesdites parties, permet que ledit Jehan demandait audit Sieur Bertrand sa quarte part de 1100 florins pour le capital de la botique de chaussetier léguée audit Bertrand et la quarte part de 100 escus d'or sol concernant ledit Bertrand léguez audit Me Jehan par son dit père plus que aux autres cohéritiers et la part concernant ledit Jehan de 130 escus d'or sol estantz en la caisse de son dit père du temps de son treppas, employé par ledit Bertrand en marchandise, ensemble la légitime de sa dite mère, de laquelle ledit Bertrand est cohéritier et autres petites menues sommes myses et ..?.. par ledit Jehan, tant pour ledit Bertrand que pour Hector et Antoyne de Nostredame, aussi fils et cohéritiers, respectivement desdits Jacques et Renée, leurs père et mère, lequelle demande luy estre payé par ledit Bertrand pour sa part ..... Or est-il que par devant moy, notaire et tabelion royal soubsigné et des témoings cy-après nommés, establys en leurs personnes lesdits Me Jehan et Bertrand de Nostredame, frères, lesquels de leur bon gré, pure et franche volonté, pour eulx et leurs successeurs et ayant cause, ont convenu, transigé et accordé en la forme et manière cy-après escripte : Et premièrement a esté convenu, accordé et transigé entre lesdites parties, que ledit Bertrand de Nostredame donnera, cédera et remétra, comme dès à présent, donne, cède, remet et par présentement transporte en solution et paye, les parts et sommes que s'ensuyvent audit Me Jehan, son frère, présent, stipulant et recevant pour luy, ses hoirs et successeurs quelconques, scavoir est : la quarte part que ledit Bertrand ha en la maison que son dit feu père a acquise de Jehan Pelet, assise en ladicte ville de Sainct Remy et à la rue appellée anciennement de la Vicaria sive dau Barri, confrontant vers orient avec ladite carrière, vers occident et midy avec la maison de ladite Renée leur mère, apartenant à présent audit Bertrand et Antoyne de Nostredame, vers le vent droict avec la maison dudict Jehan Pellet avec tout ce que se comporte d'ault en bas, franche, pour le prix de 100 florins, monnoye courante au présent pays de Provence. Item, .....